Numéro 8
18 mars 2015
COLZA
(stade : C2, entre-noeud visible à D1, boutons accolés)
Charançon de la tige du colza
Colza :
Charançon de la tige
du colza et méligèthes
Blé :
2ème apport d’azote
Orge de printemps :
Complément
antigraminées
Pois de printemps :
Thrips
Les conditions climatiques ensoleillées depuis plus d’une semaine sont
favorables aux captures de charançons.
Actuellement, le modèle Proplant Expert du CETIOM signale que le vol est réalisé
à 90 %. Les premières pontes ont déjà eu lieu et les conditions climatiques
actuelles leur sont très favorables.
 Il n’existe pas de seuil de risque pour ce charançon. L’intervention se
positionne environ 8–10 jours après les premières captures dans les cuvettes
jaunes.
 L’intervention doit être effectuée ou sur le point de se réaliser.
 Produits utilisables : KARATE ZEON 0,075 l/ha, KARATE XPRESS 0,15 kg/ha,
MAGEOS MD 0,05 kg/ha…
Rappel des conditions d’application des insecticides : hygrométrie > 70 %
et absence de vent.
(Pas de méthodes alternatives)
Conseil collectif rédigé à partir de
notre
réseau
d’observations
en
parcelles du début de semaine et du
BSV Ile-de-France n° 4 du 17 mars
2015.
Sont
concernés
par
la
prescription, les agriculteurs du sud
du département de Seine-et-Marne.
Les caractéristiques des produits cités
peuvent être retrouvées dans le guide
Culture Info.plaine - Interventions de
printemps. Si aucune lutte alternative
n'est mentionnée, cela signifie qu'elle
est inappropriée.
Méligèthes
Le vol des méligèthes continue. Des méligèthes sont
observées dans les cuvettes jaunes et sur les plantes.
Aucune parcelle n’est cependant au seuil de nuisibilité.
Les parcelles arrivent au stade de sensibilité vis-à-vis de
cet insecte (du stade D1 à F1, boutons accolés à
premières fleurs).
Selon l’outil Proplant du CETIOM, le vol serait réalisé à
hauteur de 28 % (station de Melun).
(Source Cetiom)
Les observations doivent s’effectuer à la parcelle, en
comptant les méligèthes sur au moins 25 plantes consécutives. Le seuil
d’intervention est à moduler en fonction du stade et du développement du colza.
Document rédigé par :
Mathurin PHILIPPEAU
01 64 79 30 50 / 06 73 35 31 59
Laurent PROFFIT
01 64 28 11 43 / 06 07 18 14 37
Pôle Agronomie et
Environnement
418 Rue Aristide Briand
77350 LE MEE SUR SEINE
Tél : 01 64 79 30 65
Fax : 01 64 37 17 08
www.ile-de-france.chambagri.fr
Avec le soutien financier de :
Seuils de nuisibilité
Colza vigoureux
Colza faible, stressé ou peu
développé
au stade D1-D2
au stade E
Pas d’intervention
justifiée
7 à 8 méligèthes/
plante
2à3
méligèthes/plante
1 méligèthe/plante
Le mélange avec une variété plus précoce à floraison (ES ALICIA par
exemple) permet de réduire la période de sensibilité du colza aux
méligèthes.
Azote
Les stades de la culture avancent et les besoins de la plante augmentent.
Selon votre programme de fertilisation azotée sur la culture, si vous intervenez :
- en 2 apports : soldez les apports au stade D1-D2
- en 3 apports : le 3ème peut être mis jusqu’au stade E
OPE.COS.ENR15 26/01/15
Info.pl
ine Sud 77 N° 8 Chambre d’agriculture de Seine-et-Marne
1/3
BLE
(Stade : fin tallage à épi 1 cm)
Prévision du stade épi 1 cm
Station météo
Date de semis
Variété
Date prévue Epi 1 cm
BOIGNEVILLE
05-oct
BOREGAR
25-mars
BOIGNEVILLE
15-oct
RUBISKO
26-mars
BOIGNEVILLE
30-oct
GALOPAIN
20-mars
MELUN
05-oct
BOREGAR
22-mars
MELUN
15-oct
ALIXAN
16-mars
MELUN
25-oct
RUBISKO
26-mars
MELUN
Source Arvalis
05-oct
BERMUDE
15-mars
Azote
Les blés arrivent au stade épi 1 cm. Le second apport est à réaliser maintenant, car les besoins de la
culture vont croître rapidement.
 Gardez 40-50 U pour le dernier apport au stade dernière feuille pointante à étalée pour votre objectif
protéines.
ORGE DE PRINTEMPS
(Stade : dernier semis à 1ère feuille étalée)
Complément désherbage pour les premiers semis
Les premiers semis sont déjà à 1ère feuille étalée.
Quelques produits à base d’Isoproturon, efficace sur agrostis, paturins, vulpins, mais pas sur folle
avoine, sont autorisés sur orge de printemps (ARELON DISPERSION, MADIT DISPERSION…) et peuvent
permettre une alternance des modes d’action par rapport aux produits foliaires actuels. Ces produits
sont interdits sur sols drainés.
Sur sol filtrants, évitez de dépasser 750 g de matière active par ha.
ATTENTION : avant d’utiliser un produit avec de l’isoproturon sur orge de printemps, même si celui-ci
est autorisé par la réglementation, il est indispensable de connaître l’avis technique de la firme.
Conditions d’application des herbicides racinaires : sol humide, hygrométrie > 70 % absence de
vent, températures douces, éviter les amplitudes thermiques > à 15° C et les gelées matinales < à -1° C.
Méthode alternative vis-à-vis du désherbage orge de printemps : le désherbage mécanique avec
houe rotative ou herse étrille est possible en prélevée ou en post-levée à partir de 2-3 feuilles.
POIS DE PRINTEMPS
(Stade : dernier semis à levée en cours)
Thrips
Observez vos parcelles pour relever la présence de thrips jusqu’à
l’étalement des 1ères feuilles.
1 mm
Seuil d’intervention : 1 thrips/pied dès 80 % de levée à l’étalement des
1ères feuilles.
Leur nuisibilité est d’autant plus forte que la levée est lente.
 En cas de levée rapide, l'impasse de traitement est possible.
 Produits utilisables : DECIS PROTECH à 0,42 l/ha, KARATE XPRESS à
0,125 l/ha, KARATE ZEON 0,0625 l/ha.
Rappel des conditions d’application des insecticides : hygrométrie > 70 % et absence de vent.
Pas de méthodes alternatives
Info.pl
ine Sud 77 N° 8 Chambre d’agriculture de Seine-et-Marne
2/3
SEMIS MAÏS & TOURNESOL
Les conditions météo actuelles permettent de démarrer les préparations pour les implantations des maïs
et tournesols. La réalisation de faux semis à cette période permet de réduire le stock semencier des
adventices.
Travail du sol
Les opérations de travail du sol ont pour objectif de créer une structure favorable à la levée et à
l’enracinement. Un bon enracinement permettra une meilleure valorisation de l’eau et des éléments
minéraux. Les préparations creuses et soufflées doivent être proscrites car en limitant le contact
graine–sol et racines–sol, elles peuvent limiter l’humidification de la graine ainsi que l’alimentation
hydrique et minérale de la jeune plante.
Le but est d’obtenir une terre ameublie en profondeur, rassise sans être trop tassée, et affinée sans
excès en surface. La transition entre le lit de semences et l’horizon délimité par les outils de reprise doit
être progressive car au sevrage (stade 4-5 feuilles), les jeunes racines se développeront dans cette
zone. Une telle structure facilite les remontées d’eau par capillarité.
COMPOSITION DES PRODUITS CITES
Produits commerciaux
ARELON DISPERSION
DECIS PROTECH
KARATE XPRESS
KARATE ZEON
MADIT DISPERSION
MAGEOS MD
Matières actives et concentrations
Isoproturon 500 g/l
Deltamétrine 15 g/l
lambda-cyhalothrine 5 %
lambda cyhalothrine 100 g/l
Isoproturon 500 g/l
alphaméthrine 15 %
CALENDRIER PAC 2015
Pour 2015, le calendrier de déclaration PAC a été décalé.
Vous aurez du lundi 27 avril au mardi 9 juin inclus pour télédéclarer vos surfaces et déposer
votre dossier de demande d'aides par TelePAC.
Retrouver les bulletins Info.pl ine, les BSV de la région ainsi que les guides culture sur notre site Internet.
La Chambre d’agriculture de Seine-et-Marne est agréée par le ministère en charge de l’Agriculture pour son activité de
conseil indépendant à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques sous le numéro IF01762, dans le cadre de l’agrément
multi-sites porté par l’APCA. Toute rediffusion et reproduction interdites
Info.pl
ine Sud 77 N° 8 Chambre d’agriculture de Seine-et-Marne
3/3
Téléchargement

nouvelle présentation - Chambres d`Agriculture d`Ile-de