Parcours de soins des
acrosyndromes
Joël Constans
Médecine Vasculaire
Hôpital St André
CHU Bordeaux
Diagnostic d’un acrosyndrome
• Le plus souvent évident
• Classification de l’acrosyndrome:
– Paroxystiques: Raynaud, érythermalgie
– Permanents: acrocyanose, acrocholose, engelures…
• Souvent doute ou confusion en soins primaires
– Recours= médecin vasculaire
– Poursuite de la prise en charge= MG
– Sauf Raynaud et érythermalgie:
diagnostiquer une cause II++++
Phénomène de Raynaud
Erythermalgie
• Fréquent (10%)
• Ischémie paroxystique des
doigts
• 3 phases: blanc, bleu,
rouge (pas indispensable)
• Le problème principal est
l’identification d’un PR
suspect
• Rare (1/10000)
• Hyperémie paroxystique
des doigts
• Rougeur, chaleur,
sensation de brûlure
• Deux problèmes:
– Diagnostiquer un
syndrome myéloprolifératif
– Soulager les patients
Faut-il dépister ou rechercher le
phénomène de Raynaud (PR)?
• Prévalence de la sclérodermie systémique: 1/6500
• Prévalence de la sclérodermie systémique dans le
PR? Probablement très faible en soins primaires
• Il est recommandé de rechercher une sclérodermie
uniquement chez ceux qui consultent pour PR
Recommandations du groupe français sur la
pris en charge du phénomène de Raynaud (PR)
• PR II: investigations en fonction de l’étiologie
• PR apparemment I:
– Capillaroscopie
– ACAN
• PR suspect:
– Capillaroscopie
– ACAN
– Suivi annuel
Rôle des différents acteurs dans la prise
en charge des acrosyndromes: MG
• Le médecin généraliste est l’acteur de premier recours:
– Identifier un acrosyndrome et si possible le classifier
– Identifier un phénomène de Raynaud
– Identifier une érythermalgie
• Prescrire le bilan de 1° intention:
– Raynaud:
• Cs MV avec capillaroscopie
• ACAN
– Erythermalgie
• NF-plaquettes
Rôle des différents acteurs dans la prise
en charge des acrosyndromes: MG
• Coordonner la suite (Raynaud):
– Raynaud I: prise en charge
– Raynaud suspect: surveillance
– Raynaud II: confier au spécialiste
• Coordonner la suite (Erythermalgie):
– Erythermalgie I:
• confier au MV pour confirmation,
• Diagnostic différentiel: discuter avis neurologue, rhumatologue,
• Prise en charge: centre anti-douleur
– Erythermalgie II: prise en charge spécialisée
Rôle des acteurs dans la prise en charge
du phénomène de Raynaud: MV
• Consultation spécialisée acrosyndrome= une
consultation spécifique de médecine vasculaire
• Interrogatoire spécifique (profession, atcdts,
médicaments….)
• Examen clinique spécifique avec manœuvre d’Allen
• Examen complémentaire spécialisé= capillaroscopie
péri-unguéale
• mesure de pression digitale
Rôle des acteurs dans la prise en charge de
l’érythermalgie: MV
• Confirme le diagnostic sur l’interrogatoire et l’examen
clinique
• Si doute sur diagnostic différentiel, demande des avis
complémentaires (neurologue, rhumatologue). EMG?
Scintigraphie?
• Demande la NF si non fait
• Suspecte un syndrome myéloproliférarif
– Confie à l’hématologiste, l’interniste
• Diagnostique une érythermalgie I
• Met en place le traitement et assure le suivi, parfois
avec centre anti-douleur
CS MG
RAYNAUD: parcours
de soins
Diagnostic
coordination
Cs MV
Labo biologie
ACAN
Raynaud suspect:
Raynaud suspect: explications
annonce, explications
Raynaud II: explications
OUI
prise en charge spécialisée
Médecin Vasculaire
Interniste
Rhumatologue
dermatologue
Médecin du travail
Cs MV annuelle
Labo biologie
ACAN
NON
MG: trt
symptomatique
surveillance
éducation
CS MG: diagnostic
d’érythermalgie
Doute diagnostique
Consultation MV
Erythermalgie:
parcours de soins
Laboratoire de
biologie
NF
Sd myéloprolifératif
possible
Confirmation du
diagnostic, prise en charge
spécialisée
Hématologue, interniste
Diagnostic différentiel
Neurologue
rhumatologue
NF normale
Érythermalgie I
Prise en charge
spécialisée
MV, spécialiste douleur
Conclusions
• Le diagnostic d’un acrosyndrome est d’abord le fait
du généraliste
• Il fait fréquemment appel à l’avis spécialisé du
médecin vasculaire
• Le médecin vasculaire identifie les acrosyndromes I,
suspects ou II
• Il oriente le patient vers son généraliste ou vers un
autre spécialiste pour la prise en charge (MV
hospitalier, interniste, rhumato, dermato, hémato…)