Exercice de remédiation de 2nde
Partie du programme
T1A-Ra301
Les conditions de la vie : une particularité de la Terre
Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale
Compétence
Répondre au problème initial à partir de données de différents documents
Pré requis
L’eau liquide, une condition de l’existence de la vie ; notion de zone
d’habitabilité
ÉNONCÉ
Les exoplanètes du système Kepler-186
Kepler-186 est une étoile de la constellation du Cygne, distante d'environ 500 années-lumière de la Terre.
Kepler-186 possède un système d’exoplanètes. En 2014, on en connait cinq membres, découverts grâce au
télescope spatial Kepler, appelés Kepler-186b, c, d, e (dont l’existence est annoncée le 16 mars 2014) et Kepler186f (17 avril 2014).
Cette dernière exoplanète pourrait posséder de l’eau à l’état liquide et pourrait donc abriter la vie.
En utilisant les données des 3 documents ci-dessous, expliquer pourquoi les scientifiques considèrent que
Kepler-186f pourrait présenter de l’eau liquide à sa surface.
Document 1 : Quelques caractéristiques de l’étoile Kepler-186
Masse par rapport
Rayon par rapport à
Age
à celle du soleil
celui du soleil
0,478 ± 0,055
0,472 ± 0,052
?
Exoplanète
Kepler-186b
Kepler-186c
Kepler-186d
Kepler-186e
Kepler-186f
Document 2 : Quelques caractéristiques des exoplanètes du système Kepler-186
Distance par rapport à
Rayon par rappport à celui
Période orbitale en jours
l’étoile Kepler-186 en U. A
de la Terre en km
0,0343
3,8867907
1,07
0,0451
7,267302
1,25
0,0781
13,342996
1,4
0,11
22,407704
1,27
0,356
129,9459
1,11
Document 3 : Diagramme représentant la zone habitable théorique en fonction de la masse de l’étoile et de la
distance de la planète par rapport à l’étoile.
.
Masse de l’étoile par rapport à celle du soleil
La zone habitable est un
domaine théorique à
proximité de l'étoile au
sein duquel toutes les
planètes
présentes
pourraient disposer d'eau
liquide à leur surface
Rappel : 1 U. A = 1 unité
astronomique, c’est-à-dire
la distance entre la Terre
et
le
soleil
soit
approximativement 150.
106 km.
Distance de l’exoplanète par rapport à l’étoile en U. A
D’après www.astrosurf.com