Traumatologie Pathologique
Chapitre 11-2 - Fracture du cotyle chez l’adulte
Fracture du cotyle chez l’adulte
Ce sont des lésions qui touchent la surface articulaire de l’os coxal. Le mécanisme est généralement
indirect (fracture du tableau de bord). Il touche principalement l’homme jeune, suite à un
traumatisme violent tel qu’un AVP ou un accident du travail.
I. Classifications
A savoir : Les repères anatomiques radiologiques du cotyle :
-
La colonne antérieure
La colonne postérieure
Le U radiologique
Le toit du cotyle
La paroi antérieure
La paroi postérieure
On classe le cotyle en deux colonnes : antérieure et postérieure, et en deux parois : antérieure et
postérieure. On distingue par ailleurs un toit.
a) Fracture de la paroi postérieure : ca représente 25% des fractures du cotyle. Le mécanisme
est indirect : le point d’impact est sur le genou, la hanche est en F et ADD.
b) Fracture de la colonne postérieure : 8% des lésions. Le point d’impact est sur le genou, fléchi
en position neutre, la hanche en F sans ADD.
c) Fracture de la colonne antérieure : 4% des lésions. Le point d’impact est sur la région
trochantérienne avec hanche en RE. Elle s’associe généralement à une protusion de la
hanche.
d) Fracture transversale : 20% des fractures du cotyle. Le point d’impact est sur la région
trochantérienne avec hanche en ABD. La lésion touche les deux colonnes et on a 3 types de
fracture selon la localisation du trait par rapport au toit :
 Fracture transversale sus-tectale.
 Fracture transversale trans-tectale.
 Fracture transversale infra-tectale.
Elle s’associe aussi à une protusion de la hanche.
e) Fracture en T : lorsque cette lésion s’associe à une fracture du cadre obturateur, elle prend le
nom de fracture en T, en raison de la forme de celle-ci. Lorsqu’on parlera de fracture en T, le
cadre obturateur est toujours associé.
II. Clinique
Généralement, le patient se retrouve avec une impotence fonctionnelle totale, avec douleur lorsqu’il
est conscient, ces douleurs passent inaperçues dans le cadre d’un polytraumatisé.
-
Diagnostic radiologique :
Bilan radio d’une fracture du cotyle :
 Radio bassin de face
 hanche de face
Traumatologie Pathologique
Chapitre 11-2 - Fracture du cotyle chez l’adulte
-
 radio ¾ obturateur
 radio ¾ à l’aine
 scanner
le ¾ obturateur se réalise en inclinant la hanche saine de 45° par rapport à l’horizontale. Elle
nous permet de voir la colonne antérieure et la paroi postérieure.
Le ¾ à l’aine se réalise en inclinant la hanche de 45°, elle nous permet de pvoir la colonne
postérieur et la paroi antérieure.
Le scanner nous permet de mieux analyser les lésions et de chercher les fragments intraarticulaires.
III. Traitement
C’est le seul moyen de prévenir, ou de retarder l’évolution arthrosique mais aussi pour mobiliser
rapidement le patient.
-
Traitement fonctionnel : repos
Traitement orthopédique : repos au lit, traction collée transitoire, traction trans-osseuse.
Traitement chirurgical après un délai de 2 à 10j en attendant que l’hématome se , avec
différentes voies d’abord selon le type de la fracture. La stabilisation est assurée soit par
vissage simple, soit par plaque.
Aménagement postopératoire : se fait par une prévention des complications de décubitus :
-
Hépanie (anticoagulant) à faible poids moléculaire.
Rééducation bonne et précoce.
IV. Complications
V. Evolution
Consolidation prenant de 6 à 12 semaines, bien stabilisée. Malgré un traitement approprié, ces
lésions peuvent évoluer vers l’arthrose.
VI. Conclusion
- Traumatisme violent qui touche la population jeune.
- Le traitement peut être orthopédique ou chirurgical pour retarder l’installation de la
coxarthrose.
Téléchargement

Fracture du cotyle chez l`adulte