PIQÛRES D'INSECTES
Les piqûres de moustique, abeille, guêpe et autres insectes volants sont
généralement benignes mais elles peuvent quelque fois entraîner de
graves réactions. Voici quelques conseils précentifs et à adopter en cas de
piqûre d'insecte.
Les beaux jours arrivent, nous passons plus de temps dehors, les tongues
et tee-shirt sont de sortis mais gare aux piqûres! Les piqûres d’insectes
(moustiques, guêpes, abeilles...) peuvent occasionner des réactions
cutannées telles que des démangeaisons, une rougeur ou un gonflement
de la zone piquée. L'insecte pique lorsqu'il est agité et qu'il cherche à se
défendre, ou lorsqu'il cherche à collecter le sang de l'individu qu'il a
mordu. Dans la plupart des cas la piqûre sera benigne hormis pour les
personnes allergiques qui pourraient développer une réaction grave.
Prévention
Évitez tout parfum : les parfums dont les essences sont faites à partir de fleurs ou de plantes attirent
les abeilles, les guêpes et les moustiques.
Pour éloigner les insectes : appliquez sur votre peau un gel, un spray ou une solution qui chasse les
insectes (insectifuges). Il peut être utile d'en appliquer sur les vêtements, cheveux, toiles de tente…
Attention l'usage de ces produits chez les enfants de bas âge ou chez la femme enceinte nécessite des
précautions particulières. Demandez conseil à votre pharmacien. N'oubliez pas de porter un chapeau,
des vêtements à manches longues et des chaussettes avant d'aller vous promener dans la nature. A
noter que l'efficacité de produits naturels moins toxiques comme la citronnelle n'a pas été prouvée.
Installez une moustiquaire au-dessus de votre lit et un grillage aux fenêtres pour tenir les insectes à
l’écart. L'utilisation d'appareils insectifuges électriques qui diffusent une substance chimique
éloignent les insectes, et sont efficaces pour un certain volume de la pièce.
Si des abeilles ou des guêpes arrivent autour de vous, ne les chassez pas en gesticulant. Les insectes
piquent d’autant plus facilement. Restez calme et éloignez-vous sans courir.
Piqûre de moustique
La plupart du temps, on ne sent pas la piqûre du moustique. Seule la réaction cutannée causée par la
salive du moustique est visible. Elle empêche le sang de coaguler. Après une piqûre ? Essayez de ne
pas vous gratter car cela accentue les démangeaisons et peut causer une infection locale. Si les lésions
sont très enflammées, une crème à base de cortisone pourra vous être préscrite. Pour vous soulager,
frottez doucement la paume de votre main sur les piqûres et humectez pour rafraîchir la zone. Pour
calmer la douleur causée par les piqûres, vous pouvez appliquer de la glace (attention, jamais
directement sur la peau mais par exemple enveloppée dans une serviette). Tant que la réaction de la
peau reste limitée, vous pouvez appliquer une crème apaisante pour calmer les démangeaisons et
stopper l'inflammation. N'hésitez pas à demander conseil à vore pharmacien.
Piqûre d'abeille et guêpe
Une piqûre de guêpe ou d’abeille est en général immédiatement douloureuse à cause du venin de
l’insecte. En cas de prédisposition allergique ou de piqûres sur une zone sensible, celles-ci peuvent
même devenir dangereuses. En cas de réaction grave aux piqûres de guêpes, des antihistaminiques
ainsi qu'une injection d'adrénaline peuvent être administrés.
Piqûre d'abeille :
Lorsqu'elle se trouve menacée, l'abeille utlise son dard afin d'injecter du venin à son agresseur. Cet
aiguillon dentelé, dont seules les femelles sont pourvues, reste fiché dans la peau de la victime et est
arraché de l'abdomen de l'abeille lorsque celle-ci s'éloigne. Cette déchirure est presque toujours
fatale à l'abeille piqueuse. Enlevez avec précaution le dard s’il est resté dans la peau afin de diminuer
le risque de réaction allergique. Evitez surtout d’écraser la poche à venin si elle y est encore accrochée.
Piqûre de guêpe :
Contrairement aux abeilles, l'aiguillon de la guêpe n'est pas équipé de harpon. Ainsi elle
ne laisse pas son dard fiché dans la piqûre, et peut donc agresser plusieurs fois sa victime
sans crainte d'y laisser la vie en perdant une partie de son abdomen avec l'aiguillon.
Piqûre de frelon
Il faut savoir aussi que contrairement aux guêpes, les frelons sont attirés par la lumière. La
piqûre de cet insecte est très douloureuse à cause du diamètre du dard et de la composition
du venin, mais sa toxicité est en moyenne 10 fois inférieure à celle du venin d'abeille. Les
frelons ne sont pas dangereux en soit car ils attaquent le plus souvent lorsque l'on passe à
proximité de leur nid. Leur nids sont le plus souvent construits en hauteur mais aussi dans
les troncs d'arbre ou directement au sol (par exemple sous un tas de feuilles), ce qui les
rend plus accessibles et donc plus dangereux.
Quand consulter ?
⇒ Appellez rapidement le 15 ou le 112 ou rendez-vous aux urgences de l'hôpital le plus
proche :
Si vous constatez la présence :
de démangeaisons généralisées
de plaques rouges sur la peau
d'un gonflement du visage ou de la langue
d'une sensation de malaise ou une gêne pour respirer.
Ou bien si la personne a été piquée dans la gorge.
⇒ Consultez un médecin dans la journée :
Si la piqûre entraîne pour la première fois d'importantes réactions de la peau (rougeurs,
démangeaisons intenses).
Si la victime est un bébé ou un enfant.
Si la personne a été piquée dans la bouche ou au cou.
Si vous avez de nombreuses lésions cutanées qui se sont infectées.
Transimission du chikungunya et de la dengue par le moustique :
L'épidémie de dengue et la prolifération dans le sud de la France du Moustique Tigre ont
conduit le ministère de la santé et les ARS (Agences Régionales de Santé) à produire et
diffuser un dépliant d'information. Celui-ci donne des recommandations pour se protéger
du moustique et éviter sa prolifération.
⇒Télécharger le dépliant Moustique tigre
Sources :
http://www.eurekasante.fr/
http://www.sante.gouv.fr/
Téléchargement

Pharmacie de la Mairie à LA QUEUE EN BRIE