Questionnement révision 2 :
1- L’hypophyse : c et e
a- Contrôle l’activité de l’hypothalamus ;
b- Contrôle uniquement la sécrétion des hormones thyroïdiennes et sexuelles ;
c- Sécrète des hormones ;
d- Se situe dans l’abdomen ;
e- Est contrôlé par les neurohormones hypothalamiques ;
2- A l’aide d’un schéma, expliquez comment la glycémie est régulée :
Parlez de l’hyperglycémie et de l’hypoglycémie, insuline glucagon, glucocorticoïdes, mis en
réserve de glucose dans le foie et transformation du glycogène en glucose.
3- Expliquez en quoi les actions de la mélatonine et du cortisol s’opposent :
Mélatonine hormone sécrétée par glande pinéale la nuit qui induit une « mise en veille de
l’organisme » (diminution du métabolisme de la fréquence cardiaque et respiratoire, de la
température corporelle).
Cortisol sécrétée hormone surrénalienne qui est sécrétée quelques heures avant le réveil et
qui va induire une reprise du métabolisme.
4- La réaction inflammatoire : a, d
a- Déclenche la libération de médiation de l’inflammation ;
b- Empêche la phagocytose ;
c- Est stimulée par les anti-inflammatoires ;
d- Est stimulée par les cellules sentinelles qui détectent une contamination ;
5- Les prostaglandines : a, d
a- Sont des eicosanoïdes ;
b- Inhibent l’action des anti-inflammatoires ;
c- Stimulent uniquement la douleur et la fièvre ;
d- Sont fabriquées grâce à l’intervention de deux enzymes ;
e- Il en existe qu’une sorte ;
6- Indiquez les symptômes déclenchés lors de la réaction inflammatoire et leur origine.
Rougeur, chaleur, douleur et gonflement.
7- Qu’est-ce qu’un anticorps ?
C’est une glycoprotéine, une immunoglobuline spécifique d’un antigène (se fixe sur un
antigène grâce à un de ses deux sites). Il en existe deux types :
-
Anticorps fixés sur la membrane des lymphocytes B qui sera activé lorsque l’anticorps
membranaire se fixera sur un antigène ;
Anticorps libres circulant fabriqués et sécrétés par les plasmocytes (cellules issues de
la différenciation des lymphocytes B). Ils vont neutraliser les antigènes par formation
d’un complexe immun qui sera éliminé par phagocytose.
8- Expliquez le rôle des adjuvants dans la vaccination. Pourquoi sont-ils responsables
d’effets secondaires ?
Ils sont responsables de la mise en place d’une réaction inflammatoire favorisant
l’amplification de la réponse immunitaire. Les adjuvants peuvent générer des allergies ou le
déclenchement de pathologies (sclérose en plaque pour le vaccin contre l’hépatite B dans les
années 90).
9- Expliquez le principe de la vaccination :
Il repose sur le principe de la mémoire immunitaire. Le vaccin est composé d’antigènes
(virus ou bactéries tués ou atténués, toxines inactives…). Lors d’un premier contact avec
un antigène, la réponse immunitaire est lente à arriver (1 semaine), de faible amplitude
(peu d’anticorps produits) et dure peu de temps (1 mois). Lors d’un second contact avec
le même antigène, la réponse sera rapide (2 à 3 jours), de forte amplitude (forte
production d’antigène) et dure longtemps (plusieurs années).
10- Comparez sous forme d’un tableau le système nerveux autonome et volontaire :
Système
Système endocrinien
Système nerveux
Caractéristique
Hormones
Potentiels d’actions et
neurotransmetteurs
Glandes endocrines
Neurones
Fixation sur récepteur
membranaire pour les
hormones non stéroïdes
et action au niveau de
l’ADN pour les hormones
stéroïdes
Sang
Fixation sur récepteurs
membranaires pour les
neurotransmetteurs
Nom des messagers
Cellules productrices
Mode d’action
Moyen de transport
Axone et fente synaptique
11- Comparez le fonctionnement du système hormonal et du système nerveux :
Système nerveux agit rapidement mais le temps d’action est faible alors que le système
hormonal agit lentement mais durablement.
12- Pourquoi dit-on que le complexe hypothalamo-hypophysaire est le centre de
commande de système endocrinien ?
Ils sécrètent des hormones qui vont induire la stimulation ou inhibition de différentes
glandes endocrines.
13- Combien de types osseux on rencontre dans le corps ?
3 : les os plats, les os courts et les os longs.
14- Citez les 8 os crâniens :
4 os pairs (temporaux et pariétaux) et 4 impairs (frontal, éthmoïde, sphénoïde et occipital)
15- Combien d’os sont présent dans le rachis humain ? Citez-les.
•
•
•
•
•
•
•
Les 7 vertèbres cervicales : elles sont mobiles. On dit qu’elles sont en lordose
convexité antérieure. Le rachis cervical est divisé en deux parties:
Le rachis cervical supérieur : constitué de l’atlas et de l’axis.
Le rachis cervical inférieur: constitué des cinq autres vertèbres.
Les 12 vertèbres dorsales : on parle de cyphose dorsale. Elles sont en convexité
postérieure. Elles présentent sur la face latérale du corps vertébral des petites
facettes qui sont des surfaces articulaires avec les côtes.
Les 5 vertèbres lombaires : on parle de lordose lombaire, convexité antérieure.
Leur taille augmente, surtout au niveau de leur corps tandis que la taille du
canal rachidien diminue.
Les 5 vertèbres sacrées : elles sont soudées entre elles et forment le sacrum. Le
sacrum s’articule avec la cinquième lombaire.
Les 4 à 5 vertèbres coccygiennes : elles sont soudées entre elles et constituent
le coccyx. Le coccyx résulte de la fusion de 4 à 5 vertèbres coccygiennes
primitives atrophiées. Sa forme est triangulaire, à base supérieure. Il est
appendu à la partie supérieure du sacrum.
16- Schématisez la circulation du sang dans le cœur :
Sang non hématosé arrive au niveau de l’oreillette droite par les veines caves, il passe
ensuite dans le ventricule droit avant d’être acheminé vers les poumons où il sera oxygéné
par les artères pulmonaires. Le sang hématosé revient au niveau de l’oreillette gauche par
les veines pulmonaires. Il passe ensuite dans le ventricule gauche avant d’être éjecté dans la
circulation générale par artère aorte.
17- Qu’est-ce qu’un néphron ?
C’est l’unité structurale et fonctionnelle des reins. Il y aura à ce niveau filtration glomérulaire
qui forme l’urine primitive puis après de multiple réabsorption il y aura formation de l’urine
définitive.
18- Quel est le rôle de la rétine ?
De capter l’énergie lumineuse par les photorécepteurs et de la transformer en message
nerveux transférer jusqu’aux centre visuel primaire localisé au niveau du lobe occipital par le
nerf optique.
19- Les LT4 : c, d et e
a- Stimulent la sécrétion d’interleukine par les lymphocytes B et T8 ;
b- Sont activés lorsqu’une cellule présentatrice d’antigène lui présente un anticorps
étranger ;
c- Se fixe sur la cellule présentatrice d’antigène grâce à leur récepteur T4 et leur
CD4 ;
d- Sont le pivot de la réaction immunitaire adaptative ;
e- Sont la cible du VIH.
20- Comparez sous forme d’un tableau la réaction immunitaire adaptative à médiation
cellulaire à celle faisant intervenir les anticorps :
A médiation cellulaire
Fait intervenir les LT4 et les LT8 ;
Agit au niveau des tissus (cellules
modifiées) ;
Déclenche la destruction de la cellule
modifiée ;
Différenciation des LT8 en LTc.
Avec anticorps
Fait intervenir les LB les LT4 les plasmocytes
(issus de la différenciation des LB), des
anticorps membranaires ‘sur LB) des
anticorps circulants libres (sécrétés par
plasmocytes) ;
Formation d’un complexe immun éliminé
par phagocytose ;
A lieux dans le sang.
21- Citez 3 pathologies de la colonne vertébrale :
Cyphose, lordose et scoliose
22- Citez les 3 grands types d’articulations :
Synarthrose, amphiarthrose et diarthrose.
23- Qu’est-ce que le réflexe myotatique ?
C’est un mécanisme réflexe permettant à un muscle étiré de répondre à cet étirement par
une contraction. Il fait intervenir le fuseau neuromusculaire (récepteur à l’étirement), des
nerfs et messages nerveux sensitifs, des centres nerveux médullaires lombo-sacrés, des nerfs
moteurs et des jonctions neuromusculaires.
24- Quels sont les rôles de la LH et de la FSH chez l’homme et chez la femme :
Chez l’homme : la LH stimule la sécrétion par les cellules de Leydig la sécrétion de
testostérone et la FSH stimule la sécrétion d’ABP et d’inhibine par les cellules de Sertoli.
25- Qu’est-ce que la glaire cervicale ?
Maillage serré de nature protéique présent au niveau du col de l’utérus qui empêche le
passage des spermatozoïdes dans l’utérus mais qui devient lâche au moment de l’ovulation
(permet le passage des spz).
26- Légendez et titrez le schéma ci-dessous :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
1: 3 paires de glandes salivaires;
2: pharynx;
3: œsophage;
4: estomac;
5: pancréas;
6: intestin grêle;
7: anus;
8: cavité buccale;
9: foie;
10: vésicule biliaire;
11: colon ascendant;
12: colon descendant;
13: appendice;
14: canal cholédoque;
15: colon transverse;
16: ampoule rectale;
27- Légendez et titrez le schéma ci-dessous :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
1: fosse nasale;
2: cavité buccale;
3: pharynx;
4: larynx;
5: trachée;
6: bronche;
7: poumon gauche;
8: alvéole pulmonaire;
9: bronchiole;
10: plèvre;
11: côtes
12: diaphragme.
28- Qu’est-ce qu’un pneumothorax ?
C’est l’accumulation d’air dans l’espace pleural (entre le poumon et la paroi thoracique).
29- Au niveau de quel organite cellulaire s’effectuera la synthèse des protéines ?
Au niveau des ribosomes libres (pour les protéines cytoplasmiques) et ribosomes liés au
réticulum endoplasmique (protéine exportée).
30- La biosynthèse des protéines : d
a- Fait intervenir la traduction puis la transcription ;
b- Les étapes s’effectuent uniquement dans le noyau ;
c- La transcription a lieu au niveau des ribosomes et la traduction dans le noyau ;
d- Fait intervenir 2 ARN ;
e- Les ARNm apportent les acides aminés aux ribosomes.
31- Expliquez pourquoi le pancréas est un organe vital :
2 rôles essentiels :
-
Exocrine (libération des enzymes synthétisés intervenant dans la digestion des
aliments par les acini pancréatiques) ;
Endocrines (libération dans le sang d’insuline ou de glucagon synthétisés par les
cellules des îlots de Langerhans qui permettent la régulation de la glycémie).
32- Qu’est-ce que l’os hyoïde ?
L’os hyoïde: il ne fait pas partie des os de la face. Il est situé dans le cou entre la mandibule
et le larynx. Il soutient la langue et sert de point d’attache à certains de ces muscles.
33- Qu’est-ce que le code génétique ? Indiquez ces caractéristiques.
1 triplet de nucléotide code pour 1 acide aminé. Comme il existe que 20 acides aminés
différents, plusieurs triplets de nucléotides codent pour un même acide aminé. Le code
génétique est universel et il est dégénéré.
34- Indiquez la composition de l’urine définitive :
•
•
•
•
•
1,5L/jours;
950g/L d’eau, 20g/L d’urée, 3% d’acides uriques, ammoniac, Na+, K+, phosphates,
chlorures en fonction de l’alimentation;
Absence d’albumine;
Absence de glucose;
Absence de lipides;
35- Le cœur : a, c, e, g
a- Est une simple pompe ;
b- A une circulation à sens unique dû à la présence de 2 oreillettes et de 2
ventricules ;
c- A un fonctionnement automatique grâce à la présence du tissu nodal ;
d- Est innervé par les nerfs sympathiques et volontaires ;
e- Est une glande endocrine ;
f- Est tétanisable si l’effort est trop intense ;
g- Responsable de la pression artérielle.
36- Citez les rôles du rein :
•
•
•
•
•
•
Elimination des déchets cellulaires (urée, acide urique….)
Elimination des substances toxiques (médicaments…)
Régule le volume hydrique et minéral du sang;
Régule la pression artérielle par le système hormonal rénine-angiotensine,
Régule le pH sanguin à 7,4;
Fabrique érythropoïétine qui intervient dans la fabrication des hématies;
37- Qu’est-ce que l’homéostasie ?
Processus physiologiques permettant le maintien des constantes de l’organisme.
38- Indiquez les rôles de l’estomac :
•
•
•
•
Sécrétion du facteur intrinsèque: responsable de l’absorption de la vitamine B12
au niveau de l’Iléum. La vitamine B12 est indispensable à érythropoïèse, et
intervient au niveau de l’ADN.
Sécrétion d’ions H+ responsable du pH acide de l’estomac (pH=0,7). Elle dilue les
aliments, tue les bactéries, dénature les protéines, active le pepsinogène (enzyme
agissant sur les protéines), inhibe la sécrétion de gastrine et stimule la sécrétion
d’enzymes pancréatique.
Sécrétion de gastrine (hormone) stimule la sécrétion d’ion H+.
Sécrétion de pepsinogène: c’est une protéase (enzyme découpant les protéines).
39- Légendez et titrez le schéma ci-dessous :
40- Qu’est-ce que les canaux cystique et cholédoque ?
Canal cystique : canal reliant la vésicule biliaire au canal hépatique.
Canal cholédoque : canal partant de la réunion du canal hépatique et cystique et qui déverse
la bile dans le duodénum.
41- Légendez et titrez le schéma ci-dessous :
1 : Cornée
2 : Humeur vitrée
3 : Cristallin
4 : Humeur aqueuse
5 : Membrane hyaloïde
6 : milieux
7 : sclérotique
8 : choroïde
9 : rétine
10 : Gaine du nerf optique
11 : membranes de l’œil
12 : Pupille
13 : Iris
14 : muscles ciliaires
15 : Procès ciliaire
16 : Zone ciliaire
17 : Ligaments suspenseur du cristallin
18 : Fovéa
19 : Point aveugle
20 : Nerf optique
42- Qu’est-ce que la trompe d’Eustache et que permet-elle ?
•
L’oreille moyenne est ventilée par les trompes d’Eustache qui permet une
régulation de la pression de part et d’autre du tympan.
La trompe d’Eustache est fermée sauf au moment de la déglutition;
La trompe d’Eustache est en relation avec le pharynx;
En cas d’infection rhinopharyngée, elle peut se propager au niveau de l’oreille
interne et causer une otite.
•
•
•
43- Indiquez ce qu’est la macula et une pathologie qui en découle :
•
•
•
•
•
•
•
•
Zone au centre de la rétine où l’acuité visuelle est maximale.
Elle possède en son centre une légère dépression: la fovéa.
Elle est de couleur jaune et ne contient aucun vaisseau.
L’étude de l’acuité visuelle, du champ visuel et le fond d’œil correspondent aux
examens permettant de voir l’état de la macula.
Pour mettre en évidence le bon fonctionnement oculaire, on pratique
également l’angiographie oculaire qui permet d’étudier la circulation sanguine
dans le globe oculaire.
Elle est riche en cônes qui permettent une bonne acuité visuelle;
Le reste de la rétine est riche en bâtonnets qui permettent le champ visuel
périphérique.
Dégénérescence maculaire: atteinte uniquement de la macula (qui est détruite
progressivement) des deux yeux. Les individus sont capables de se déplacer
sans aide mais son incapable de lire, écrire regarder la télé, voir les couleurs,
conduire.
44- Indiquez le nom des os de la face :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Il y en a 14:
Les 2 maxillaires supérieurs : portent les dents de la mâchoire supérieure;
Les 2 malaires : ceux sont les pommettes;
Les 2 os propres du nez : forment le squelette du nez;
Les 2 os lacrymaux : forment paroi interne des orbites;
Les 2 os palatins : entrent dans la constitution des fosses nasales et de la voûte
du palais;
Les 2 os cornets inférieurs : os très fins appliqués à la paroi externe des fosses
nasales;
L'os vomer : os entrant dans la constitution de la cloison des fosses nasales;
Le maxillaire inférieur ou mandibule : seul os mobile de la face;
45- L’ACTH : c, e
a- Est une hormone hypothalamique et hypophysaire ;
b- Agit sur le pancréas ;
c- Déclenche la libération de glucocorticoïdes ;
d- Agit indirectement sur le métabolisme et sur la glycémie qu’elle diminue ;
e- Agit sur les glandes corticosurrénales.
46- L’IGF1 : a, c
a- Est sécrété par le foie ;
b- Est libéré sous l’influence de la T3 et T4 ;
c- Agit sur le cartilage de conjugaison ;
d- Est une hormone hypophysaire.
47- Légendez et titrez le schéma ci-dessous :
Conduit auditif externe
Nef auditif
Cochlée
Tympa
n
Trompe
d’Eustache
48- Lors d’une hémorragie : b, d
a- La fréquence cardiaque augmente suite à une augmentation de la pression
artérielle ;
b- Il y a une vasoconstriction périphérique afin de favoriser l’irrigation des organes
vitaux ;
c- Il y a libération d’ADH, de rénine, d’angiotensine et aldostérone ;
d- La sécrétion d’aldostérone favorise la réabsorption d’eau par les reins ;
e- La vasoconstriction périphérique est permise uniquement par l’ADH.
49- Comparez les lymphocytes B, T et les plasmocytes :
Lymphocytes B possèdent des anticorps membranaires et se différencient en plasmocytes
sécréteurs d’anticorps circulants libres.
Les LT possèdent des récepteurs T ainsi que des récepteurs cd (les 4 pour les LT4 et les 8
pour les LT8). Les LT4 sécrètent les interleukines 2 lorsqu’elles sont activées (suite à la
fixation sur une cellule présentatrice d’antigène). Les LT8 se différencient en LTc qui
déclenchent la lyse cellulaire ou l’apoptose (suicide cellulaire) des cellules modifiée
(tumorale par exemple).
50- Indiquez les rôles des organes lymphoïdes primaires et secondaires et citez-les :
Organe lymphoïde primaire : moelle osseuse (formation des lymphocytes et maturation des
lymphocytes B) et le thymus (maturation des lymphocytes T) ;
Organes lymphoïdes secondaires : lieux de stockage des cellules immunitaires (ganglions,
rate, amygdales