17 novembre 2008
Herbier - Biologie végétale
Barrère Benoît-Joseph
SVE 1B1
Année 2008-2009
Noisetier Commun
Nom commun : Noisetier commun ou Coudrier, appelé en provençal Avelanié.
Nom latin : Corylus avellana L.
Famille : Corylacée.
Catégorie : arbuste et arbrisseau fruitier qui rejette de souche, à l'écorce lisse, brillante brunâtre ou
grisâtre, couverte de lenticelles brunes.
Port : buissonnant.
Feuillage : caduc, apparaît tardivement mi-mai. Feuilles alternes à pétiole court, ovales, lancéolées,
fortement nervurées et pubescentes sur le revers. Les jeunes pousses sont couvertes de poils
glanduleux rougeâtres.
Floraison : unisexuée. Les chatons mâles retombants apparaissent en été sur de courtes tiges,
fleurissent en hiver (lâchée de pollen jaune), minuscules fleurs femelles dans des bourgeons foliaires
entre février mars/avril selon climat, fleurs dont on aperçoit que les stigmates colorés. couleur :
rouge pour les stigmates des fleurs femelles.
Fruits : appelés noisettes ou avelines sont des akènes ligneuses, ovoïdes (contenant une graine
comestible) protégées par une enveloppe tubulaire charnue (cupule ou involucre) à segments
irréguliers et dentés, solitaires ou par groupes de 2 ou 3, mûrs en septembre-octobre.
Croissance : rapide.
Hauteur : 2 à 5 m
Plantation : à l'automne.
Multiplication : semis ou marcottage (la séparation des rejets
donne des plantes qui drageonnent encore plus), pour avoir
quelques noisettes patienter au moins 4 ans, pleine production
entre 8 et 20 ans.
Sol : tous mais avec une préférence pour le calcaire, excepté
sol mal drainé.
Emplacement : soleil ou mi-ombre.
Zone : 4 - 9
Fruits
fleurs
Mahonia
Nom commun : Mahonia à feuille de houx.
Nom latin : Mahonia aquifolium Nutt.
Famille : berbéridacée
Fleurs de Mahonia
Catégorie : arbuste à l'écorce grise et brune.
Port : buissonnant, dressé.
Feuillage : persistant, coriace, vert foncé, brillant, virant au rouge- pourpre, rouge-acajou dès
automne. Grandes feuilles alternes, pennées à 5 - 9 (parfois 11 à 13) folioles très découpées,
pourvues de dents épineuses. Le jeune feuillage est rougeâtre.
Floraison : au début du printemps (mars-avril) longue floraison parfumée et mellifère. En bouquets
terminaux, panicules (5 à 8 cm) de petites fleurs à double rang de pétales arrondis, disposés en
quinconce. Couleur : jaune vif.
Fruits : baies globuleuses d'un bleu-noir pruiné, dés l'été.
Croissance : moyenne
Hauteur : 1 à 2 m en tout sens.
Plantation : printemps ou automne en prenant soin de bien
arroser deux deux premières années après la plantation.
Fruits de Mahonia
Multiplication : bouture en fin d'été, semis de graines
fraîches en été ou au printemps après stratification (conserver
les graines au frais) ou prélèvement de drageons, il a tendance
à se ressemer tout seul.
Sol : assez riche ou fertile, humifère, drainé, frais, acide ou neutre ou alcalin, supporte le calcaire
(contrairement aux espèces asiatiques).
Emplacement : soleil, mi-ombre, la floraison sera peut être moindre, mais sous climat aux étés
torrides quelques heures d'ombre sont appréciables.
Zone : 5 - 10. Il supporte assez bien la sécheresse et l'absence d'arrosage lorsqu'il est bien installé.
Eléanus panaché
Feuillage
Nom commun : Eléanus panaché
Nom latin : Elaeagnus macrophylla var "bicolor"
Famille : Elæagnacées
Catégorie : arbuste
Feuillage : persistant, panaché vert et blanc crème
Floraison : automne, parfum. Bouquets axillaires de petites fleurs en forme de
clochettes à 4 pétales. Couleur : blanc
Croissance : rapide
Hauteur : 1 à 2 m
Plantation : printemps, automne
Multiplication : bouturage en été
Sol : drainé.
Emplacement : soleil, mi-ombre.
Zone : 6 - 9
Fleurs d’Eléanus
Plantin lancéolé
Nom commun : Plantain lancéolé, Petit plantain,
Plantain femelle, Herbe à 5 côtes, Herbe à 5 coutures,
Herbe au charpentier, Oreille de lièvre.
Nom latin : Plantago lanceolata L.
Famille : Plantaginacée.
Fleur de Plantin
Catégorie : vivace adventice.
Port : touffe dressée en rosette basale.
Feuillage : 'caduc' vert acide à vert soutenu, comestible. Feuilles simples, étroites, spatulées à 3 à 7
nervures parallèles et longuement pétiolées.
Floraison : du printemps à l'automne (avril-octobre selon climat), pollinifère et nectarifère visité
par les papillons et de nombreux insectes. Sur une longue hampe cannelée (5 côtes) dense et court
épis cylindrique entre des bractées minuscules fleurs hermaphrodites formées d'une corolle à 4
lobes ovales, et 4 étamines et au calice à 4 sépales.
Couleur : blanc ou gris noirâtre
Fructification : petites capsules à 2 loges contenant chacune 1
minuscule grains plate ellipsoïdale (3,5mm) brune, lisse et
brillante, des graines convoitées par les petits oiseaux sauvages.
Fleur de Plantin
Croissance : rapide.
Hauteur : 0,10-0,60m.
Multiplication : par semis ou par division.
Sol : surtout bien drainé, riche plutôt acide
Zone : 6-10
Emplacement : soleil ou mi-ombre
Graine Plantin
Géranium à feuille ronde
Nom commun : Géranium à feuilles rondes.
Nom latin : Géranium rotundifolium.
Famille : Géraniacées
Fruit du Géranium
Catégorie : Vivace
Port : Touffe couvre-sol
Feuillage : Persistant ou semi-persistant. Feuilles lobées, presque circulaires, gaufrées, vert gris à
revers velouté.
Floraison : Fin du printemps, été. Couleur : Fleurs plates à 5 pétales, blanches striées de violet
Croissance : Rapide
Hauteur : 0.3m
Plantation : Printemps, automne
Multiplication : Division des touffes en
mars/avril
Sol : indifférent, drainé, frais ou sec, plutôt
fertile, acide ou neutre ou alcalin
Emplacement : Soleil
Zone : 7.
Fleurs du Géranium
Laurier sauce
Nom commun : Laurier sauce, Laurier d'Apollon
Nom latin : Laurus nobilis
Famille : Lauracée
Catégorie : arbuste
Fleur du Laurier
Port : colonne large
Feuillage : persistant
Floraison : printemps. Couleur : blanc-jaune
Croissance : lente
Hauteur : 2-6 m
Plantation : printemps, automne.
Multiplication : bouture en fin d'été
Sol : drainé, fertile.
Emplacement : soleil, mi-ombre
Zone : 8-9
Fruit du Laurier
Corête du Japon
Nom commun : Corête du Japon.
Nom latin : Kerria japonica L.
Famille : Rosacée
Catégorie : Arbuste (utilisable en haie).
Port : érigé, buissonnant, tiges arquées toujours vertes.
Feuillage : caduc, vert sombre, feuilles simples alternes
à marge dentelée.
Corête en fleur
Floraison : printemps, nombreuses petites fleurs solitaires (3 à 5cm) en coupe simple pour l'espèce
type. Couleur : jaune vif à jaune d'or.
Croissance : rapide.
Hauteur : 1.5-2 m., étalement légèrement supérieur
Plantation : en automne ou hiver
Multiplication : par séparation des drageons en fin d'été ou automne, bouture à l'étouffée au
printemps
Sol : drainé, acide ou neutre ou alcalin, même calcaire, plutôt frais à un peu sec, plutôt riche ou
fertile
Emplacement : mi-ombre, soleil.
Zone : 5-10
Fleurs de Corête du Japon
Forsythia
Nom commun : Forsythia hybride, Forsythia de
Paris, Mimosa de Paris.
Nom latin : Forsythia x intermedia Zabel, donné
pour synonyme de Forsythia x intermedia var.
densiflora.
Forsythia en fleur
Famille : Oléacée
Catégorie : arbuste à la ramification assez basse (utilisable dans la composition de haies)
Port : érigé, buissonnant
Feuillage : caduc, vert foncé. Feuilles simples opposées, lancéolées à marge dentée.
Floraison : fin hiver à début du printemps (courant
mars-avril), avant l'apparition des feuilles, fleurs
hermaphrodites en clochettes à 4 pétales. Couleur : jaune
brillant, étamines jaune d'or.
Croissance : rapide
Hauteur : 1.5-2 m
Plantation : automne ou printemps
Fleurs de Forsythia
Multiplication : bouturage de tiges aoûtées en été ou à l'automne ou simplement par marcottage
en prenant soin d'enlever un peu d'écorce.
Sol : fertile ou riche, plutôt lourd, frais, acide ou neutre, mais en fait est très tolérant, accepte
également les sols alcalins et même calcaire, les sols pauvres ou secs
Emplacement : soleil, mi-ombre, accepte également
l'ombre au détriment cependant de l'intensité de la
floraison, pour un palissage veiller à le planter en biais
contre le support.
Zone : 5-10.
Graines de Forsythia
Murier
Nom commun : Mûrier blanc ou Mûrier du ver à soie.
Nom latin: Morus alba L., synonymes Morus indica L.,
Morus tatarica Pall., Morus nervosa Deless.
Famille : Moracée.
Catégorie : arbre monoïque, à l'allure trapu au tronc
assez court, écorce profondément crevassée d'un gris
clair, ses jeunes rameaux sont pubescents puis glabres.
Fleur de Murier
Port : naturellement il est étalé irrégulier mais nous avons plus l'habitude de les voir après élagage
avec un port arrondi.
Feuillage : caduc, vert moyen à sombre, lisse et brillant au-dessus. Feuilles (6 à 8 cm) alternes,
pétiolées, polymorphes soit simple et cordiformes, soit lobées (3 à 7 lobes) plus ou moins
profondément à marge irrégulièrement dentée.
Floraison : printemps (avril mai suivant le climat). Petits chatons axillaires composées de
minuscules fleurs qui pour les femelles vont se transformer en mûres. Couleur : vert-jaune
Fruits : drupes comestible à long pédoncule, ovoïdes (2 à 3 cm) blanches ou roses arrivant à
maturité à la fin de l'été ou à l'automne, très convoitées par les oiseaux.
Croissance : moyenne
Hauteur : 8 à 12 m voir plus.
Plantation : à l'automne ou encore au printemps.
Attention à bien choisir son emplacement son système
racinaire est à la fois pivotant et traçant.
Multiplication : semis, bouturage, marcottage ou par
greffe.
Sol : indifférent mais bien drainé.
Emplacement : soleil ou mi-ombre
Zone : 4 - 10.
Fruits du Murier
Chêne pédonculé
Nom commun : Chêne pédonculé.
Nom latin : Quercus robur L., synonyme Quercus
pedunculata Ehrhar
Feuillage du Chêne pédonculé
Famille : Fagacée
Catégorie : arbre héliophile d'une très grande longévité
Port : dressé puis étalé
Feuillage : caduc, vert sombre. Feuilles
Floraison : printemps.
Fruits : glands ovoïdes.
Croissance : moyenne
Hauteur : 25 à 30 m étalement 20 m.
Multiplication : semis, greffage
Sol : plutôt riche, drainé mais humide, supporte le calcaire, n'aime pas
les sols acides.
Tronc
Emplacement : soleil, mi-ombre.
Origine : Europe en zone tempérée dans les bassins hydrographiques.
Zone : 5 - 10, sensible aux gelées précoces ou tardives et à la sécheresse, c'est un grand soiffard.
Fleurs du Chêne pédonculé
Fruits du Chêne pédonculé (glands)
Les zones de rusticité
Les zones sont définies par la température minimale l'hiver :
Zone
Degrés Celsius
1
-45
2 -45
à
3 -40
à
4 -34
à
5 -29
à
6 -23
à
7 -17
à
8 -12
à
9 -7
à
10 -1
à
11
+ de 5
-40
-34
-29
-23
-17
-12
-7
-1
5
Téléchargement

Herbier - Biologie végétale