COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Observatoire des Religions et de la Laïcité (ORELA/ULB)
Les religions et la laïcité en Belgique. Rapport
2013
L'Observatoire des Religions et de la Laïcité (ORELA) de l'Université libre de Bruxelles fait paraître
son deuxième rapport sur l'état des religions et de la laïcité en Belgique. Ce rapport porte sur l'année
2013, et a été présenté ce mardi 20 mai au Centre interdisciplinaire d'Étude des Religions et de la
Laïcité de l'Université libre de Bruxelles.
Comme l’an dernier, le rapport propose une synthèse ainsi qu’une analyse de l’actualité religieuse
belge pour l’année 2013. Il est notamment basé sur les informations engrangées par l’Observatoire,
tout en s’appuyant sur la littérature scientifique disponible et sur les actualités relayées par la presse
écrite, ce qui permet également de saisir les mouvements de focalisation médiatique sur certains
thèmes.
L’actualité de l’année écoulée a été marquée par l’inauguration d’un nouveau pontificat qui suscite de
l’enthousiasme au sein de l’Église catholique, possible signe d’un renouveau de faveur pour une
religion qui connaît depuis plusieurs décennies une baisse constante de pratique. Les cultes établis
de longue date dans notre pays expérimentent en effet un déclin de l’intensité de la pratique
religieuse, tandis que de nouveaux mouvements, tant à l’intérieur du christianisme qu’au sein de
l’islam ou des philosophies orientales, connaissent une plus grande faveur. Parmi eux, seul l’islam
reçoit une forte médiatisation, en prise avec l’actualité internationale.
En dépit de sa perte d’audience, c’est l’Église catholique qui demeure l’organisation convictionnelle la
mieux structurée et à même de se positionner sur les questions sociétales, ainsi que l’a montré le
déroulement du débat préalable au vote de l’extension du droit à l’euthanasie pour les mineurs.
Progressivement, l’utilisation d’Internet comme moyen de diffusion de l’information religieuse, mais
aussi de prosélytisme et de lobbying religieux auprès des pouvoirs publics s’est répandue, conduisant
peut-être à une refonte de la notion de communauté de croyants. Cette évolution concerne l’Église
catholique, mais aussi les autres cultes, et même des mouvements confidentiels ou que l’on croyait en
voie d’extinction, comme le culte antoiniste.
On notera enfin que le morcellement accru de notre paysage convictionnel n’a entrainé jusqu’à
présent aucune modification substantielle ni de notre régime des cultes, dont les bases demeurent
constantes, ni de l’organisation de l’enseignement de la religion et de la morale dans les écoles, en
dépit de nombreuses propositions de réforme.
Le rapport ORELA est téléchargeable sur le site de l’Observatoire : http://www.o-re-la.org/
Contact presse : Valérie BOMBAERTS
T : +32 (0)2 650 25 34
T : +32 (0)474 27 00 77
valerie.bombaerts@ulb.ac.be
Téléchargement

Les religions et la laïcité en Belgique. Rapport 2013