ФЕДЕРАЛЬНОЕ ГОСУДАРСТВЕННОЕ ОБРАЗОВАТЕЛЬНОЕ
УЧРЕЖДЕНИЕ ВЫСШЕГО ПРОФЕССИОНАЛЬНОГО ОБРАЗОВАНИЯ
«ЮЖНЫЙ ФЕДЕРАЛЬНЫЙ УНИВЕРСИТЕТ»
Е.М.АВТАНДИЛОВА, И.М. ЗОТОВА
ВЕЛИКИЕ ИМЕНА ФРАНЦИИ»
(выпуск 1)
(Учебно-методическое пособие)
Ростов-на-Дону
2010
1
Учебно-методическое
французского
и
пособие
испанского
разработано
языков
ст.преподавателями
факультета
психологии
кафедры
ЮФУ
Автандиловой Е.М., Зотовой И.М.
Ответственный редактор
канд. пед. наук, доц. Шеменева И.Е
Компьютерный набор и верстка
лаборант Э.Р.Родригес
Печатается в соответствии с решением кафедры французского и испанского
языков, протокол № 10 от 28 мая 2010 г.
2
Данное учебно-методическое пособие представляет собой книгу для
чтения на французском языке, в которой использованы оригинальные тексты по
страноведческой
тематике,
знакомящие
с
великими
именами,
символизирующими Францию.
Изучение курса иностранного языка предусматривает знакомство с
культурой
страны
изучаемого
языка.
В
данном
учебном
пособии
рассматриваются «великие имена», которые уже давно являются символами
Франции и пользуются всемирной известностью.
Цель данного учебного пособия – формирование культурного фона для
изучения иностранного языка, развитие коммуникативной компетенции
(лингвистической, социолингвистической и прагматической).
Эта цель определяет следующие задачи: ознакомление обучающихся с
историей возникновения французских символов и реалий, изучение отрывков
публицистического, исторического и культурного содержания, служащих
основой для лексических, грамматических и речевых упражнений. Тексты
пособия взяты из французских источников и не подвергались адаптации.
Пособие состоит из 3 модулей: «Карл Великий», «Наполеон», «Шарль де
Голь». Каждый раздел содержит текст для изучающего чтения, дотекстовые и
полетекстовые упражнения, способствующие развитию навыков и умений
понимания текста, прочного усвоения лексики.
Грамматические и лексические упражнения данного учебного пособия
построены на примерах взятых из произведений французских авторов или
периодических изданий.
В системе лексических упражнений большое место занимают упражнения
на многозначность, сочетаемость слов, синонимию. Цикл грамматических
упражнений в каждом уроке предусматривает отработку и закрепление
наиболее сложных грамматических явлений, встречающихся в предлагаемых
для изучения текстах.
3
SÉANCE D’INTRODUCTION À LA CULTURE FRANÇAISE
Par quoi commencer? Que dire sur la France et les Français?. La première
séance d’introduction à la culture française est décisive: elle fera aimer ou ne pas
aimer le pays et la langue de l’аutre. Chacun de nous, professeurs et élèves
véhiculons dans notre imaginaire, des représentations individuelles et collectives sur
la culture que nous allons étudier et découvrir au fur et à mesure de notre
apprentissage. Pourquoi ne pas sonder dès le début ces images que nous transportons
avec nous, y réfléchir ensemble et lеs mettre en commun? Vous verrez, 1еs résultats
sont impressionnants: nos élèves en “savent” plus que nous le сгоуоns et plusieurs
“Frances” vont surgir de cette collecte. Nous ne partirons donc pas de zéro et nous
reposerons sur une véritable “соnfrontation collective” de ces représentatiоns
intérieures, de ces stéréotypes et images toutes faites au sein de notre classe de
langue.
4
Mодуль 1
CHARLEMAGNE
Цель модуля:
формирование коммуникативных компетенций:
лексика:словообразование; полисемия;синонимия
грамматика: формы на –ant: gérondif; participe passé composé
чтение: изучающее и просмотровое;
говорение: в монологической форме
“Charlemagne peut être considéré comme le «Père de l'Europe»,
pour avoir assuré le regroupement d’une partie notable de l’Europe
occidentale, et posé les principes de gouvernement dont ont hérité les
grands États européens“
Philippe Depreux “Charlemagne et la dynastie carolingienne“
1. Retenez les mots et les expressions suivants:
succéder – наследовать
conjointement – вместе, совместно
carrure (f) – ширина в плечах
de forte (belle) carrure – широкоплечий
imberbe – безбородый, безусый
vitalité (f) – жизнеспособность, жизненная сила
prodigieux, se – чрезвычайный; необычайный
poursuivre – продолжать; преследовать
conduire – вести
incursion (f) – вторжение, атака, нападение
imposer – навязывать, заставить принять
solliciter – настойчиво просить, добиваться
ceindre – опоясывать, окружать
5
ceindre la couronne – вступить на трон
conquérir – завоевывать, покорять
soumettre – покорять, подчинять
terme (m) – конец, предел
inexorable – неумолимый, непреклонный, безжалостный
s’emparer de qch – овладеть, захватить
tandis que – тогда как, между тем как
ériger – возводить, сооружать; учреждать, основывать
marche (f) – ист. пограничная область, пограничный район
s’étendre – простираться
jouir de qch – пользоваться чем-либо
édifier – cтроить, сооружать
chapelle (f) – часовня
accéder à qch – достичь, добиться
dignité (f) – звание, сан
salut (m) – спасение
contraint, -e – вынужденный, принужденный
particularisme (m) – местные особенности
s’efforcer – старасться, прилагать все усилия
conscient, -e de qch – сознающий что-либо
insuffisance (f) – недостаточность, нехватка
sujet (m) – 1) сюжет, тема; 2) подданный
serment (m) – присяга, клятва
contraindre – принуждать, завставлять
seconder – помогать
susciter – порождать, вызывать
promoteur (m) – инициатор, зачинщик
épanouissement (m) – развитие, расцвет
6
2. Comparez les mots donnés avec les mots russes analogues et donnez leur
traduction en la précisant dans le dictionnaire:
intelligent, -e; autoritaire; politique (f); expansion (f); expédition (f); chrétienté (f);
hégémonie (f); pape (m); couronne (f); terme (m); fortifier; terreur (f); destruction (f);
occuper; territoire (m); attaque (f); musulman, -e; autorité (f); prestige (m); empereur
(m); impérial, -e; restaurer; théocratique; chrétien, -ne; continent (m); local, -e;
unifier; plan (m); appareil (m); clerc (m); fonction (f); épiscopal, -e; vassalité (f);
instruction (f); culturel, -le; monastère (m); couronner; réaliser; esquisse (f); culture
(f0; christianisme (m)
3. Donnez les mots de la même famille que les mots suivants, traduisez-les:
occident (m); succéder; protéger; intervenir; conquérir; lutter; fotifier; établir;
influence (f); détruire; restaurer; axer; créer; réunir; unifier; rassembler; lier
4. Observez l’emploi du mot maître (m). Traduisez les phrases ci-dessous en russe:
maître (m) 1) господин, владыка
2) хозяин, владелец
3) учитель, преподаватель
4) мастер своего дела, знаток, маэстро
5) метр (форма обращения к адвокату, нотариусу)
6) адвокат нотариус
7) уст. господин, сударь; ≈ «папаша», «дядюшка»
1. Maître Corbeau sur un arbre perché tenait en son bec un fromage. (La Fontaine) 2.
Les Anglais, maîtres de la mer, ont pu débarquer sur les côtes de France. 3. On n’est
pas maître d’école jusqu’à cinquante-cinq, ou soixante ans; on est maître d’école
toute sa vie, ce n’est pas le métier, c’est plutôt la nature. (P.Gamarra) 4. Il est le
7
maître d’un important domaine. 5. Il ne laissait pas ignorer qu’il était le maître de la
famille. 6. Charlemagne, maître d’un empire immense, jouit d’une autorité et d’un
prestige exceptionnel.
5. Retenez les synonymes signifiant власть.Traduisez les phrases avec ces mots:
autorité (f), pouvoir (m), domination (f), empire (m)
1. Napoléon exerçait son autorité sur un territoire immense. 2. Les riches familles
italiennes se sont emparées du pouvoir. 3. Plusieurs pays étaient rangés sous la
domination de l’Empire Turc. 4. L’empire du roi sur ses vassaux était énorme. 5.
Cette décision oblige Napoléon à renforcer sa domination sur l’Europe. 6. Le 20 mai
1815 il reprend le pouvoir pour cent jours. 7. Charlemagne jouit d’une autorité
immense.
6. Répétez l’emploi du gérondif. Traduisez les phrases:
1. Les amis marchaient dans la rue en agitant les bras, en discutant les problèmes
scientifiques. 2. Tout en m’écoutant, il se mit à signer les papiers. 3. En se
promenant, il saluait les gens qu’il rencontrait. 4. En se rendant en Italie, ils voulaient
retrouver ses parents. 5. Il conduisait des expéditions militaires en poursuivant la
politique d’expansion du royaume franc. 6. Se considérant comme le chef du peuple
chrétien, Charlemagne veut établir en Occident une sorte d’État théocratique. 7. En
attirant des lettrés et des savants à sa cour, en décidant l’ouverture d’écoles il fait
renaître la culture. 8. Charlemagne pose les fondements de la chrétienté médiévale en
faisant du christianisme le lien essentiel des peuples de son empire.
8
7. Répétez l’emploi du participe passé composé. Traduisez les phrases:
1. Arrivés (Etant arrivés) à Marseille, nous sommes descendus à l’hôtel qui se
trouvait au bord de la mer. 2. Revenu de Paris, il a invité ses amis chez lui et il leur a
montré les photos qu’il y avait faites. 3. Arrivés en Provence, les touristes vont voir
ses curiosités. 4. S’étant reposé à l’hôtel, ils ont visité le centre de ce grand port de
commerce. 5. Reconnu comme empereur, Charlemagne restaure ainsi l’empire en
Occident. 6. Contraint d’abdiquer, il est rélégué à l’île d’Elbe. 7. Installé à Aix-laChapelle, il accède à la dignité impériale.
8. Lisez et traduisez le texte:
Charlemagne
Fils aîné de Pépin le Bref et de Bertrade ou Berthe (dite «au grand pied»), il
succède à son père en 768 conjointement avec son frère cadet Carloman. La mort de
ce dernier le laisse seul maître du royaume franc (771). De haute taille (1,92 m) et de
forte carrure, Charles a un visage ouvert et imberbe (sa «barbe fleurie» n’existe que
dans la légende), une vitalité prodigieuse. Profondément chrétien, intelligent, cultivé,
simple, mais autoritaire, il se montre parfois violent et cruel.
Poursuivant la politique d’expansion du royaume franc inaugurée par son père,
Charlemagne conduira durant ses 46 années de règne 53 expéditions militaires pour
étendre la chrétienté, protéger l’Etat franc contre les incursions de ses voisins mais
aussi pour imposer son hégémonie sur l’Occident. En Italie, où le pape Adrien Ier le
sollicite d’intervenir contre Didier, roi des Lombards, il prend Pavie (774), annexe à
l’État franc le royaume lombard dont il ceint la couronne de fer. En Germanie, il
conquiert la Frise (784-790), qui est définitivement évangélisée à l’aube du IXe
siècle; il réunit le duché de Bavière au royaume franc (788); il soumet et christianise
la Saxe au terme d’une lutte inexorable (772-804) au cours de laquelle il use de la
terreur; enfin, victorieux des Avars (796) installés en Pannonie, il s’empare de leur
9
camp fortifié (ou ring) et de leur fabuleux trésor, tandis que les Slaves établis au-delà
de l’Elbe et en Bohême tombent sous son influence. En Espagne, après la destruction
par des Basques de son arrière-garde à Roncevaux (778), il occupe les territoires
compris entre les Pyrénées et l’Ebre (prise de Barcelone, 801) et les érige en marche
d’Espagne pour protéger l’Aquitaine contre les attaques musulmanes. Maître dès la
fin du VIIIe siècle d’un «empire» s’étendant sur la majeure partie de l’Occident,
Charlemagne jouit alors d’une autorité immense et d’un prestige exceptionnel.
Installé depuis 794 à Aix-la-Chapelle (la «nouvelle Rome»), où il fait édifier un
palais et une chapelle imités de ceux de Constantinople, il accède à la dignité
impériale: le 25 décembre 800, il est couronné «empereur des Romains» par le pape
Léon III à Saint-Pierre de Rome. Reconnu comme empereur par le basileus
(empereur byzantin) en 812, Charlemagne restaure ainsi l’empire en Occident. Mais,
fort différent de l’ancien Empire romain, son empire est européen, franc et chrétien,
axé, non plus sur la Méditerranée et Rome mais sur le continent et Aix-la-Chapelle.
Se considérant en effet comme le chef du peuple chrétien qu’il est chargé par Dieu de
guider vers le salut éternel, Charlemagne veut établir en Occident une sorte d’État
théocratique. Contraint de respecter certains particularismes locaux en créant les
royaumes semi-autonomes d’Aquitaine et d’Italie (781), il s’efforce cependant
d’unifier l’Empire sur le plan administratif en introduisant des comtes francs dans les
pays conquis. Conscient de l’insuffisance de l’appareil administratif, il s’attache ses
sujets par un serment de fidélité (789) ainsi que par la vassalité. Maître du
recrutement épiscopal et abbatial, il contraint les clercs à exercer des fonctions
publiques tant au palais que dans l’Empire, où évêques et abbés secondent les comtes.
Son désir de développer l’instruction de ces clercs est à l’origine de la renaissance
culturelle dite «carolingienne» qu’il suscite, en attirant lettrés et savants étrangers
(Alcuin, Paulin d’Aquilée, etc.) à sa cour d’Aix-la-Chapelle et en décidant
l’ouverture d’écoles dans tous les évêchés et les monastères (789). Le premier des
Carolingiens meurt en 814 après avoir lui-même couronné empereur son fils et
successeur, Louis Ier le Pieux (813).
10
Il a réalisé le premier rassemblement territorial de l’Europe, esquisse de
l’Occident médiéval. Promoteur du premier épanouissement de la culture européenne,
il pose aussi les fondements de la chrétienté médiévale en faisant du christianisme le
lien essentiel des peuples de son empire.
D’après “Dictionnaire encyclopédique Larousse”
Commentaires:
* Pépin le Bref (715-768) – maître de la Neustrie , de la Bourgogne et de la Provence
** Pavie – la province en Italie
*** Frise (f) – région de plaines bordant la mer du Nord (aujourd’hui cette région est
partagée entre les Pays-Bas et l’Allemagne)
**** Avars - peuple originaire de l’Asie Centrale
***** Marche (f) – sous les Carolingiens, territoire jouant le rôle de zone de
protection militaire à proximité d’une frontière ou dans une région mal pacifiée
9. Remplacez les points par les prépositions qui conviennent, s’il le faut:
1. s’emparer ... un camp fortifié
6. succéder ... son père
2. ... l’aube ... siècle
7. s’efforcer ... unifier l’empire
3. imposer ... son hégémonie
8. poser ... les fondements
4. accéder ... pouvoir
9. conquérir ... le royaume
5. être différent ... l’empire romain
10. unifier ... l’empire
10. Trouvez quel mot serait équivalent à chaque définition donnée:
royaume (m)
qui a du savoir, de la culture littéraire
11
marquis (m)
système social fondé sur l’existence de liens entre
suzerains et vassaux, qui constitue la base de la
féodalité
sujet (m)
relatif au Moyen Age
lettré (m)
personne qui prend la suite d’une autre dans un état,
une
profession, ou dans ses droits ou obligations
médiéval, -e
chef élu de l’Eglise catholique romaine
vassalité (f)
membre d’un état soumis à l’autorité d’un souverain
pape (m)
état à régime monarchique
successeur (m)
seigneur qui était préposé à la garde d’une marche
territoriale, à l’époque carolingienne
11. Remplacez les mots en italique par leurs synonymes trouvés dans le texte:
1. Après la mort de son frère il est resté le seul dirigeant du royaume franc. 2. Pour
défendre la ville contre les attaques on a érigé une série de forteresses. 3. Des troupes
ennemies faisaient des raids sur le territoire du royaume. 4. Charlemagne réunit le
royaume lombard à l’Etat franc. 5. A Aix-la-Chapelle il fait bâtir un palais et une
chapelle. 6. Il essaie cependant d’unir l’Empire sur le plan administratif. 7. On a
conduit les peuples vers leur salut éternel. 8. La Germanie est convertie au
christianisme à l’aube du IXe siècle. 9. Les évêques et les abbés aident les comtes en
exerçant des fonctions publiques. 10. Charlemagne a posé aussi les bases de la
chrétienté médiévale.
12
16. Замените выделенные группы слов прилагательными из текста:
1. Charles V voulait régulariser l’élection de l’empereur. 2. Il était profondément
chrétien, intelligent, cultivé, simple, mais faisant sentir son autorité. 3. Son emprire
s’étendait sur la plus grande partie de l’Occident. 4. Durant son règne Charlemagne a
conduit 53 expéditions de guerre. 5. Le camp des Avars était protégé par des
fortifications. 6. L’empereur de Byzance a reconnu la dignité impériale de
Charlemagne. 7. Le recrutement d’abbé était exercé par l’empereur. 8. L’empire de
Charlemagne est l’esquisse de l’Occident de Moyen Age.
17. Savez-vous quelle est la différence entre les mots chrétienté (f) et christianisme
(m)? Précisez leurs significations en vous servant du dictionnaire.
18.
Relevez dans le texte:
a) tous les titres monarchiques;
b) toutes les dignités ecclésiastique;
c) toutes les seigneuries.
Traduisez-ces mots et retenez-les.
19. Lisez ces textes sans dictionnaire:
bâtard, e – внебрачный, незаконнорожденный
subsister – существовать
imposer – навязывать; налагать
engagement (m) – обязательство
La famille de Charlemagne
13
Entre ses campagnes, Charlemagne vit en patriarche, entouré de ses nombreux
enfants, légitimes ou bâtards.
A côté du mariage proprement dit, un simple contrat, subsiste le mariage
germanique, union libre de durée limitée n’imposant aucun engagement.
Charlemagne choisit toutes ses épouses pour des raisons diplomatiques autant que
sentimentales. Il en eut quatre, plus quelques concubines. Son biographe, Alcuin,
évoque «les colombes couronnées qui volent dans la chambre du palais». A Aix-laChapelle vit aussi une foule composée de ses enfants, de ses parents, frères, sœurs, et,
selon Alcuin, l’empereur «ne soupait jamais sans eux et ne se mettait jamais en route
sans eux».
lettré (m) – просвещенный человек
tomber amoureux, -se – влюбиться
introduire – впускать
La princessse et le poète
Berthe, la fille préférée de Charlemagne, eut, en secret, une longue liaison avec
le poète Angilbert.
Selon Eginhard, lettré de l’époque carolingienne, Charlemagne aimait tant ses
filles «qu’il n’en voulut, on peut s’en étonner, donner en mariage aucune à qui que ce
fût, pas plus à un des siens qu’à un étranger, il les garda toutes dans sa maison » ...
Quand Berthe, l’un des huit enfants qu’il eut de la Souabe Hildegarde, tomba
amoureuse du poète Angilbert, abbé laïque de Saine-Riquier, elle dut dissimuler sa
liaison. On assure que la princesse introduisait son amant dans sa chambre en le
portant sur ses épaules, afin qu’il n’ eût qu’une seule trace de pas dans la neige. Ces
amours durèrent et portèrent leurs fruits: Berthe et Angilbert eurent plusieurs enfants,
dont l’historien Nithard.
D’après “La grande encyclopédie universelle en couleur” P., t.7
14
19. C’est intéressant à savoir:
Savez-vous …
… quelle est l’origine du mot “marquis”?
Au début du IXe siècle l’empire de Charlemagne couvre un espace grand
comme deux fois la France. Pendant les dernières années de son règne Charles se
préoccupe de défendre les frontières. Il perfectionne le système des marches,
territoires confiés à des “comtes de la Marche” (marchii), ou “marquis”. Les marquis
administrent ces glacis * protecteurs sur les frontières les plus exposées: Marche
d’Espagne au pieds des Pyrénées; Marche des Avars, ou Marche de l’Est (Ostmark),
au-delà de l’Enns**, la future Autriche; mais aussi Marche de Bretagne, de Gothie,
etc.
* glacis (m) – защитная зона (на границах какой-либо страны)
** l’Enns – un affluent du Danube
… quelle signification encore a le mot “ring”?
Après avoir converti au christianisme les Germains, Charles se tourne vers les
peuples d’Europe centrale. La conquête de la Bavière met les Francs au contact des
Avars, Asiatiques installés dans la vallée danubienne. Sous les ordres de leur kagan*,
ceux-ci pillent l’Europe centrale et amassent leur butin dans “le ring”, camp fortifié
par neuf enceintes concentriques. Les armés franques s’emparent enfin de celui-ci en
796, et 15 chars de bœufs sont alors nécessaires pour le transport du trésor qu’il
renfermait.
15
* kagan (m) – chef d’état des peuples turcs (Avars, Khazars)
Travailler sur un projet
20. Développez les sujets suivants:
1. Parlez des attentats islamistes en Amérique, en Espagne et en Grande-Bretagne.
2. D’après vous, l’avenir du monde, par quoi est-il menacé aujourd’hui?
3. La tragédie du 11 Septembre a ébranlé les fondements de la civilisation occidentale
et favorisé l’antiaméricanisme.
16
Модуль 2
NAPOLÉON
Цель модуля:
формирование коммуникативных компетенций:
лексика:словообразование; полисемия;
грамматика: tout – местоимение, наречие, прилагательное;
формы на –ant; participe passé composé; forme passive;
чтение: изучающее и просмотровое;
говорение: в монологической форме
Les contemporains de Bonaparte attestent, qu’il étouffa le monstre
de l’anarchie et sauva la France, ce qui fut le plus beau de ses triomphes.
Il a su se faire aimer et respecter. Napoléon inspira une foi aveugle, et
ça, il le devait à la simplicité, à la droiture de ses mœurs, qui
contrastaient si nettement avec les faussetés, les cupidités de son époque,
à l’esprit du devoir professionnel qui lui avait été enseigné dès l’enfance,
avec le besoin de parvenir.
Arthur Lévy, “Napoléon intime”
1. Retenez les mots et les expressions suivants:
issu, -е de qn, de qch – выходец из…, родом из ...
noblesse (f) – дворянство, знать
rallié (m), -e (f) – сторонник, сторонница
jacobin (m) – якобинец
reprise (f) – взятие обратно, занятие вновь
allié (m) – союзник
emprisonner – заключать в тюрьму
chute (f) – падение
réprimer – подавлять
17
soulèvement (m) – восстание
inaugurer – зд.: перен. открывать, класть начало
imposer – навязывать, заставить принять
s’imposer à – заставить принять себя, навязывать себя
éloigner – удалять, отстранять
confier – доверять, поручать
soin (m) – забота, попечение
couper – перерезать; преградить
complot (m) – заговор
coup (m) d’Etat – государственный переворот
rassurer – успокаивать
conquérir – завоевывать, покорять
assurer – обеспечивать
réconciliation (f) – примирение
concordat (m) – конкордат, соглашение
sens (m) [sα̃s] – зд.: направление
centralisateur, -trice (adj) – централизующий
achever – кончать, завершать
relancer – зд.: дать новый импульс, активизировать
obliger – вынуждать, принуждать
conclure – заключать (договор, контракт)
prétexte (m) – предлог, повод
se faire confier – поручить себе; присвоить себе
couronner – короновать
réduire – сокращать, ограничивать
s’entourer – окружать себя
installer – зд.: водворять
reprendre – возобновлять
acharné, -e (adj) – ярый, страстный; ожесточенный
18
à l’issue de – в результате
mettre en place – создавать
destiner – предназначать
ruiner – зарушать; губить, приводить к гибели
renforcer – усиливать, укреплять
domination (f) – господство, владычество, власть
particulièrement – особенно, в особенности
signer – подписывать
dissoudre – расторгать (брак)
épouser – жениться на …, выходить замуж за …
archiduchesse (f) – эрцгерцогиня
marquer – отмечать, обозначать
confronter à – столкнуться с …
croissant, -e (adj) – возрастающий, щая
clergé (m) – духовенство, клир
emprisonnement (m) – тюремное заключение, заключение под стражу
tournant (m) – поворот; перелом
retraite (f) – воен.: отступление
désastreux, -se (adj) – бедственный; губительный; катастрофический
faire face à – противостоять
défaite (f) – разгром, поражение
envahir – захватывать, оккупировать
contraindre – вынуждать
abdiquer – отречься (от престола)
réléguer – ссылать, удалять
s’échapper – сбежать
réussir – удаваться
exiler – ссылать, изгонять
cendres (f, pl) – прах
19
ramener – привозить; возвращать
déposer – помещать
doter – снабженный, наделенный
façonner – формировать
rendre – возвращать
sauvegarder – сохранять, беречь
acquis (m) – опыт
démesuré, -e – чрезмерный, -ая
échec (m) – поражение, провал
2. Trouvez des équivalents français des groupes de mots suivants:
родом из знатной семьи; подавить мятеж; положить начало карьере; заговор
против кого-либо; обеспечить примирение; дать новый импульс экономике;
присвоить себе титул; расторгнуть брак; чрезмерное честолюбие
3. Trouvez des équivalents russes des groupes de mots suivants:
la réconciliation nationale; consul (m) à vie; un role décisif; le Code civil; le
soulèvement royaliste; la carrière de stratège;des difficultés intérieures et extérieures;
renforcer sa domination; des pays conquis; le Blocus continental; marquer l’apogée;
un tournant radical; une extraordinaire puissance de travail
4. Donnez les mots de la même famille que les mots suivants, traduisez-les:
déclarer, décisif, -ve, commandant (m), expédition (f), conclure, acquis (m), épouser,
dominer, façon (f), conquérir, stabilité (f)
20
6. Quels sont les noms exprimant l’action de:
confisquer
sauvegarder
acquérir
défaire
abdiquer
surprendre
assurer
construire
inaugurer
allier
découvrir
réunir
réussir
exprimer
apparaître
fonder
dominer
ouvrir
comprendre
entreprendre
attirer
centraliser
7. Observez l’emploi du mot puissance (f). Traduisez les phrases ci-dessous en russe:
puissance (f) -
1) власть, господство, владычество
2) могущество, мощь, сила
3) держава, государство
4) свойство, особенность, действие
5) потенция, возможность, способность
6) влияние, вес
7) мат. степень
8) мощность, движущая сила, производительность
1. La puissance d’achat de la population a considérablement baissé. 2. Il faut élever
ce nombre à la puissance deux (à la seconde puissance). 3. La Grande-Bretagne était
la plus acharnée des grandes puissances européennes. 4. La puissance de ce remède
est grande. 5. A la leçon le professeur a parlé de la puissance attractive de la terre et
de l’apesanteur. 6. Cet homme est doté d’une extraordinaire puissance de travail.
21
8. Répétez l’emploi de tout – pronom, adjectif, adverbe. Traduisez les phrases:
1. Tout est clair. 2.Vous lirez tous les articles. 3. Elle est tout émue. 4. C’est tout un
problème. 5. Il s’intéresse à tout. 6. Je parlerai de tout, de tous et de toutes. 7. Il doit
avoir toute une série de rencontres d’affaires. 8. Votre fils est tout grand. 9. Tous les
musées sont ouverts de 10 heures du matin à 6 heures du soir. 10. Il a réduit toute
forme d’opposition. 11. Nous avons passé tout un mois au bord de la mer. 12. Ils sont
tous venus.
9. Répétez les formes en –ant – participe présent, gérondif, adjectif verbal. Traduisez
les phrases:
1. J’ai vu un homme descendant de voiture et traversant rapidement la rue. 2. En se
rendant en France, ils voulaient retrouver leurs amis. 3. Son règne conquérant marque
le retour à une stabilité politique. 4. Reprenant sa politique de conquêtes, Napoléon
affronte les grandes puissances européennes. 5. Dès cette époque il est confronté à
des difficultés croissantes. 6. Sous la neige, sans vivres, supportant des températures
atteignant les - 35˚, la Grande Armée est brisée. 7. La victoire française est éclatante.
8. L’art naissant de l’Empire s’empare des symboles romains. 9. Il s’agit d’un groupe
de spécialistes arrivant de Genève.
10. Faites entrer dans les phrases soit le participe présent soit l’adjectif du verbe
indiqué en marge. Traduisez les phrases:
1. battre
a) Se ... avec énergie, elle remporta la première place.
b) Une pluie ... nous aveuglait.
2. influer
a) Notre mère est une femme ... .
b) Il reçut une éducation sévère, ... sur toute sa vie.
3. surprendre
a) Cette affaire a eu des conséquences ... .
b) ... un voleur dans sa chambre, elle cria pour lui faire peur.
22
4. satisfaire
a) Ma fille a commencé des études de médecin, ... à mon
désir.
b) Il a obtenu des résultats ... .
11. Répétez l’emploi du participe passé composé. Traduisez les phrases:
1. Ayant admiré ses monuments d’architecture, ils ont quitté Paris. 2. Arrivés (Etant
arrivés) à Marseille, nous sommes descendus à l’hôtel qui se trouvait au bord de la
mer. 3. Ayant triomphé de la quatrième coalition, Napoléon conclut une alliance avec
la Russie. 4. Revenu de Paris, il a invité ses amis chez lui et il leur a montré les
photos qu’il y avait faites. 5. S’étant reposé à l’hôtel, ils ont visité le centre de ce
grand port de commerce. 6. Contraint d’abdiquer, il est rélégué à l’île d’Elbe. 7. Issu
d’une famille laborieuse, catholique, il en reçut aussi la culture.
12. Répétez l’emploi de la proposition participe absolue. Traduisez les phrases:
1. Le Massif Central renfermant d’important gisements d’uranium, la France est la
troisième puissance nucléaire dans le monde. 2. La France étant un pays à reliefs
variés, on peut y rencontrer toutes sortes de paysage. 3. La Garonne ayant un régime
montagnard, ses hautes eaux de fin de printemps inondent champs et vallées. 4.
L’industrie alimentaire étant bien développée, les Français ont tous les produits
alimentaires. 5. L’Autriche ayant signé la paix de Vienne, Napoléon fait dissoudre
son mariage avec Joséphine. 6. Les touristes étant venus en Champagne pour la
première fous, le guide leur montrait les meilleurs monuments d’architecture.
13. Lisez et traduisez le texte:
Napoléon Ier
23
Napoléon Bonaparte est né à Ajaccio le 15 août 1769. Issu de la petite noblesse
corse ralliée à la France, deuxième fils de Charles Bonaparte et de Letizia Ramolino,
il devient lieutenant d’artillerie en 1785. Jacobin déclaré en 1793, il joue un rôle
décisif dans la reprise de Toulon aux royalistes, alliés aux Britanniques, mais il est,
un temps, emprisonné après la chute de Robespierre. Grâce à Barras*, qu’il aide à
réprimer le soulèvement royaliste du 13-Vendémiaire (5 octobre 1795), il est nommé
commandant en chef de l’armée d’Italie, peu de jours avant son mariage avec
Joséphine de Beauharnais. Dans la brillante campagne d’Italie (1796-97), qui
inaugure sa carrière de stratège, il s’impose aux vétérans ainsi qu’aux dirigeants du
Directoire. Le régime préfère l’éloigner en lui confiant le soin d’une expédition (la
campagne d’Egypte [1798-99]) destinée à couper la route anglaise vers l’Inde.
Informé des difficultés intérieures et extérieures en France, il rentre à Paris, où il
organise avec Sieyès** un complot contre le Directoire***.
Par le coup d’Etat du 18-Brumaire (novembre 1799), Bonaparte impose au
pays le régime du Consulat****: Premier consul, puis consul à vie (1802), il rassure
la bourgeoisie et stabilise les conquêtes de la Révolution. A l’intérieur, il assure la
réconciliation nationale (fin de la chouannerie***** [février 1800], concordat avec le
pape [juillet 1801], amnistie aux émigrés [avril 1802]), réorganise dans un sens
centralisateur l’administration, la justice et les finances, fait achever la rédaction du
Code civil (Code Napoléon) et relance l’économie. A l’extérieur, il oblige l’Autriche
à la paix (traité de Lunéville, 1801) et conclut avec la Grande-Bretagne la paix
d’Amiens (1802), qui termine dix ans de guerre en Europe. Le complot royaliste de
Cadoudal (1804) lui fournit un prétexte pour se faire confier le titre d’empereur des
Français par le Sénat, le pape Pie VII venant le couronner à Paris (décembre 1804).
L’Empire prend très vite des allures monarchiques: réduisant au silence toute forme
d’opposition, Napoléon s’entoure d’une nouvelle noblesse et installe les membres de
sa famille sur les trônes des pays conquis. Reprenant alors sa politique de conquêtes,
il affronte, à la tête de la Grande Armée, les grandes puissances européennes, dont la
plus acharnée est la Grande-Bretagne. Ayant triomphé de la troisième et de la
24
quatrième coalition à l’issue de victoires prestigieuses telles que celle d’Austerlitz
(1805), il conclut une alliance avec la Russie et met en place le Blocus continental,
destiné à ruiner le commerce britannique. Cette décision l’oblige à renforcer sa
domination sur l’Europe, et particulièrement sa politique d’annexions. L’Autriche
ayant signé la paix de Vienne (1809), il fait dissoudre son mariage avec Joséphine,
dont il n’a pas d’enfant, pour épouser en 1810 l’archiduchesse autrichienne MarieLouise. La naissance d’un fils, le roi de Rome (Napoléon II), en 1811, marque
l’apogée de l’Empire.
Napoléon est cependant dès cette époque confronté à des difficultés
croissantes: soulèvement national en Espagne (2 mai 1808), crise économique,
opposition du clergé après l’emprisonnement du pape (1809). La campagne de Russie
constitue un tournant radical: engagée en 1812, elle s’achève par une retraite
désastreuse. Napoléon doit alors faire face à une nouvelle coalition, qui lui impose la
défaite de Leipzig (1813) et envahit la France. Contraint d’abdiquer une première fois
(1814), il est relégué à l’île d’Elbe. Il s’en échappe et réussit, le 20 mars 1815, à
reprendre le pouvoir pour cent jours. La bataille de Waterloo (18 juin 1815), qui
l’oppose à nouveau à l’Europe coalisée, oblige l’Empereur à abdiquer définitivement.
Exilé à l’île de Sainte-Hélène, il dicte ses souvenirs dont on fait le Mémorial de
Sainte-Hélène (1823). Ses cendres ont été ramenées en France en 1840 et déposées
aux Invalides.
Doté d’une extraordinaire puissance de travail, Napoléon a façonné les
institutions juridiques et administratives de la France et rendu au pays une réelle
stabilité économique et politique, après dix années d’une révolution, dont il a
sauvegardé certains acquis, tout en confisquant le pouvoir. Stratège hors pair, il a un
temps dominé l’Europe. Mais son ambition démesurée explique en grande partie son
échec final.
D’après “Dictionnaire encyclopédique Larousse”
Сommentaires:
25
* Paul de Barras (1755-1829) – homme politique français. Elu député à la
Convention en 1792, il contribua à la chute de Robespierre.
** Emmanuel Joseph Sieyès (1748-1836) – homme politique français. Député sous
le Directoire, il prépara avec Bonaparte le coup d’Etat de brumaire (novembre 1799).
*** Directoire (m) – régime qui gouverna la France de 1795 à 1799.
**** Consulat (m) – régime autoritaire établi en France au profit de Napoléon
Bonaparte, au lendemain de coup d’Etat des 18 et 19 brumaire an VIII (9-10
novembre 1799) et remplacé par l’Empire le 18 mai 1804.
***** Chouannerie (f) – insurrection paysanne née dans le Maine, en 1793, sous
l’influence de Jean Chouan, qui gagna la Normandie et la Bretagne et prit fin en
1800.
14. Traduisez les phrases et dites où le verbe est employé à la forme passive:
1. La Grande Armée est harcelée est brisée par les troupes russes. 2. Sa conception du
gouvernement est plus que monarchique. 3. Napoléon est vaincu. 4. Il est avant tout
le chef militaire. 5. Le monopole de l’enseignement est donné à une Université
d’Etat. 6. Bonaparte est devenu Napoléon, Empereur de tous les Français. 7. Les
Bourbons sont de retour à Paris. 8. Napoléon est exilé par les Anglais sur l’île de
Sainte-Hélène.
15. Mettez les phrases ci-dessous à la forme passive. Traduisez-les:
1. Après la chute de Robespierre on emprisonne Bonaparte. 2. On le nomme
commandant en chef de l’armée d’Italie. 3. En 1814 on a rélégué Napoléon à l’île
d’Elbe. 4. Napoléon façonna les institutions juridiques et administratives de la
France. 5. La défaite de Waterloo rend nécessaire une seconde Restauration. 6. On a
déposé les cendres de l’Empereur aux Invalides.
26
16. Mettez les phrases ci-dessous à la forme active. Traduisez-les
1. Le retour à une certaine stabilité politique est marqué par son règne conquérant et
autoritaire. 2. David est chargé de la mise en scène du sacre de Napoléon. 3. Une
centaine de lycées sont créés. 4. Une erreur stratégique est faite par Napoléon. 5. Un
nouveau ministère est formé par Talleyrand. 6. Ses cendres ont été ramenées en
France.
17. Lisez et traduisez le texte sans dictionnaire:
troubles (m, pl) – волнения, смута, беспорядки
propriété (f) – собственность
désormais - отныне
ascension (f) – восхождение, взлет
s’écrouler – перен. разваливаться, рухнуть
s’appuyer – опираться
De Bonaparte à Napoléon
Le 18 brumaire an VIII, Воnaparte prend le pouvoir par un coup d’État. Après
dix ans de troubles, son règne conquérant et autoritaire marque le retour à une
certaine stabilité politique. Fils de la Révolution, l’Empereur des Français va porter
jusqu’au bout de l’Europe les idées de 89.
Bien que Bonaparte ait promis de respecter les idéaux de la Révolution il est
avant tout un chef militaire, peu habitué à partager le pouvoir. Aussi, sa conception
du gouvernement est quasi monarchique.
A l’extérieur du pays, Bonaparte tente de mettre un terme aux guerres engagées
par le Directoire. Le 18 mai 1804, sur proposition du Sénat, Bonaparte devient
Napoléon, Empereur de tous les Français. Sa première réforme politique donne
27
naissance au Code civil. La famille y tient une grande place. Le droit de la propriété
est désormais “inviolable et sacré”.
L’enseignement supérieur a désormais la vocation de former de nouveaux
techniciens, des scientifiques et des ingénieurs. Le monopole de l’enseignement est
donné à une Université d’Etat. Une centaine de lycées sont créés. Le baccalauréat
devient obligatoire pour qui veut prétendre aux métiers d’avocat, de médecin, de juge
ou même d’officier. Cette politique permet l’ascension de grandes figures
scientifiques tels Gay-Lussac, Ampère, Monge.
L’art naissant de l’Empire s’empare des symboles romains tels l’aigle ou la
couronne dorée. David devient peintre officiel. Il est chargé de la mise en scène du
sacre de Napoléon.
Dans la politique extérieure, Napoléon n’attendait que des prétextes pour
poursuivre sa politique de conquêtes. Le 14 novembre 1805, Bonaparte entre dans
Vienne et décide de poursuivre sa marche vers Moscou. Le 2 décembre de la même
année, les troupes impériales affrontent les Russes et les Autrichiens près du village
d’Austerlitz. La victoire française est éclatante. Elle devient l’un des grands mythes
du régime. Les régions et les pays conquis se regroupe dans la Confédération du
Rhin, entité indépendante sous protection française.
Le traité de Vienne consacre la naissance du Grand Empire français. Le rêve
napoléonien est à son apogée. Il sera de courte durée. On sent souffler un vent de
révolte contre l’envahisseur français. Les campagnes guerrières 1808-1814 font
l’Empire s’écrouler. Le 24 juin 1812, les troupes impériales passent les frontières de
la Russie. Mais Napoléon fait une erreur stratégique. Sous la neige, sans vivres,
supportant des températures atteignant les -35°, la Grande Armée harcelée par les
troupes russes est brisée.
Le traité de Fontainebleau conserve le titre d’empereur à Napoléon, mais
délimite son pouvoir à l’île d’Elbe située entre l’Italie et la Corse. Napoléon parvient
en effet s’en échapper, il débarque le 1er mars 1815 au Golf-Juan et marche sur Paris
en soulevant l’enthousiasme des populations. L’Europe déclare la guerre à la France.
28
Seule chance de survie pour l’Empereur, la rapidité de ses troupes. Mais le 18 juin,
Napoléon est vaincu. L’Empereur se replie alors sur Paris dans l’intention de lever
une nouvelle armée. Un nouveau traité de Paris consacre la défaite de Napoléon.
Tandis que les Bourbons sont de retour à Paris, Napoléon est exilé par les Anglais sur
l’île de Sainte-Hélène où il meurt le 5 mai 1821.
La défaite de Waterloo rend nécessaire une seconde Restauration. Au congrès
de Vienne, Talleyrand parvient à sauvegarder les intérêts de la France et forme un
nouveau ministère.
Le régime s’appuie sur les élites sociales et financières avec l’ascension de la
grande bourgeoisie d’affaires. Ce triomphe bourgeois suscite dans l’opposition la
naissance des premiers socialistes et d’une véritable pensée de gauche dont les
protagonistes vont faire la révolution de 1848.
D’après Jean-Louis Besson, “Le livre de l’histoire de France”
18. Racontez la vie de Napoléon d’après les dates mentionnées dans le texte.
19. C’est intéressant à savoir:
Savez-vous que …
Napoléon n’avait pas la petite taille qui fait en quelque sorte partie de sa
légende. Ses soldats d’Italie l’avaient bien baptisé “Le Petit Caporal”, mais c’était
plutôt par allusion à son jeune âge et à son apparence chétive. Il mesurait 1 mètre 69
centimètres, ce qui était à l’époque au-dessus de la taille moyenne.
Il avait les jambes courtes, le buste très long, très développé, et la tête
légèrement rentrée dans les épaules.
***
29
Constant, son valet de chambre, entrait le matin vers sept heures dans la
chambre de l’Empereur. Là, régnait le plus beau désordre attestant que la veille,
l’étiquette sollennelle du “coucher des rois” avait été négligée. Chaque partie de son
habillement était jeté à tort et à travers: son habit par terre, son grand cordon sur le
tapis, son chapeau au loin sur un meuble, et ainsi tous ses vêtements.
***
Ses premières questions portaient invariablement sur l’heure qu’il pouvait être
et le temps qu’il faisait. Toujours est-il que l’Empereur ne dormait que trois ou quatre
heures la nuit et était extrêmement laborieux.
***
Il aimait la chaleur jusqu’à prendre son bain à une température si élevée,
qu’une atmosphère de vapeur épaisse envahissait la chambre et forçait d’ouvrir toutes
les portes.
***
Après le bain, s’engageait entre lui et le valet de chambre les conversations les
plus libres. Sa Majesté le questionnait sur ce qu’il avait fait la veille, s’il avait dîné en
ville et avec qui, si l’on l’avait bien reçu, ce qu’il avait au dîner, combien coûtait telle
ou telle partie de son habillement et, quand on le lui disait, il s’écriait que, quand il
était sous-lieutenent, tout était bien moins cher.
***
Napoléon voulait être au courant de tout, il se faisait raconter les commérages
de la ville, et même les propos et les querelles des valets.
***
Les entretiens du matin étaient parfois interrompus par l’arrivée du médecin de
la cour. “Vous voilà, grand charlatan! s’écriait l’Empereur. Avez-vous déjà tué
beaucoup de monde aujourd'hiu?” Le docteur Corvisart n’était nullement troublé et
répondait sur un ton analogue. L’Empereur professait à l’égard des médecins un
scepticisme inséparable d’une santé parfaite. L’homme qui a passé autant de jours et
30
de nuits à parcourir les grands chemins et à coucher sous la tente, cet homme-là ne
pouvait pas être un malade.
***
L’Empereur se rasait lui-même devant un miroir que tenait son valet de
chambre, puis endossait le costume qu’il conservait toute la journée. Après, il passait
dans son cabinet de travail, où l’attendaient ses secrétaires.
***
Toujours extrêmement poli, il ne recevait aucun service sans remercier, et
n’appelait ses valets de chambres autrement que monsieur, il ne passait jamais devant
eux sans les saluer. Il en était de même quand il venait chez l’Impératrice.
***
Cette bonté n’était pas superficielle, elle faisait partie d’un ensemble de
principes rapportés par Napoléon du foyer natal, où, sous l’ancienne coutume, les
gens de service étaient l’objet de la sollicitude des maîtres. Si, conformément aux
règles de l’étiquette, il envoyait un de ses serviteurs demander des nouvelles d’un
grand personnage malade, il envoyait aussi, par intérêts, par suite d’une affection
vraie, s’informer de la santé des personnes de son service intérieur.
***
On témoigne que, dans la vie privée Napoléon était simple, il poussait
l’indulgence jusqu’à la faiblesse.
Les témoignages laissés par les secrétaires et les domestiques attestent que
Napoléon était, chez lui, un homme régulier d’habitudes, facile à servir, plutôt
paisible que violant.
***
Le plaisir de la table n’existait pas pour Napoléon. Il préférait les plats les plus
simples, point de dessert. Douze minutes était consacrées à Paris pour le dîner, que
l’on servait à six heures. Napoléon se levait de table et laissait l’Impératrice et les
autres convives continuer le repas à leur guise. Son déjeuner, qu’il prenait seul à neuf
heures et demie, ne durait pas plus que huit minutes.
31
***
Après la victoire des troupes de la Convention, dirigées par Napoléon, devenu
commandant en second de l’armée de l’intérieur, son nom passe dans les journaux et,
dès ce moment, sort de l’obscurité qui l’enveloppait.
***
Napoléon devient un personnage important. La pauvreté des jours précédents
fait place à un état de maison luxueux. Plus de bottes crottées, il ne sort qu’en
superbe équipage. Cependant, cette fortune instantanée, qui d’un jeune homme de
vingt-six ans fait maintenant l’un des premiers personnages de la France n’a point
influé sur son caractère ou sur ses affections, aucune griserie n’atteint son moral.
Dans ses lettres, il décrit les événements avec une grande modestie. Maintenant, sa
famille ne manque de rien.
***
Il retrouve Joséphine de Beauharnais et tombe amoureux d’elle dans toute
l’étendue de ce mot.
D’après Arthur Lévy, “Napoléon intime“
Travailler sur un projet
20. Développez les sujets suivants:
1. Parlez des attentats islamistes en Amérique, en Espagne et en Grande-Bretagne.
2. D’après vous, l’avenir du monde, par quoi est-il menacé aujourd’hui?
3. La tragédie du 11 Septembre a ébranlé les fondements de la civilisation occidentale
et favorisé l’antiaméricanisme.
32
Модуль4
CHARLES DE GAULLE
Цель модуля:
формирование коммуникативных компетенций:
лексика:словообразование; полисемия;
грамматика:
en, y
–наречия;infinitif
passé;
структура
предложения;
чтение: изучающее и просмотровое
говорение:монологическая и диалогическая речь
“Trente-cinq ans après sa mort, alors que les compagnons de route
du Général semblent n’avoir jamais été aussi nombreux, il provoque
encore passions, débats. Tous les sondages sur les grandes personnes du
passé plébiscitent invariablement Jeanne d’Arc, Napoléon, de Gaulle. Il
est par excellence, le personage français du XXe siècle. Le général de
Gaulle a laissé un modèle de rapport à la politique. Il la concevait
comme un devoir qui doit assumer un homme qui ne vise pas à assouvir
une ambition personnelle, mais se met au service d’une certain “idée de
France”. Il a accepté d’assumer une responsabilité qu’il estimait être la
sienne”.
Max Gallo, “Morts pour la France”
1. Retenez les mots et les expressions suivants:
militaire (m) – военный
homme (m) d’Etat – государственный деятель
fondateur (m) – основатель
génération (f) – поколение
avec éclat – доблестно
33
servir la patrie avec éclat – доблестно служить Родине
foi (f) – вера
pratiquant, -e – строго, точно соблюдающий религиозные обряды
honneur (m) – честь
être à l’honneur – быть в чести
se passionner pour qch – увлекаться чем-либо
être un passionné de lecture – быть страстным любителем чтения
issu, -е de qn, de qch – выходец из…, родом из ...
officier (m) “hors de pair” – офицер, не знающий себе равных
citation (f) – цитата; воен. объявление благодарности в приказе
conseil (m) – совет; указание; совет (учреждение)
Conseil supérieur de la Défense nationale – Высший Совет национальной обороны
Conseil de la République – Совет Республики (во Франции)
Conseil d’Etat – Государственный Совет
promouvoir – повышать в звании, присваивать воинское звание
être promu, -e colonel – быть произведенным в полковники, в чин полковника
promotion (f) – производство в чин; повышение по службе, выпуск (учащихся)
commandant (m) du régiment – командир полка
char (m) – танк
sous-secrétaire (m) – помощник секретаря
sous-secrétaire d’Etat – заместитель государственного секретаря
guerre (f) – война
Guerre (f) – разг. военное министерство
armistice (m) – перемирие
préconiser – восхвалять; защищать, ратовать за ...
donner un essor à la “France libre” – обеспечить подъем (быстрое развитие)
“Свободной Франции”
incarner – воплощать, олицетворять
s’incarner – воплощаться
34
résistance (f) – сопротивление
se rallier à – присоединяться к …, сплотиться вокруг чего-либо
cause (f) – причина, основание; дело
s’imposer – налагать на себя, брать на себя
gouvernement (m) provisoire – временное правительство
conclure – заключать, заканчивать
conclure un armistice – заключить перемирие
aux côtés de qn – рядом, бок о бок с кем-либо
objectif (m) – цель, задача
prestige (m) – престиж, авторитет; обаяние
personnifier – олицетворять, воплощать
réconcilier – мирить, примирять; устанавливать связь
le Rassemblement du peuple français (R.P.F.) – Объединение французского народа
divergence (f) – расхождение, разногласие
investir – жаловать; облекать (властью, доверием)
investir de droits – наделить правами
investir de responsabilités – возлагать ответственность
être investi comme chef du gouvernement – получить власть главы государства
les pleins pouvoirs constituants – свобода действий по созданию Конституции;
неограниченные полномочия
Occident (m) – Запад
rebelle (m, f) – мятежник; бунтовщик, -ица
contumance (f) – в суд
par contumace – заочно
2. Comparez les mots donnés avec les mots russes analogues et donnez leur
traduction:
35
génération (f), intérêt (m), nation (f), lieutenant (m), capitaine (m), général (m),
culture (f), libéralisme (m), brigade (f), population (f), alliance (f), action (f), zone (f),
occupation (f), permanent, -e, prestige (m), armée (f), conception (f), arène (f),
structure (f), parti (m), mémoires (f, pl), monument (m), référendum (m), principe
(m), président (m), histoire (f), personnage (m), réaliser
3. Donnez les mots de la même famille que les mots suivants, traduisez-les:
passionner, résister, fonder, intéresser, servir, pratiquer, citer, promouvoir, opposer,
occuper, incarner, gouverner, rédiger, prononcer, progresser, conclure, combattre,
structurer, exposer, personnifier, restaurer, préférer, envahir, investir, ratifier
4. Observez l’emploi des mots pas (m) et démarche (f). Traduisez les phrases cidessous en russe:
pas (m) – démarche (f) – шаг
pas (m) – (конкретное значение) – шаг при ходьбе
un pas en avant (en arrière) – шаг вперед (назад)
démarche (f) –
(абстрактное значение) – демарш, мера, шаг, мероприятие,
поступок, действие, выступление
faire des démarches – хлопотать о ...
faire une démarche décisive – сделать решительный шаг
1. Il marchait d’un pas rapide. 2. De Gaulle a fait des démarches pour donner un essor
à la “France libre”. 3. Le Palais de l’Elysée se trouve à dix pas de la place Charles de
Gaulle. 4. Je n’entendais que le bruit de ses pas.
36
5. Observez l’emploi des mots cause (f) et affaire (f). Traduisez les phrases cidessous en russe:
cause (f) – affaire (f) – дело
affaire (f) – конкретное дело: финансовое, торговое, личное и т. д.
mes affaires – мои личные вещи (платье, чемоданы, багаж и т. д.)
conclure une affaire – закончить дело
cause (f) – то дело, которому человек служит и которому посвящает себя
la juste cause – правое дело
défendre la cause de la paix – защищать дело мира
servir la cause de la paix – служить делу мира
en connaissance de cause – со знанием дела
à cause de – из-за, по причине
1. Faites ce que vous voulez: c’est votre affaire. 2. La cause que de Gaulle incarnait
depuis 19 juin 1944: donner son essor à la “France libre”. 3. Nous luttons
inlassablement pour la cause de la paix. 4. Ses affaires personnelles ne l’intéressaient
guère: il consacra toute sa vie à la cause de la révolution. 5. Les diplomates sont
appelés à servir la cause de la paix et de la détente. 6. N’oubliez pas vos affaires dans
la chambre de l’hôtel.
6. Employez cause (f) ou affaire (f):
1. La Grande guerre Nationale a servi la … de la libération des peuples de l’Europe.
2. Tous les hommes de bonne volonté servent fidèlement la … de la libération des
peuples opprimés. 3. Après un entretien d’…, il serre chaleureusement la main à son
interlocuteur. 4. La … de la libération des peuples est entre leurs mains. 5. Ses … le
retenaient à Bruxelles. 6. Je ne veux pas avoir … à lui. 7. Laissez-moi tranquille, ce
n’est pas votre … . 8. Prenez cette grande valise pour y mettre toutes vos … .
37
7. Retenez la signification du mot conseil (m). Traduisez les phrases ci-dessous en
russe:
conseil (m) - 1) совет, указание
recevoir un bon conseil – получить хороший совет
suivre les conseils de qn – следовать чьим-либо советам
donner un conseil à qn – дать кому-либо совет
demander conseil à qn – просить совета у кого-либо
faire qch sur le conseil de qn – делать что-либо по чьему-либо совету
prendre conseil de qn – советоваться с кем-либо
tenir conseil – держать совет
2) совет (учреждение, коллегиальный орган)
3) совещание
4) суд
1. Il a pris conseil de son père. 2. Il faut convoquer le conseil des ministres. 3. Il y a
de bons et de mauvais conseils, il y en a d’utiles et de sages. 4. Un conseil des
Prudhommes siege en France. 5. La nuit porte conseil (proverbe). 6. De Gaulle servit
en 1932 au Conseil Supérieur de la Défense Nationale. 7. Moi, j’aime les conseils
amicaux. 8. Il y a le “Secrétaire idéal” d’Elizabeth Lange qui vous donne des conseils
pour écrire des lettres de toutes sortes. 9. Le Conseil de Sécurité des Nations Unies
siège à New York. 10. Vous lui avez donné un bon conseil. 11. Le conseil des
ministres de la Russie siège dans la Maison Blanche. 12. Nous tenons souvent conseil
de famille.
8. Répétez l’emploi des adverbes en et y. Traduisez les phrases:
38
1. Il a été en France, il en revient. 2. Prenons rendez-vous devant la station du métro;
je vous y attendrai vers le midi. 3. Je vais y aller à 5 heures. 4. Il travaille au
Ministère, il prend le métro pour y aller, mais il en revient le plus souvent à pied. 5.
Restez-y toute la journée. 6. Partez-en tout de suite.
9. Remplacez les mots en italique par en ou y:
1. Son mari travaille depuis deux ans au Ministère de l’économie. 2. Aujourd’hui
nous allons déjeuner au restaurant. 3. Il est rentré de Lyon ce soir. 4. Je partirai du
bureau vers le midi et je rentrerai au bureau vers deux heures de l’après-midi. 5. Elle
descend de taxi. 6. Il restera en France dix jours.
10. Répétez l’emploi de l’infinitif passé. Traduisez les phrases:
1. Après avoir pris connaissance de la géographie de la France, il a fait un brilliant
exposé devant une grande audience. 2. Avant d’être venu à Paris, vous ne pourrez
jamais en apprécier la beauté. 3. Sans avoir escaladé le Mont-Blanc, on ne pourra
jamais dire qu’on est un bon alpiniste. 3. L’élève a reçu une observation pour avoir
oublié les règles de grammaire. 4. Après s’être reposé, nous avons visité les musées.
5. De Gaulle tirait sa force d’avoir incarné la résistance à l’Allemagne.
11. Lisez et traduisez le texte:
Le général de Gaulle, fondateur de la Ve République
Charles de Gaulle, militaire et homme d’Etat français, fondateur de la Ve
République, naquit le 22 novembre 1890 à Lille dans une famille qui depuis des
générations était attachée au service de la nation. Lui-même pensait que “l’intérêt de
39
la vie” serait de servir la France avec éclat. C’est pourquoi il décida de devenir
militaire. Il entra à Saint-Cyr en 1909, fut lieutenant en 1913 et capitaine en 1915.
La foi catholique était vive dans son milieu familial: il resta toute sa vie
pratiquant. La culture y était à l’honneur: il fut toujours un passionné de lecture,
avant même d’être un écrivain. Issu d’une famille laborieuse, catholique et cultivée
du Nord, il en reçut aussi le libéralisme: son père avait été de ceux qui croyaient en
l’innocence de Dreyfus. Entre 1914 et 1916, il fut trois fois blessé (officier “hors de
pair”, disait sa citation à l’ordre de l’armée). Professeur à Saint-Cyr en 1921. Il servit
en 1932 au Conseil supérieur de la Défense nationale, fut en 1938 promu colonel et
commandant d’un régiment de chars, en 1940 il fut nommé général de brigade. Le 5
juin 1940, alors que les Allemands sont sur la Somme, de Gaulle entre comme soussecrétaire d’Etat à la Guerre dans le gouvernement présidé par Paul Reynaud. Il s’y
oppose immédiatement à Pétain et à Weygand, partisans d’un armistice, et préconise
la poursuite de la lutte, en France comme sur la mer et outre-mer, jusqu’à la victoire.
Avec des moyens très faibles et l’appui limité de l’Angleterre, il entreprit de donner
son essor à la “France libre”. De Gaulle tirait sa force d’avoir incarné le premier la
résistance à l’Allemagne, d’être le chef de la “France libre”. La plus grande partie de
la population se rallia à la cause que de Gaulle incarnait depuis le 18 juin 1940. On
constitua un Conseil national de la Résistance. Dès lors de Gaulle s’imposa
progressivement. En mars 1944, le gouvernement provisoire de la République
Française était formé: de Gaulle en fut le seul président.
En novembre 1944, il obtint la reconnaissance de son gouvernement par les
Etats-Unis et la Grande-Bretagne – après l’Union Soviétique – puis par tous les
gouvernements. En décembre 1944, il se rendit à Moscou, rencontra Staline et
conclut avec lui un traité d’alliance. “La France libre”, qui avait combattu aux côtés
de la Grande Bretagne, des Etats-Unis et de l’Union Soviétique, atteignit, après la
guerre, les principaux objectifs de l’action diplomatique menée par de Gaulle depuis
plusieurs années: une zone d’occupation en Allemagne et à Berlin, et devint un des
membres permanents au Conseil de Sécurité des Nations Unies.
40
Le prestige personnel de de Gaulle joua aussi un grand rôle. Pour beaucoup de
Français, le général était l’homme qui avait combattu l’envahisseur allemand, il
personnifiait un pouvoir fort capable de réconcilier l’armée et la République, les
Arabes et les Français, de restaurer la grandeur de la France dans l’arène
internationale. En juin 1946, Charles de Gaulle exposa ses conceptions sur la
Constitution dans un discours prononcé à Bayeux: déjà, il dessinait à grands traits la
structure de la Ve République. En avril 1947 de Gaulle fonda le Rassemblement du
peuple français (R.P.F.), parti gaulliste. Puis, à cause de divergences avec différentes
formations politiques il préféra se retirer de la vie politique et se mit à rédiger ses
“Mémoires de Guerre”, dont 3 tomes parurent entre 1953 et 1959 et furent considérés
non seulement comme un témoinage historique d’une importance capitale, mais aussi
comme un monument littéraire. De Gaulle y apparaît comme profondément imprégné
d’une culture classique. Rappelé au pouvoir en 1958, de Gaulle fut investi comme
chef du gouvernement le 1er juin et reçut le 3 juin les pleins pouvoirs constituants. En
octobre, il fit ratifier par référendum la Constitution de la Ve République,
Constitution inspirée des principes de son discours de Bayeux. En décembre, il fut élu
président de la République Française. Il appartiendra à l’histoire de mesurer la stature
du personnage hors de pair qu’est de Gaulle.
“De Gaulle, écrivait Dorothy White, a rendu à l’Occident le sentiment de ce
que peut réaliser un homme isolé”.
D’après “La grande encyclopédie universelle en couleur” P., t.7
12. Racontez la vie de de Gaulle d’après les étapes suivantes:
Le soldat (1910-1940).
1910-1912: Ecole militaire de Saint-Cyr.
1914-1918: trois fois blessé, prisonnier d’honneur, croix de guerre.
1932-1934: Le Fil de l’épée et Vers l’armée de métier.
41
1940: sous-secrétaire d’Etat à la Défense nationale et à la Guerre. Commande la 4e
division cuirassée.
Le rebelle (1940-1944).
18 juin 1940: appel à la BBC.
28 juin 1940: en Angleterre, “chef de tous les Français libres”. En France, condamné
à mort par contumace.
1943: le Conseil national de la Résistance (CNR) est créé par Jean Moulin.
3 juin 1943: fondation du Comité français de libération nationale (CFLN).
Juin 1944: le CFLN devient Gouvernement provisoire de la République française
(GPRF).
1 février 1944: création des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Le libérateur (1944-1958).
1944: débarqué en Normandie le 14 juin, il descend les Champs-Elysées le 26 août.
Novembre 1945: élu à l’unanimité chef d’un gouvernement tripartite (MRP
/Mouvement républicain populaire/, SFIO /Section française de l’Internationale
ouvrière/, PCF /Parti communiste français/), il démissionne le 20 janvier 1946.
16 juin 1946: discours de Bayeux.
Avril 1947-mai 1953: Rasssemblement du peuple français (RPF), parti gaulliste.
1952-1958: “traversée du désert”.
Le président (1958-1969).
1 juin 1958: investi président du Conseil.
28 septembre: la Constitution de la Ve République approuvée par référendum.
21 décembre: élu président de la République par le collège des grands électeurs.
18-19 mars 1962: signature des accords d’Evian et cessez-le-feu en Algérie.
28 octobre: référendum sur l’élection du président de la République au suffrage
universel.
42
1968: événements de Mai. Plus de 10 millions de grévistes. Dissolution de
l’Assemblée nationale.
23-30 juin: son parti, l’UDR, obtient la majorité absolue des sièges.
1969: référendum sur la réforme du Sénat et la création des régions. Le “non”
l’emporte. De Gaulle démissionne.
13. Composez les propositions en mettant les mots en ordre selon le sens:
1. à, né, le, famille, Charles de Gaulle, et, d’, catholique, est, au, 22, patriote,
novembre, sein, 1890, une, Lille
2. l’, Saint-Cyr, en, il, école, reçu, de, est, 1908, militaire, à, spécial.
3. a, lors, guerre, il, de, blessé, la, de, 1914-1918, été.
4. un, mondiale, la, se, véritable, il, Seconde, destin, forge, politique, pendant,
Guerre.
5. 1940, à, lance, le, Londres, Charles de Gaulle,18, à, juin, appel, la, un, Résistance.
6. la, sera, pendant, la, symboles, guerre, il, un, Résistance, des, de.
7. Ve, de Gaulle, 1959, le, en, président, la, devient, de, premier, République.
8. a, par, ratifier, la, référendum, il, Ve, fait, Constitution.
9. restait, ans, il, pouvoir, dix, au.
10. 1969, à, retire, en, il, Colombey-les-deux-Eglises, se, et, démissionne, avril.
11. est, novembre, Charles de Gaulle, 1970, le, mort, 9.
14. Développez ces situations en dialogues:
Vous répondez à un de vos collègues étrangers qui vous pose des questions sur la vie
et l’activité de de Gaulle.
Vous parlez de de Gaulle-écrivain, en répondant aux questions de votre interlocuteur.
43
15. Lisez et traduisez le texte sans dictionnaire:
De Gaulle: le plus grand Français de tous les temps
Après Winston Churchill, en Grande-Bretagne, et Konrad Adenauer, en
Allemagne, le général Charles de Gaulle a été désigné “plus grand Français de tous
les temps” lundi soir 4 avril 2005.
Lors d’une émission diffusée en direct du Sénat sur France 2*, les
téléspectateurs étaient invités à désigner le “plus grand Français de tous les temps”
parmi une liste de dix personnalités. Le général de Gaulle a dévancé Louis Pasteur et
l’abbé Pierre. Viennent ensuite Marie Curie, Coluche, Victor Hugo, Bourvil, Molière,
Jacques-Yves Cousteau et Edith Piaf.
“C’est très émouvant de constater le résultat de ces suffrages au milieu de tant
de personnalités célèbres, notoires et avec tant de talent”, a réagi l’amiral Philippe de
Gaulle, fils du général de Gaulle. “Chacune de ces personnes a une grande notoriété,
une grande valeur, mais dans un secteur propre, spécifique. Or, le général avait plus
d’universalité”.
“Le plus grand Français de tous les temps” a été réalisé par France 2.
L’émission a été réalisée en deux temps. Le 14 mars 2005, un premier acte avait
permis de presenter la liste de 100 personnalités choisies par les Français dans un
sondage réalisé en septembre (2004) auprès de 1038 personnes de 15 ans et plus.
Voici le classement des dix “plus grands Français de tous les temps”:
1. Charles de Gaulle
2. Louis Pasteur
3. Abbé Pierre
4. Marie Curie
5. Coluche
6. Victor Hugo
7. Bourvil
8. Molière
44
9. Jacques-Yves Cousteau
10. Edith Piaf
www.nouvelobs.com, avril 2005
Commentaires:
* France 2 – chaîne de télévision française
16. Connaissez-vous tous les noms de cette liste? Sinon, lisez les commentaires.
Commentaires
Pasteur Louis (1822-1895) – illustre chimiste et biologiste français, fondateur de la
microbiologie
Curie Marie, née Slodowska (1867-1934) – physicienne française d’origine
polonaise, épouse de Pierre Curie, la première femme à être titulaire d’une chaire en
Sorbonne, Prix Nobel de physique 1903, de chimie, 1911
Coluche Michel (Colucci) (1948-) – chansonnier français
Hugo Victor (1802-1885) – écrivain français, le plus puissant, le plus fécond, le plus
populaire des romantiques français
Bourvil (André Raimbourg) (1917-1977) – acteur et chansonnier français
Molière (Jean-Baptiste Poquelin) (1622-1673) – auteur dramatique français
Cousteau Jacques-Yves (1910-1997) – officier de marine (commandant) et
océanographe français, il milita pour la protection de l’environnement
45
Piaf Edith (Edith Gassion) (1915-1963) – chanteuse française
Travailler sur un projet
20. Développez les sujets suivants:
1. Parlez des attentats islamistes en Amérique, en Espagne et en Grande-Bretagne.
2. D’après vous, l’avenir du monde, par quoi est-il menacé aujourd’hui?
3. La tragédie du 11 Septembre a ébranlé les fondements de la civilisation occidentale
et favorisé l’antiaméricanisme.
46
BIBLIOGRAPHIE ET SOURCES
1. Besson Jean-Louis “Le livre de l’histoire de France”
2. Gallo Max “Morts pour la France”
3. Lévy Arthur ”Napoléon intime”
4. “Dictionnaire encyclopédique Larousse”
5. “La grande encyclopédie universelle en couleur” P., t.7
6. “La langue française” n˚12, 2004
7. “Le français dans le monde” n˚310
8. www.nouvelobs.com, avril 2005
9. www.wikipedia.fr
47
Téléchargement

Ответственный редактор канд. пед. наук, доц. Шеменева И.Е