Fiche de révision #5
Prépositions avec les noms géographiques
L’endroit
Une ville
Un pays féminin
Un pays masculin
Un pays pluriel
La préposition
pour à/en
à
en
au
aux
La préposition
pour de
de/d’
de/d’
du
des
Le futur simple et le conditionnel
Le futur :
Le radical = l’infinitif du verbe ou un radical modifié
Je
Tu
Il/elle/on
-ai
-as
-a
Nous
Vous
Ils/elles
-ons
-ez
-ont
On utilise le futur simple de la même façon que le futur proche. Il y une petite différence entre
le futur proche et le futur simple : le futur simple signifie les évènements qui va se passer dans
un peu plus de temps même si le futur proche signifie les évènements un peu plus certaine et
plus proche.


On utilise le futur en une expression de si
o Si + présent, futur
Après les conjonctions certaines
o Quand, lorsque = « when »
o Dès que, aussitôt que = « as soon as »
o Tant que = « as long as »
Le conditionnel :
Le radical = l’infinitif du verbe ou un radical modifié (la même comme le futur simple)
Je
Tu
Il/elle/on
-ais
-ais
-ait
Nous
Vous
Ils/elles
-ions
-iez
-aient
Le conditionnel est utilisé pour exprimer la politesse. Aussi, le conditionnel est utilisé pour
parler indirectement d’une citation. En une expression avec si, la formation est « si + imparfait,
conditionnel ». Cette expression signifie une chose qui peut se passer, mais c’est improbable.
Le verbe
être
Faire
Aller
Avoir
voir
savoir
falloir
pouvoir
Vouloir
devoir
courir
Venir
Le radical
SerFerIrAurVerrSaurFaudrPourrVoudrDevrCourrViendr-
Le futur antérieur et le conditionnel passé
Le futur antérieur et le conditionnel passé est formé en la même façon comme le passé
composé : une auxiliaire + un participe passé. Le futur antérieur utilise l’auxiliaire (avoir ou être)
conjugué en le futur simple. Le conditionnel passé utilise l’auxiliaire (avoir ou être) conjugué en
le conditionnel.
Le futur antérieur parle d’un évènement qui se passe avant une autre à l’avenir.
i.e. Après nous serrons arrivés au Québec, nous mangerons des crêpes.
Le conditionnel passé parle d’un évènement au passé qui a pu se passer.
i.e. J’aurais mangé un sandwich s’il n’y avait pas eu quelque chose de bonne.
Aussi, en une expression de si avec le conditionnel passé, on utilise une structure comme « si +
le plus-que-parfait, le conditionnel passé ».