Différentes nébuleuses planétaires :
Nébuleuse de la Fourmi
Nébuleuse de la Fourmi par le télescope spatial Hubble.
Données d'observation
Époque J2000.0
Nébuleuse planétaire
Type d'objet
La nébuleuse de la Fourmi (Menzel 3 ou Mz 3) est une nébuleuse planétaire située dans la
constellation australe de la Règle à une distance comprise entre 3 000 et 8 000 annéeslumière. Elle fut découverte par l'astronome américain Donald Menzel en 1922.
La nébuleuse est formée par le gaz éjecté par l'étoile en fin de vie, similaire au soleil, située en
son centre. Elle doit son nom à sa forme caractéristique évoquant la tête et le thorax d'une
fourmi.
Cette forme, particulière pour une nébuleuse planétaire, s'expliquerait par l'influence
gravitationnelle d'une étoile compagne évoluant sur une orbite très rapprochée (environ 1 UA)
de l'étoile agonisante, ou bien par un puissant champ magnétique piégeant la matière qui
s'enroulerait en des formes complexes avant d'être éjectée à la vitesse de 1 000 km/s .
Nébuleuse de l'Hélice
NGC 7293
La nébuleuse de l'Hélice capturée par le télescope spatial Hubble
Données d’observation
(Époque J2000.0)
~695 al
(~213 pc)
Distance
Type d'objet
Masse
Caractéristiques physiques
Nébuleuse planétaire
Dimensions
Magnitude absolue
Date
Désignation(s)
? M☉
2.87 al
(0.88 pc)
6.58
1824
Caldwell 63
Liste des nébuleuses planétaires
NGC 7293 ou nébuleuse de l'Hélice (dénommé parfois l'oeil de Dieu) est une nébuleuse
planétaire située dans la constellation du Verseau, à proximité du Poisson austral.
Elle fut découverte par Karl Ludwig Harding en 1824.
Située à moins de 650 années-lumière de la Terre, en fait l'une des nébuleuses planétaires les
plus proches d'elle. Elle se présente comme deux anneaux entrelacés.
Nébuleuse de l'Œil de Chat
La nébuleuse de l'Œil de Chat (NGC
6543) est une nébuleuse planétaire située
dans la constellation du Dragon, dont l'âge
est estimé à 1000 ans.
Elle fut découverte par William Herschel le
15 février 1786, et c'est la première
nébuleuse planétaire dont le spectre fut
étudié, par l'astronome amateur anglais
William Huggins en 1864.
Description [modifier]
Nébuleuse de l'Œil de Chat,
photo prise par le télescope spatial Hubble
grâce à la caméra de prospection avancée (ACS).
La nébuleuse de l'Œil de Chat
NGC 6543 est située presque exactement au pôle nord de l'écliptique. Alors que la nébuleuse,
avec un diamètre de 20 secondes d'arc, est plutôt petite, elle possède un halo de matière très
étendu que l'étoile qui l'a engendré a éjecté pendant sa phase de géante rouge. Le halo mesure
386 secondes d'arc (5,8 minutes d'arc).
Selon une première interprétation, un système binaire serait à l'origine de la nébuleuse. Les
effets dynamiques de deux étoiles tournant en orbite l'une autour de l'autre expliquent plus
facilement la structure de cette nébuleuse, qui apparaît beaucoup plus complexe que la plupart
des autres nébuleuses planétaires connues. Selon ce modèle, le vent stellaire de l'étoile
centrale a créé l'enveloppe allongée, faite de gaz dense et lumineux. Cette structure est incluse
à l'intérieur de deux lobes de gaz, éjectés plus tôt par cette étoile. Ces lobes sont « pincés »
par un anneau de gaz plus dense, probablement éjecté dans le plan orbital du compagnon de
l'étoile centrale.
Le présumé compagnon serait aussi responsable d'une paire de jets de gaz éjectés à grande
vitesse, perpendiculairement à cet anneau équatorial. Si le compagnon aspirait de la matière
d'une étoile voisine, de tels jets pourraient s'échapper le long de son axe de rotation.
Ces jets expliqueraient certaines caractéristiques étonnantes observées à la périphérie des
lobes gazeux. À la manière d'un courant d'eau rencontrant un tas de sable, les jets compressent
les gaz devant eux, créant ainsi des structures en « curlicue » et des arcs lumineux, observés à
la surface des lobes. Les jets jumeaux pointent maintenant dans des directions différentes de
celle de ces structures. Cela signifie peut-être que ces jets sont en précession et clignotent
Nébuleuse de l'Esquimau
NGC 2392, la nébuleuse de l'Esquimau.
La nébuleuse du Clown (ou encore nébuleuse de l’Esquimau, NGC 2392) est une
nébuleuse planétaire située dans la constellation des Gémeaux à 3000 années-lumière de la
Terre. Elle fut découverte par William Herschel en 1787.
NGC 2392 a été la cible du télescope spatial Hubble, juste après sa troisième réparation en
janvier 2000. Le satellite de la NASA a produit cette image, d’une finesse inégalée.
L'objet, de petites dimensions, possède également une magnitude apparente modeste (9,90).
Non visible à l’œil nu, il peut toutefois être observé avec de petits instruments. Mais dans les
grands télescopes, il montre une structure en anneaux concentriques dont l'apparence justifie
les diverses appellations qu'on lui accole (le visage d'un eskimo dans sa parka de fourrure, ou
encore un visage souriant avec un nez de clown !).
Téléchargement

Nébuleuse de l`Esquimau