C’est quoi Internet ?
(doc 2014)
Internet est un réseau reliant des ordinateurs du monde entier.
Pour que cela puisse fonctionner, il faut quelques règles :


Les ordinateurs qui sont connectés à Internet doivent avoir une adresse pour être contactés. c’est
l’adresse
Pour communiquer entre eux, les ordinateurs doivent utiliser le même langage. (on appelle cela des
protocoles
3 parties dans ce schéma :
1. Internet,
2. vous, qui êtes connecté à Internet
3. et un utilisateur de smartphone.
Internet,
Le mot Internet est composé de :



Inter : Pour Interconnected
Net : « net » veut dire réseau en anglais
Internet c’est un réseau.
Mais, c’est un immense réseau contenant des millions d’ordinateurs (et autres équipements)
répartis sur l’ensemble de la planète .
1
Ils sont tous reliés entre eux, en maille un peu comme un filet.
Si bien que si l’on coupe un lien, il en reste de très nombreux et le réseau peut continuer à
fonctionner. (C’est pour ça que le réseau a été créé sous cette forme : à l’origine, il s’agissait
d’un projet militaire en pleine guerre froide qui devait garantir l’accès aux serveurs même si
certaines liaisons étaient coupées
Voici un petit dessin pour expliquer tout ça :
Dessin « extrêmement » simplifié du fonctionnement d’Internet.
Comme vous pouvez le voir sur le schéma :
Si le lien entre votre box et votre fournisseur d’accès est coupé : il est évident que vous n’avez
plus accès à Internet.
Par contre, si les liens entre les différents serveurs sont coupés, il existe d’autres routes pour y
accéder. D’ailleurs, les équipements qui permettent de faire le lien entre les différents sites
s’appellent des routeurs.
Opérateurs Internet


Fournisseurs d’accès Internet, (exemple : Orange, Free, …)
Fournisseurs de contenus et de services, (exemple Google, Youtube,
Les fournisseurs d’accès Internet
Les fournisseurs d’accès Internet (FAI) sont des entreprises ou organismes qui permettent de se
connecter à Internet. Les fournisseurs d’accès sont des maillons très importants dans l’Internet car ils
permettent à leurs abonnés de s’y connecter, mais ils assurent également le transfert des données
2
de ceux-ci (dans le sens Internet vers abonnés, dans le sens abonné vers Internet : dans le cas
d’envoi de mail par exemple).
Les opérateurs de téléphonie mobile sont aussi considérés comme des fournisseurs d’accès car ils
permettent aux utilisateurs de smartphone de se connecter à Internet.
Les fournisseurs de contenus et de services sur Internet
Sans contenu, ni service Internet ne serait pas d’une grande utilité, à part l’échange de données
entre utilisateur.Il y a de nombreux fournisseurs de contenus Google : sans doute le plus célèbre. Il
propose un grand nombre de services qu’il n’est pas possible de lister



Mail,
Youtube, Dailymotion : Partage de vidéos,
des magasins en lignes,
Exemple d’adresse internet avec explication
http://www.google.fr
Ou
Hyper Text Transfert Protocol:// World Wide Web.Google.fr
http : Hyper Text Transfert Protocol.
(Protocole de Transfert HyperTexte.)
Il s'agit du protocole qui rend les textes lisibles par votre navigateur internet.
www = World Wide Web (Monde ,Large ,Toile)
Ou (toile d'araignée mondiale)
(fr) veut dire France, Allemagne .(de) Pérou .(pe)
COM c'est l'extension pour "commercial".
Elle est utilisée par les entreprises.
Différences entre http et https
La lettre S fait la différence entre HTTP et HTTPS.
http://.
3
Cela signifie que le site est en communication à votre navigateur à l'aide du protocole non sécurisé.
C'est la raison pour laquelle vous ne devez jamais entrer votre numéro de carte de crédit ou
autre numéro comme Ass. sociale, dans un site Web http.
Si l'adresse du site Web commence par https: / /, ça signifie que votre ordinateur est en conversation
avec le site Web en toute sécurité et que personne ne peut voir ce que vous faites sur votre ordinateur.
Si jamais un site Web vous demande d'entrer votre numéro de carte crédit ou des informations sur votre
carte, vous devriez automatiquement vérifier si l'adresse du site Web commence par https: / /.
Qu’est-ce qu’un serveur ?
Un serveur est un ordinateur relié à Internet. Son rôle est de servir, d’où son nom, des données
à celui qui lui en demande. Ce demandeur peut être un autre serveur ou l’ordinateur d’un
utilisateur final. Les données servies peuvent être de toute nature : sons, images, texte,
résultats mathématique …
Un serveur est localisé sur Internet par son adresse IP.
L’adresse IP ( IPV4, IPV6)
IPV4
Est historiquement une combinaison d’un groupe de 4 nombres à 3 chiffres (de 1 à 255)
séparés par des points
(Ex : 192.168.0.2.
L’adresse IP est l’adresse physique d’un serveur sur Internet. C’est cette adresse qui permet
aux données voyageant sur Internet d’arriver à bon port.
Depuis quelques temps, les adresses IP de cette sorte viennent à manquer. Il y a trop de
machines connectées au réseau pour qu’elles puissent toutes utiliser une adresse de ce type
(qui est logiquement limitée en nombre).
IPV6
Un nouveau système prend donc la place de l’ancien : l’IPv6.
Les adresses de ce système sont beaucoup plus complexes puisque qu’elles utilisent
maintenant une notation hexadécimale. Voici un exemple d’adresse IPv6 :
2A01:E35:2421:4BE0:CDBC:C04E:A7AB:ECF3
Nom de domaine
L’adresse IP n’étant pas très conviviale pour accéder à un serveur et aux données qu’il
contient, on a inventé le nom de domaine.
4
Un nom de domaine est donc une adresse de la forme nomdedomaine.ext. A titre d’exemple,
remede.org est un nom de domaine.
Site web
Un site web est un ensemble de pages web visualisables dans un navigateur. Ces pages
web sont reliées entre elles par des liens qui permettent de passer de l’une à l’autre. En règle
générale, on reconnaît un site web à l’homogénéité du design de ses pages. L’ensemble des
pages d’un site web est en général accessible sous une adresse au même nom de domaine.
Un navigateur
Un navigateur est un logiciel qui permet de parcourir un site web. Il n’y a plusieurs navigateurs
différents.
Les plus courants sont : Internet Explorer, Firefox, Chrome mais on en compte de nombreux
autres.
L’histoire d’internet
1969
Tout débute aux Etats-Unis. Les soviétiques ont lancé leur satellite Spoutnik en 1957 et les
américains ont peur d’une guerre nucléaire. Le ministère de la défense américain crée alors
une agence pour la recherche qui se nomme ARPA (Advanced Research Projects Agency).
Ceux-ci créent à l’aide des universitaires un premier réseau du nom de ARPANET. Ce réseau
doit permettre aux militaires de communiquer entre eux, même si une partie du réseau est
détruite. Si une ligne téléphonique est détruite, l’information qui passait par là prend
automatiquement un autre chemin et arrive quand même à destination. Ainsi il n’y a aucun
moyen de détruire les moyens de communications des militaires.
C’est donc le courrier électronique qui fut le premier élément d’internet.
La première expérimentation d’ARPANET a lieu en 1969. Ce sont surtout les universités et les
organismes de recherche qui y travaillent.
1980
Dans les années 80, le réseau échappe de plus en plus aux militaires au profit des
universitaires qui le rebaptisent «Internet», abréviation de Inter Networking. Internet commence
alors à croître de plus en plus vite. Tous les jours de nouveaux ordinateurs sont reliés au
réseau. Mais le grand public n’est pas encore là. En effet internet ne ressemblait pas encore à
ce que l’on connaît aujourd’hui. Seules les personnes connaissant le langage particulier
d’internet pouvait l’utiliser.
1991
C’est en Europe qu’est né le premier «navigateur» (c’est le logiciel que vous utilisez pour lire
des pages web, les plus connus sont Internet Explorer et Netscape).Tim BERNERS-LEE, un
britannique travaillant au CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire à Genève)
décide de simplifier le langage d’internet et crée le concept d’hypertexte.Cela se passe en
1991.
5
1993
Deux ans plus tard, en 1993, les Américains ont repris l’idée et créent le premier navigateur
grand public : Mosaic. Cette nouvelle façon de présenter internet se nomme le World Wide Web
(toile d’araignée planétaire) ou plus simplement le web. Plus besoin de taper des mots bizarres
au clavier, tout se fait à la souris à l’aide des liens hypertextes. A partir de ce jour tout le monde
peut se connecter au web sans rien connaître (ou presque !) à l’informatique.
Internet se développe de plus en plus vite. Alors que jusque-là tout était gratuit sur le web, les
entreprises arrivent et commencent à lancer le commerce électronique.
Futur
Et le futur alors ? Difficile à prévoir ! On utilise de plus en plus internet comme un téléphone car
il permet de téléphoner à l’étranger pour le même prix qu’à son voisin de palier ! Le commerce
aussi se développe à vitesse grand V. De
Nombreuses radios du monde entier sont déjà disponibles et on pourra bientôt utiliser internet
un peu comme une télévision : du texte, des images et de la vidéo arriveront sur les écrans au
moment où on le voudra.
Les sites dynamiques
Contrairement, à un site statique où le contenu des pages HTML est figé, les pages d’un site
dynamique sont construites en temps réel par le serveur puis envoyées à l’internaute.
Cela permet par exemple :
• L’accès aux bases de données pour en extraire des informations qui sont injectées dans les
pages html
• Le stockage des informations reçues des internautes dans une base de données
• L’assemblage de différents morceaux de pages réutilisables en fonction des besoins (par
exemple : l’entête avec le logo du site, la barre de navigation, le pied de page, avec un rappel
de l’adresse du site)
• La reconnaissance de certaines caractéristiques du visiteur : chaque visiteur peut être identifié
dès qu’il démarre une session sur le site. On peut ainsi connaître le navigateur qu’il utilise, la
langue de ce navigateur, son pays de
Connexion, les différentes pages visitées…. Ces caractéristiques peuvent être conservées
grâce à un cookie ou en les stockant dans une base de données (c’est ainsi par exemple, qu’un
site de vente en ligne peut gérer le caddie
virtuel d’un acheteur)
• L’authentification d’un utilisateur par l’utilisation d’un mot de passe et la personnalisation des
informations présentées à cet utilisateur
6
De très nombreuses fonctionnalités telles que : le traitement de formulaires, l’envoi automatique
d’e-mails, la création de graphiques en temps réel, la production de fichiers en temps réel à
divers format (PDF, texte, tableur,...).
Les technologies employées pour réaliser un site dynamique sont multiples.

Bases de données Access.
HTML
Exemple : <title> «titre de la page «</title>
Un document HTML n’est rien de plus qu’un fichier texte. Il peut donc être reconnu sans
problème de conversion d’un environnement à un autre.
Une page HTML peut donc être lue et interprétée ( pas forcément de façon identique) par
n’importe quel navigateur sur n’importe quelle plate-forme.
Ci-dessous est présentée la structure basique d’une page HTML
<HTML> «première ligne du document»
<head> «ouverture de la zone d’entête»
<title> «titre de la page «</title>
</head> «fermeture de la zone d’entête.»
<body> «ouverture du corps du document»
«Mettre le texte et les images ici»
</body> «fin du corps du document»
</HTML> «fin du document HTML»
Visualiser le HTML
Il y a donc deux façons de visualiser une page HTML :
• Avec un traitement de texte pour voir ce qu’on appelle le code source
Exemple :
Les navigateurs permettent d’afficher le code source d’un document HTML (pour Internet
Explorer, faites un clic droit puis sélectionnez dans le menu contextuel « Afficher la source »)

Les logiciels de traitement de texte ou les éditeurs de texte basiques vous permettent
d’ouvrir un document HTML et d’en visualiser le code source.
• Avec un navigateur (Internet Explorer, Chrome, Mozilla…) pour voir le résultat du HTML
7
Cette méthode permet interprète les balises d’une page HTML sans les afficher. Pour qu’une
page HTML soit reconnue par un navigateur , il est nécessaire d’attribuer à son nom une
extension : .html ou .htm.
Rapport entre WEB et HTML
Principe de fonctionnement
Le Web se compose d’un réseau d’ordinateurs hébergeant des sites, auxquels on peut accéder
par des liens hypertextes.
En effet, chaque site se compose de pages (dites «pages Web», ou «pages HTML») pouvant
comporter un ou plusieurs
Liens hypertextes. Ces liens (en général des mots soulignés mais aussi des images) permettent
d’accéder d’un simple clic à d’autres pages, sur le même site ou n’importe où ailleurs sur le
Web.
Le Web est largement multimédia, c’est-à-dire qu’une page peut afficher indistinctement des
images, de la vidéo, du son, etc.
C’est ce qui permet de passer d’un site à un autre sans se soucier de leur localisation
géographique.
Les plugins
Les plug-ins vous permettent d’enrichir les possibilités de votre navigateur et donc d’accéder à
tous les contenus d’internet.
Qu’est-ce qu’un plug-in ?
Plug-in vient du mot anglais «plug» qui signifie «brancher».
Un plug-in est un complément qui permet d’enrichir les fonctionnalités d’un logiciel.
Sur internet, certains sites nécessitent l’installation d’un plug-in sur votre navigateur pour
pouvoir être utilisés de façon optimale.
Quand installer un plug-in ?
Les plug-ins sont indispensables pour profiter de certains contenus multimédias ou interactifs.
Ainsi, si vous souhaitez écouter des extraits musicaux, visualiser des séquences vidéo,
téléphoner ou regarder des animations multimédias, vous serez amené à installer des plug-ins
pour votre navigateur.
Lorsque vous tentez d’accéder à un type de contenu que votre navigateur ne connaît pas, celuici essaie de déléguer la tâche qu’il ne peut effectuer à un autre logiciel. Dans le cas où aucune
application ne peut le prendre en charge, vous serez invité à installer le plugin adéquat.
Dans la plupart des cas, si le contenu que vous essayez de visualiser nécessite un plug-in
particulier, une information vous sera donnée et vous fournira la marche à suivre pour l’installer.
8
Vous trouverez ci-dessous une liste des principaux plug-ins utilisés sur internet.
Les plug-ins essentiels
Plug-In Audio
Real Player,Windows Media Player
Plug-In Vidéo
Windows Media Player,Real Player,Quicktime
Plug-In Animation
Flash
Plug-In Texte
Acrobat Reader
Les utilitaires ZIP, RAR,PDF
Format RAR
Le format RAR est un format de compression largement utilisé. Il existe plusieurs logiciels gratuits permettant de
décompresser un fichier RAR. Lorsque vous téléchargez des fichiers compressés vous devez les décompresser
avant de pouvoir les utiliser. Le format RAR peut être sécurisé avec une clé de cryptage 128 Bits.
Format ZIP
Le ZIP est un format de fichier permettant l'archivage (utilisation d'un seul fichier pour stocker plusieurs
fichiers) et la compression de données (diminution de l'espace occupé sur le support numérique) sans perte
de qualité
Format PDF (Acrobat Reader)
Inventé par Adobe Systems et perfectionné depuis plus de 20 ans, le format PDF est devenu un standard
ouvert d'échange de documents électroniques géré par l'ISO (International Organization for Standardization).
Lorsque vous convertissez des documents, formulaires, images et pages web au format PDF, ils se
présentent exactement comme s'ils étaient imprimés. Cependant, contrairement aux documents imprimés,
les fichiers PDF peuvent contenir des liens et des boutons cliquables, des champs de formulaire, des
contenus vidéo et audio, ainsi que des fonctions de traitement pour automatiser les processus métier
récurrents. Lorsque vous partagez un fichier PDF, quiconque peut y accéder à l'aide du logiciel gratuit Adobe
Reader® ou de l'application Adobe Reader mobile.
Particularités
Ils ne sont pas modifiables, protégés par mot de passe, vous pouvez les enregistrer et les imprimer
9