Adoptée par la CFVU du 11/06/2015
Adoptée par le CA du
FICHE DESCRIPTIVE : UNITE D’ENSEIGNEMENT LIBRE
(2015/2016 – 2016/2017 – 2017/2018)
Intitulé de l’UE libre : INITIATION À L’HISTOIRE DU PROCHE ORIENT
ANCIEN
Objectifs, méthodologie, pré-requis éventuels
- Aucun pré-requis n’est nécessaire, étant entendu qu’il est question d’un cours d’initiation.
- L’objectif de l’UE est d’offrir aux étudiants intéressés les clés pour comprendre la nature, l’importance, le rôle et
l’héritage de ces civilisations, depuis la lointaine Sumer jusqu’à la Babylonie d’Alexandre le Grand.
- À l’aide de documents variés (textes cunéiformes traduits, iconographie des sceaux ou des reliefs des palais
assyriens, statuaire, plan des palais de Babylone, cartes, etc.), il s’agit d’appréhender les principales
caractéristiques des civilisations du Proche Orient ancien, qui ont vu la naissance de l’État et de l’écriture, entre
autres choses. Chaque séance portera sur un aspect concret de ces civilisations : géographie et chronologie,
littérature, royauté, architecture, droit et justice, religion, guerre et diplomatie, sciences, liens avec la Bible.
Semestre(s) concerné(s) : 1er
2ème
Contenu détaillé de la formation (éléments du programme)
La tradition universitaire française tend à cloisonner l’étude de l’histoire ancienne à la Grèce et Rome, deux
civilisations qui sont présentées, avec raison, comme les fondements de la civilisation occidentale dont nous
sommes les héritiers. L’Orient semble trop souvent écarté de ce champ d’étude, ou se réduit à la seule Égypte
pharaonique. Les mentions de la Mésopotamie sont rares et fréquemment vulgarisées.
Pourtant, c’est en Égypte et en Mésopotamie que naissent les premières cités, l’État, l’écriture. Sumer, Babylone,
l’Assyrie ou les Hittites ont progressivement élaboré des civilisations qui sont à l’origine d’héritages qui, par les
conquêtes d’Alexandre le Grand, passent ensuite aux Grecs puis aux Romains : l’écriture, mais aussi les codes de
lois, la conception monarchique du pouvoir, la transcendance de la divinité, l’agriculture irriguée, et même certaines
formes de poésie.
Quelles sont les causes du Déluge ? Pourquoi Gilgamesh voyage-t-il aux Enfers ? Comment punissait-on un
mauvais élève dans une école sumérienne ? En quoi le code d’Hammurabi est-il exceptionnel ? À quoi ressemblait
une ziggurat ? C’est pour répondre à ces questions, et à bien d’autres, que le cours proposé s’articule autour de
différents aspects des civilisations du Proche-Orient ancien. Chaque séance s’appuie sur un ensemble de
documents analysés avec l’enseignant et demandant la participation active des étudiants.
Programme des séances (1h30 chacune)
1. Introduction au Proche-Orient ancien : la découverte de la Mésopotamie
2. La naissance de l’écriture : du mythe aux cunéiformes
3. Gilgamesh : miroir de la royauté mésopotamienne
4. Dieux et démons : la religion au Proche-Orient ancien
5. Les classiques de la littérature mésopotamienne
6. Architecture et urbanisme au Proche-Orient ancien
7. La vie quotidienne : éducation, fêtes, droit et justice
8. La science mésopotamienne : géométrie, médecine, exorcismes et divination
9. Guerre et paix au Proche-Orient ancien
10. La Bible et l’Histoire
11. Alexandre et l’Orient
12. Évaluation terminale : devoir sur table (documents et questions)
Adoptée par la CFVU du 11/06/2015
Adoptée par le CA du
L’UEL peut-elle être suivie en régime de contrôle terminal (c’est-à-dire sans présentiel)3
Oui
Non
Si oui, selon quelles modalités ?
-
Modalités pédagogiques
Modalités d’évaluation
L’’UEL sera l’objet d’une unique évaluation terminale.
Volume horaire
Cette évaluation prendra la forme d’un ensemble de
Cours magistraux
documents, non étudiés pendant le semestre, mais portant
Travaux dirigés
sur un des thèmes abordés. Par une série de questions qui
Travaux pratiques
18 h
les
accompagneront,
l’étudiant
devra
mobiliser
ses
connaissances et la culture générale acquises pendant les
Projets
séances afin de valider l’UEL.
Stages, alternance
Travail personnel
Autres
Responsable pédagogique et administratif de l’UEL
florent.lebot@univ-evry.fr
Nom
Florent LE BOT
UFR, IUT, département
UFR SHS, département d’Histoire
Enseignant animant l’UEL
Nom
Romain MORET
UFR, IUT, département
UFR SHS, département d’Histoire
Plafonnement d’inscription : 30 étudiants
NB : Toute demande de plafonnement inférieur à 30 étudiants devra impérativement être justifiée (contrainte technique,
pédagogique ou de sécurité).
Téléchargement

INITIATION À L`HISTOIRE DU PROCHE ORIENT ANCIEN