La séquence proposée ici a été réalisée par
Gaëlle BERTHET et Cédric THOUVENEL.
Elle porte sur la IIIème partie du programme d’Histoire ; plus précisément sur
« Rome des origines à la fin de la République ».
L’originalité du travail, très exhaustif, proposé par nos collègues réside dans le
fait qu’il est proposé à l’élève de se mettre dans la peau d’un enquêteur (d’un
« historien ») qui, à mesure qu’il progresse dans sa recherche de la vérité,
relève un certain nombre d’indices lui permettant au final d’en tirer des
conclusions.
Chapitre III : Rome
Durée de la Séquence : 4h
Thème1 : Des origines à la fin de la République : fondation, organisation politique, conquête.
Séance 1 : la fondation de Rome
Durée : 1 h
Problématique : Comment peut-on expliquer la naissance de Rome ?
Objectifs :
Ø Etre capable de faire la différence entre un mythe et une réalité historique
Ø Etre capable d’utiliser des supports variés : textes littéraires, photographies
archéologiques, textes d’historiens
Ø Définir et expliquer le passage d’une monarchie à une république.
Ø Travailler et réinvestir des notions acquises (mythes légendes vues pour l’Orient
ancien et la Grèce)
Outils :
Ø Compléter la chronologie, mise en place dès le début d’année
Ø Compléter la carte repère des différentes civilisations étudiées depuis le début de
l’année (ici, situer Rome et l’Italie)
1) La naissance de Rome selon la légende
+ extrait de l’Enéide (Livres II et III) + extrait de
l’Histoire romaine de Tite-Live : la fondation de Rome
1e date : -753, fondation légendaire de Rome
1er indice : selon la légende, les Romains descendraient des Troyens ; les légendes
montrent le caractère guerrier de ce peuple, comme par exemple le meurtre de Remus
par Romulus. La légende montre aussi les traits communs des Romains avec les Grecs,
en particulier en ce qui concerne la religion. Les Romains croyaient à cette légende
2) La véritable naissance de Rome
L’enlèvement des Sabines,
Louis David, 1799
La muraille de Servius
Tullius, Vie siècle av. J.C.
Reconstitution des
habitations romaines
du VIIIe siècle av.
J.C.
Comparaison de deux photographies
Ø
Ce que l’archéologie confirme
*l’existence d’un peuple dès le VIIIe siècle
*les 7 collines sont occupées
*la présence des murailles (mur de Servius Tullius)
Ø
Ce que l’archéologie conteste
* l’origine modeste des premiers romains (des bergers et des paysans)
* la date plus récente de la construction des murailles.
L’archéologue joue un rôle essentiel : définition de l’archéologie
2e indice : l’archéologie confirme certains traits de la légende, comme l’établissement
d’un peuple au VIIIe siècle av. J.C, ou la présence de murailles. Cependant,
l’archéologie prouve également l’origine modeste des Romains, peuple de bergers et de
paysans, et la construction plus tardive des murailles.
Conclusion :
Par groupe de niveaux :
Ø
Rédiger la conclusion, expliquant la naissance de Rome à partir des mots suivant :
Enée, Romulus, -753, cabanes, légende, archéologie
ou
Ø
Compléter le texte à trous suivant :
La ………… raconte que Rome fut fondée en ……… par ………….. et ……………
L’………………….. confirme la réalité de certains traits, comme la présence humaine sur
les sept collines dès le VIIIe siècle.
Cependant, certains points sont faux : ainsi, les premières constructions n’étaient pas de
grandes maisons et murailles, mais plutôt de modestes………….
Séance 2 : la République romaine
Durée : 1h30
Problématique : Comment fonctionne la République romaine ?
Objectif : connaître l’organisation politique de la République romaine
Notions : carrière des honneurs, sénateur, patriciens et plébéiens
1) La journée du citoyen
Le récit la journée du citoyen, à partir du livre : « au temps, des Romains » : récit du
professeur
Fiche de travail
1)
2)
3)
4)
Où se rendent les citoyens romains pour voter ?
Qui sont les patriciens ?
Qui sont les plébéiens ?
Quelles sont les différentes étapes de la carrière d’un sénateur ?
Le professeur peut accompagner son récit avec la visite virtuelle des lieux de la politique
romaine, sur tableau interactif, grâce à Google Earth : « Rome reconstituée en 3d »
1er indice : Rome est une République, ou la population citoyenne est divisée entre
patriciens (noblesse) et plébéiens ; les sénateurs sont les personnages les plus puissants,
qui accèdent aux plus importantes magistratures.
2) Une république inégalitaire
Objectif : réinvestir les connaissances acquises, en comparant le fonctionnement de la
République romaine avec la démocratie athénienne ( Histoire Chapitre II, thème 2) et notre
propre république (Education civique : Chapitre I ; Thème 1)
Schéma : la République romaine
Les magistrats les plus
puissants : les consuls,
les censeurs et les
préteurs
Le Sénat : 300
anciens
magistrats
nommés à vie,
qui surveillent
les magistrats
Les comices
centuriates : les
citoyens les plus
riches
Les magistrats
secondaires : les
questeurs et les
tribuns
Les comices tributes :
les citoyens les plus
pauvres
Sont exclus : les esclaves, les femmes et les étrangers.
1)
2)
3)
4)
Quels sont les points communs entre la République romaine et la démocratie
athénienne ? (régimes où seuls les hommes libres participent à la vie
politique)
Quelles sont les différences entre les la République romaine et Athènes ? (la
citoyenneté est plus étendue, car le territoire est plus grand, mais une
différence est faite entre les riches et les pauvres)
Pourquoi peut-on dire que les plus riches sont favorisés ? (les votes des
magistratures les plus importantes leur sont réservés
Quelles sont les différences entre la République romaine et notre propre
République ?(notre République est plus égalitaire grâce au suffrage
universel)
DEFINITIONS :
Oligarchie : régime politique où seuls quelques citoyens participent à la vie politique
Consul : le plus important des magistrats romains, ils sont élus par deux chaque année.
2e indice : la République romaine est très différente de notre République : c’est un
régime politique où seuls les plus riches participent réellement à la vie politique en
faisant la carrière des honneurs. On dit que ce régime politique est une oligarchie
Conclusion : imagine que tu es un citoyen romain, un sénateur par exemple. Raconte la
journée d’élection, un après-midi sur le forum.
Séance 3 : Rome, une République conquérante : l’exemple de la conquête de la Gaule par
Jules César
Durée : 1h30
Objectifs :
Ø comprendre le passage d’une république à un empire
Ø Comprendre les bouleversements apportés par les conquêtes romaines dans la société
Introduction :
Ø Quand ont lieu les principales conquêtes romaines ? (au Ier siècle avant JC)
Ø Qui sont les deux principaux acteurs de cette conquête ?
Nous allons nous intéresser à l’un des deux conquérants : Jules César
Problématique : Qui était Jules César ? Comment ses conquêtes vont-elles transformer la
République ?
1) Jules César, un conquérant
Fiche de travail
Jules César est issu d’une vieille famille patricienne. Il suit la carrière des honneurs et
devient consul en 59 av JC. Il reçoit le gouvernement de la province de la Gaule Narbonnaise
et part à la conquête de la Gaule en espérant revenir couvert de gloire.
1) Pourquoi parle t-on « des Gaules »
________________________________________________________________________
2) Les Gaulois semblent-ils unis en 58 avant J.C ?
________________________________________________________________________
1er indice : compléter le texte à trous suivant
La Gaule est un riche pays, dont une partie, la ……………………….. est une
province romaine, autour de villes comme ………….. ou ……………………..
De nombreux peuples occupent la Gaule comme les…………… ou les
…………….., qui sont souvent en guerre les uns contre les autres
2) La guerre des Gaules : César contre Vercingétorix
Récit du professeur, en s’appuyant sur le texte suivant :
Document : Vercingétorix appelle à la révolte
« Vercingétorix convertit à sa tous ceux de ses compatriotes qu’il rencontre ; il les
encourage à prendre les armes pour la liberté de la Gaule. Il ne lui faut pas longtemps pour
avoir à ses côtés les Parisii, les Pictons, les Cadurques, les Turons et tous les autres
peuples gaulois qui touchent l’Océan. A l’unanimité, on lui confère le commandement
suprême. Il ordonne qu’un nombre déterminé de soldats lui soit amené sans délai, il fixe
quelle quantité d’armes chaque cité doit fabriquer ; il donne un soin particulier à la
cavalerie. A la plus grande activité, il joint une sévérité extrême dans l’exercice du
commandement. Pour une faute grave, c’est la mort par le feu ; pour une faute légère, il
fait couper les oreilles au coupable ou lui fait crever un œil. »
D’après César, La Guerre des Gaules , Ier siècle avant J.C
1) Qui est l’auteur de ce texte ? Te semble t-il neutre ?
2) Pourquoi César souligne t-il la cruauté de Vercingétorix ?
3) Pour quelle raisons César évoque t-il les différents peuples qui se rallient à
Vercingétorix ? (pour accroître sa propre gloire)
Le Siège d’Alésia
2 possibilités
Ø
Un questionnaire à partir d’une vidéo tirée du Site TV (Alésia, Collection Galilée ;
durée 10,06 mn)
1)
2)
3)
4)
5)
En quelle année a lieu la bataille d’Alésia ?
Quelles sont les deux camps en guerre ?
Comment Jules César fait-il pour contenir les assauts gaulois ?
Pourquoi Jules César gagne t-il un grand prestige après cette bataille ?
Comment se termine la bataille d’Alésia ?
Ø
Un questionnaire à partir d’une reconstitution des fortifications d’Alésia et de son
descriptif par César
1) Retrouve sur la reconstitution de les fortifications d’Alésia chaque partie décrite par César
« César fait creuser un fossé large de vingt pieds et à parois verticales. A 400 pieds en arrière,
il fait creuser deux fossés » :
1
« En arrière, il élève un remblai et une palissade de douze pieds » 2 et 3
« Dans le remblai, il insère de grandes fourches en bois »
4
« Il flanque le remblai de tours distantes de 80 pieds » 5
« Précédents les deux fossés se trouvent cinq rangs de troncs d’arbre et des branches taillées
en pointe » 6
« Il piège le sol de 8 rangées pieux très aigus, , leur pointe aiguisée au feu, dressée vers le
haut » 7
Récit du professeur : la reddition de Vercingétorix
2) Comment expliquer la reddition de Vercingétorix ?
3) Pourquoi Jules César gagne t-il un grand prestige après cette bataille ?
2e indice, à partir du texte à trous suivant :
………… a réussi à conquérir la Gaule. Lors de la bataille d’………… en
………………… César réussit à vaincre le chef gaulois………………..
Nous connaissons cet épisode de l’Histoire grâce au récit de César intitulé la
…………………………….
3) Les conséquences des conquêtes de César
Récit du professeur :
Ø Expliquer que les conquêtes de César modifient l’équilibre social et politique (afflux
d’esclaves)
Ø Montrer que César se heurte à d’autres ambitieux comme Pompée
Ø Enfin, expliquer comment César est tenté de mettre en place un nouveau régime
politique
étude d’un texte de Plutarque : César rêve d’être roi
Mais ce qui provoqua contre César la haine la plus manifeste, ce fut son désir d’être roi. Il
fournit ainsi au peuple le premier mécontentement contre lui et à ses ennemis secrets le
prétexte qu’ils attendaient. Un jour que descendaient d’Albe à Rome, on osa la saluer du titre
de roi. Le peuple s’en émut. Alors César dit qu’il ne s’appelait pas roi, mais César. Iil vit que
ces mots étaient accueillis par un silence général. Iil passa son chemin d’un air sombre et
mécontent.
D’après Plutarque, Vie des hommes illustres, IIe siècle.
Ø
César, grâce à sa gloire militaire, est tout proche de devenir roi. Son assassinat en –44
met fin à son rêve.
3e indice : les conquêtes gauloises de César, comme des généraux du Ier siècle avant J.C.,
modifient le territoire de la République. Un empire est en train de naître, tandis que des
guerres civiles opposent des généraux ambitieux, comme César contre Pompée.
Conclusion : Dresser une chronologie de la vie de César.
Repère chronologique à ajouter sur la frise : -52, bataille d’Alésia.
Téléchargement

La séquence proposée ici a été réalisée par Gaëlle BERTHET et