Fiche d’information sur les vertus de l’eucalyptus.
Soignez naturellement vos voies respiratoires avec l'huile essentielle
d'eucalyptus !
Vous souffrez d’une pathologie broncho-pulmonaire à cause de l’hiver ? Faites
appel à un remède naturel : l'huile essentielle d'eucalyptus ! Ce produit traite
en effet efficacement les affections de l’appareil respiratoire grâce à ses
propriétés expectorantes, décongestionnantes et antiseptiques…
Feuilles et fleurs d’eucalyptus
Les feuilles et les rameaux de l’eucalyptus, arbre originaire d’Australie, permettent d’obtenir
(par distillation) une huile essentielle jaune pâle et fortement odorante en raison de la
présence d’eucalyptol : un composé naturel organique capable de soulager les inflammations
des voies respiratoires, de la gorge, des muqueuses de la bouche, ainsi que les douleurs
rhumatismales.
ET AUSSI...
L’huile essentielle de patchouli soigne peau, circulation sanguine et...
coupl...
L’huile essentielle de marjolaine : un remède naturel contre le stress
Soignez naturellement vos dents avec l’huile essentielle de clou de
girofle
MOTS-CLES :
huiles essentielles, eucalyptus, santé, produits naturels
Inhalations
En cas de toux, de rhume, de bronchite, de sinusite ou de grippe, les inhalations d’huile
essentielle d’eucalyptus se révèlent très performantes en augmentant les sécrétions et en
aidant ainsi à libérer les bronches et le nez. Elles combattent également le développement des
microbes.
Frictions
Analgésique et fébrifuge, l’huile essentielle d’eucalyptus s’emploie par ailleurs en massage
(voire en cataplasme) pour calmer les douleurs rhumatismales. Antiseptique et cicatrisante,
elle peut aussi s’appliquer sur une plaie, une brûlure ou une infection cutanée.
Diffusions
Les diffusions d’huile essentielle d’eucalyptus permettent de respirer un air agréablement
parfumé et assaini. Sans compter que les vapeurs font fuir les insectes, et notamment les
moustiques.
Précautions
d’utilisation
Comme toutes les huiles essentielles, celle d’eucalyptus présente des risques en cas de
mauvaise utilisation et de surdosage (maux de tête, troubles neurologiques et digestifs,…). Il
faut donc impérativement respecter les recommandations du fabricant et ne pas hésiter à
demander conseil à un médecin ou un pharmacien.
L’huile essentielle d’eucalyptus est en outre contre-indiquée pour les femmes enceintes ou
allaitantes, les enfants de moins de 3 ans et les personnes asthmatiques. Enfin, il est
déconseillé de l’ingérer, et nécessaire de la diluer pour une application cutanée (risques
d’irritations de la peau).
Yann Cohignac