2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Dans ce qui suit vous trouverez d’abord 6 documents de référence* incluant
des introductions explicatives, des textes officiels, deux problématiques
générales, des points de repères (chronologie…) et quelques chiffres, ensuite
3 axes généraux ** avec pour chacun des titres et des pistes de travail.
Plan
*Doc 1: 2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
*Doc 2: D'un continent à l'autre, chronologie des explorations, expéditions et découvertes:
quelques points de repère
*Doc 3: Emergence du tourisme
*Doc 4: Parcourir le monde est devenu un produit de consommation nocif et
polluant. Quelques chiffres
*Doc 5: Voyager autrement, les nouvelles tendances
*Doc 6: Le tourisme durable dans la stratégie
**Axe 1 : Tourisme, travail, économie et cohésion sociale
**Axe 2 : Tourisme impact sur l’environnement
**Axe 3 : L’art de voyager
1
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Doc 1
2017 Année internationale
du tourisme durable pour le développement
…  "pour favoriser la compréhension entre tous les peuples, faire mieux connaître le riche
héritage des différentes civilisations et faire davantage apprécier les valeurs inhérentes aux
différentes cultures, contribuant ainsi à renforcer la paix dans le monde".
…  " Pour accroître la contribution du secteur du tourisme aux trois piliers de la durabilité:
l'économique, le social et l'environnemental."
…  " le tourisme figure parmi les cibles de trois des ODD (objectifs de développement
durable) approuvés par l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2015 à savoir:
ODD 8: promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein
emploi productif et un travail décent pour tous.
ODD 12: Etablir des modes de consommation et de production durables.
ODD 14: Conserver et exploiter de manière durable, les océans, les mers et les ressources
marines aux fins du développement durable.
2
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Documents de référence
-
L'OMT et les fondements du tourisme durable.
-
Le code mondial d'éthique du tourisme.
-
L'accord de coopération entre l'OMT et l'UNESCO pour la promotion du tourisme
durable. New York 2013.
-
L'UNESCO et la mise en œuvre du programme sur le patrimoine mondial et le tourisme
durable (création de routes thématiques destinées à valoriser le patrimoine mondial
exemple : les routes de la soie).
Les 3 piliers du tourisme durable

Valorisation du Patrimoine.

Implication de la population.

Conservation de la nature.
Les problématiques générales

L'expansion du tourisme, menace croissante ou occasion de mieux protéger
l'environnement.

Le tourisme de masse, opportunité ou risque pour le développement local.
3
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Doc 2
"Les hommes ont toujours voyagé: migrations de peuplement, expéditions et explorations,
conquêtes militaires, échanges commerciaux, pélerinages… mettent en mouvement des
hommes et dans une moindre mesure des femmes depuis des temps immémoriaux. Mais les
curiosités et l'éventuel plaisir de la pérégrination ne sont alors que des à-côtés du voyage et sa
raison d'être ".
in Alternatives économiques no. 271 - Juillet 2008
D'un continent à l'autre, chronologie des explorations,
expéditions et découvertes: quelques points de repère
IIe millénaire Av. J.C → Les itinéraires de transhumance (les routes de commerce)
1300 - 1400 Av. J.C → Phéniciens et Grecs fondent des colonies en Espagne
VIIIe siècle Av. J.C → Expansion phénicienne en méditerranée
600 Av. J.C → Les Phéniciens font la circumnavigation de l'Afrique
Xe siècle → Galti débarque au Groenland
XIIIe siècle → Voyages au long cours des Européens en Asie centrale et en Extrême Orient
XIVe siècle → Voyage de Marco Polo en Chine
XVe siècle → Christophe Colomb découvre l'Amérique
Dias atteint le cap de Bonne Esperance
Vasco de Gama arrive aux Indes - création de nouvelles routes
commerciales.
4
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
XVIe → Conquête du Mexique par Hernan Cortès
Les conquistadores
Exploration et colonisation des nouveaux mondes; choc des cultures et début de
l'esclavage.
XVIIe → Champlain fonde Quebec
Developpement des Missions Jésuites.
XIXe → Essor de l'Orientalisme (du Romantisme aux récits de voyage)
Découverte de l'Afrique intérieure et de l'Antarctique.
XXe → Début de l'expansion coloniale au Maghreb et au Proche Orient.
Neil Armstrong débarque sur la lune
Découverte des pôles et avènement des explorations à but scientifique et sportif.
XXIe → James Cameron plonge seul à bord du deep sea challenger au fond de la fosse des
Mariannes.
5
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Doc 3
Emergence du tourisme
Le Tourisme - c'est-à-dire le voyage d'agrément - est apparu à la fin du XVIIe siècle en
Angleterre. Les aristocrates anglais ont inventé la plupart des pratiques touristiques actuelles:
aussi bien le tourisme culturel que le tourisme thermal; et ce sont eux qui ont "découvert" que
la mer et la montagne, jugées auparavant hostiles à l'homme, lui offraient d'extraordinaires
bains de jouvence et terrains de sport.
Quatre siècles plus tard, le tourisme est devenu un loisir de masse. Il provoque les plus
importantes migrations que l'humanité ait jamais connues.
…  Les motivations de l'homo touristicus contemporain ne diffèrent guère de celles de ses
prédécesseurs. Voyages d'initiation ou de découverte, recherche du bien-être,
de ressourcement, d'aventure ou de dépaysement: nous suivons le plus souvent des voies bien
balisées. En témoigne l'existence de guides touristiques, indispensables compagnons de route
du voyageur (édités dès la Renaissance!).
La critique des touristes, ces "pèlerins modernes qu'aucune foi n’anime" (J. Didier URBAIN)
est aussi ancienne que le tourisme lui-même.
Il lui est reproché, pêle-mêle, sa superficialité, son caractère grégaire, son indifférence aux
sites visités, sa négation de l'art du voyage. S’y ajoute
aujourd'hui
une
critique
environnementale (destruction de sites naturels, émission de gaz à effet de serre liées au
transport) et politique (marchandisation des sites et des paysages, pratiques néocoloniales visà-vis des populations locales). En réaction à ces excès se développent des formes de tourisme
alternatives, moins consommatrices et davantage respectueuses des populations et de
l'environnement.
Comme tout phénomène social, le tourisme a ses codes. Les destinations se déclinent selon
les classes de la société et les saisons, dessinant une géographie sociale sans cesse réinventée.
Les destinations touristiques, élues par des précurseurs en quête de distinction sociale, se
diffusent ensuite dans la société par imitation et démocratisation, poussant les élites du
moment à inventer sans cesse de nouvelles pratiques pour demeurer à l'écart des foules.
in Alternatives économiques - no. 271 - Juillet 2008
6
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Doc 4
Parcourir le monde est devenu
un produit de consommation nocif et polluant
Quelques chiffres
1950 :
25 millions de touristes dans le monde.
2013 :
1 milliard.
2015 :
1,2 milliards.
2016 :
1.6 milliards.

Le tourisme représente 12% du PIB mondial, 235 millions d'emplois, 4.8 millions de
tonnes de déchets par an et consomme autant d'énergie qu'un pays comme le Japon.

40% des émissions de CO2 sont engendrées par l'industrie touristique.

Chaque voyageur par avion émet entre 134g et 148g de carbone par km et 2,6g par train.

Chaque touriste produit 180 litres d'eaux usées par jour.

Les exportations du tourisme constituent 30% des exportations mondiales de services
commerciaux.

Le tourisme génère 1,5 emplois supplémentaires dans les secteurs connexes (8% du
nombre total des emplois)

Les femmes représentent 60% à 70% de la main d'œuvre.

50% des employés ont moins de 25 ans (donc en général peu ou non qualifiés et sous
payés)

40% à 50% des recettes touristiques brutes des pays en développement ne profitent pas à
l'économie locale.
7
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Dans le bassin méditerranéen
-
Le tourisme est responsable de 7% de la pollution totale.
-
Les déplacements génèrent 90% des émissions atmosphériques.
-
Les voyages aériens 5% des émissions de carbone mondiales.
-
La mer Méditerranée, la plus polluée des mers représente 0,7% de la surface des mers et
concentre 1/3 du tourisme mondial!
-
220.000 bateaux de plus de 100 tonnes la traversent chaque année (1/3 du trafic maritime
mondial)
-
370.000 pétroliers y transitent chaque année (plus de 20% du total mondial)
-
250 à 300 pétroliers la traversent chaque jour.
-
100.000 à 150.000 tournes de pétrole brut y sont déversées chaque années (transport et
vidange) soit 17% des rejets d'hydrocarbures déversés dans les océans du globe.
L'environnement marin et côtier sont dégradés par l'urbanisation sauvage des zones
côtières, le développement, la surpopulation et la pollution.
Perspectives 2015 - 2025

Création de 72.9 millions de nouveaux emplois dont 23.2 contribuant directement à
l'économie globale (10.5 % de croissance)

L'Asie du Sud sera la région qui connaîtra la plus grande croissance à long terme (7%)

Les principaux pays dont la croissance contribuera le plus au PIB du secteur touristique
seront l'Inde, la Chine, la Thaïlande, l'Indonésie, le Pérou et le Kenya.
8
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Doc 5
Voyager autrement, les nouvelles tendances
Les formes classiques du tourisme visent la pratique d'une activité (tourisme religieux, de
mémoire, culturel…). Pour répondre aux appréhensions grandissantes du devenir de la
planète, on assiste aujourd'hui à l'émergence *de nouvelles formes de tourisme.
Ecotourisme ou tourisme vert, tourisme équitable, solidaire, responsable, social, créatif,
réfléchi. L'écovolontariat, le tourisme participatif, éthique, alternatif, intégré, communautaire,
le e-tourisme.
Ces variations à quelques nuances près sur le concept du tourisme durable ont donné
naissance à des déclinaisons de tourisme s'intégrant dans le tourisme durable: l'éco safari ou
safari photo, le slow tourisme, le cyclotourisme…
Ces nouvelles formes de tourisme ont donné naissance à :
* de nouveaux types d'hébergement
Auberge de jeunesse, club vacances, troc-maisons (www.troc.maisons.com et Airbnb pour la
France, home exchange offre 65.000 logements dans 65 pays), les co-vacances, l'écocamping, les cabines dans les arbres, les gîtes, les séjours à la ferme, le chambres d'hôtes, les
villages vacances, le woofing, le glamping.
* de nouveaux sigles et de nouveaux mots
couch surfing, greeters, woofing, geocaching, voies vertes et vélo routes, cyclo tourisme,
glamping...
* de nouveaux outils pour promouvoir un tourisme durable
-
Ecolabels et logos, indicateurs de qualité servant à l'étiquettage environnemental des
restaurants, des hôtels et des grands sites et certifiant la qualité du produit touristique,
de son usage et de ses caractéristiques.
Clef verte, gîte panda, ville cyclotouriste… hébergements éco-responsables.
-
Normes SA 8000 (norme sociale/OIT)
ISO 14001 (environnement)
ISO 9000 (norme qualité)
-
Agences de notation sociale et environnementale pour contrôler l'application des
principes du tourisme durable.
-
Chartes, codes et autres règles.
9
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Doc 6
Le tourisme durable dans la stratégie

Politique d'aménagement territorial de l'offre touristique (sites naturels, patrimoine
culturel, ressources…)

Durabilité et niveaux du cycle de vie du produit touristique.

Seuils de densité touristique.
Les défis à relever dans le secteur touristique


La mondialisation et l'évolution des marchés
-
Impact sur l'économie dans son ensemble.
-
Changement climatique et développement durable.
-
L'économie du savoir.
-
Les ressources humaines: productivité et compétitivité.
La récession
-
Progression d'épidémies et d'épizooties.
-
Renforcement du pouvoir du consommateur qui accède au savoir mondial
(Internet)
-
Libéralisation des transports (évolution, coût et efficacité)
-
Facilité de passage des frontières.
-
Libéralisme économique.
-
Essor d'une classe moyenne mondiale.
-
Croissance explosive du tourisme émetteur et des nouveaux marchés (Chine,
Russie, Inde)
-
Apparition de nouveaux marchés de niche.
10
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Axe 1 : Tourisme, travail, économie et cohésion sociale

Tourisme et monde du travail
- Conditions de travail et dialogue social
- Egalité entre les sexes

Tourisme et métiers
- Amélioration des compétences et mise en valeur des ressources humaines
- Tourisme et métiers connexes
- Les emplois verts

Tourisme, facteur de développement et de modernisation
- Transfert de connaissances et de technologies

Tourisme, moteur du développement économique
- Apport de devises…

Tourisme et handicap (accessibilité)

Tourisme et réduction de la pauvreté
- Amélioration de la qualité de la vie
- Pratiques commerciales anticoncurrentielles (monopole), impact sur le PIB des pays
en voie de développement
- Tourisme et exode rural

Tourisme de masse et démocratie occidentale
- Démocratisation du tourisme
- Nécessité des loisirs
- Le tourisme social

Tourisme et inégalités sociales
- Tourisme élitiste et tourisme de masse

Le tourisme d’affaires
- Commerce
- Délocalisation des entreprises

L’industrie touristique
11
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Axe 2 : Tourisme impact sur l’environnement

Tourisme et consommation
- Tourisme et extinction des ressources

Tourisme et moyens de transport
- Tourisme et GES
- L’écomobilité

Tourisme et infrastructures
- Urbanisation…
- Tourisme et technologie

Tourisme et dégradation des ressources, de l’espace et changement climatique

Tourisme, dégradation de l’environnement et atteintes au patrimoine culturel

Tourisme : conditions économiques mondiales, régionales
préjudiciables (épidémies, catastrophes naturelles et terrorisme…)

Tourisme et biodiversité

Tourisme et gestion des écosystèmes

Tourisme et nuisances

et
événements
Tourisme et mutations sociales, dialogue entre les cultures
- Tourisme et problèmes socioculturels (xénophobie…)

Tourisme, droits de l’homme et de l’enfant

Tourisme, exode et migration, la clandestinité

Tourisme, épidémie, pandémie et migration des espèces

Tourisme durable et pays en voie de développement

Démocratisation du tourisme, séjours low cost et tourisme de masse

Tourisme moteur de développement et facilitateur de la compréhension entre les
peuples

Tourisme et sport : impact sur l’environnement
- Randonnées, escalades, camping sauvage, rafting…
- Tourisme et jeux olympiques
12
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement

Tourisme réfléchi et stratégie de développement durable
- Concilier les intérêts des sphères économiques, politiques, socioculturelles et
physiques

Le tourisme durable sous toutes ses formes

Tourisme éthique, écotaxe et écocontribution
- L’écolabellisation

Tourisme de santé et tourisme de remodelage esthétique
- Les nouveaux créneaux touristiques

Média et tourisme

Les nouvelles destinations touristiques

Associations, organismes, ONG, agences de voyage et tourisme durable
13
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement
Axe 3 : L’art de voyager


La genèse du mouvement touristique
Tourisme et romantisme
- Les Orientalistes

Tourisme élitiste et tourisme de masse

Tourisme, voyages et inspiration (poètes, écrivains, peintres…)

Les carnets de voyage, les récits et les fictions

Tourisme et hédonisme (culte du plaisir)
- Culte du corps, du soleil et du farniente ; oisiveté et détente
- Le tourisme un loisir visuel

Tourisme, outil d’apprentissage de la vie, source d’expériences utiles pour la réussite
sociale
- Tourisme et élitisme





Le tourisme culturel, de mémoire, religieux, sportif….
Les voyageurs solitaires (sociologues, ethnologues, scientifiques, les sportifs…)
- Les globetrotters
Les voyages initiatiques
Le e-tourisme
- Tourisme et réseaux sociaux
Tourisme et gastronomie, œnologie etc…

Tourisme et média
- Tourisme et désir d’évasion
- La communication touristique : vendre des vacances et du rêve
- La communication responsable, une nouvelle tendance

Tourisme alternatif et quête d’authenticité
- Plateforme good spot met en relation touristes et guides locaux authentiques (habitants
de la région ou du lieu visité) et privilégie l’échange et le contact humain

Le glamping, le slow tourisme et les co-vacances, une nouvelle tendance
14
2
2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement

Le tourisme créatif (renouveau du tourisme culturel)
- Greeters guides touristiques, nouvelle génération
- Les destinations créatives : vivre une culture, la découvrir à travers des apprentissages
avec la population locale

Tourisme et image de marque
- Influence du message touristique sur la perception du consommateur

Guide des bonnes pratiques pour un tourisme durable
15
Téléchargement

BP_doc, axes et pistes de travail_ 2017