Pourquoi sommes-nous accros aux chips ?
C'est la drôle de question que se sont posés des chercheurs australiens. Verdict : c'est le sel
qui provoque l'addiction aux chips. Or, celui-ci n'est pas vraiment bon pour la santé...
Elles sont indispensables à l'heure de l'apéritif. Incontournables devant les matchs de foot et
les séries TV. Elles accompagnent parfaitement le guacamole, la sauce tartare, la moutarde à
l'ancienne et la sauce mexicaine... Les chips, on adore ça.
Face à l'évidence, des chercheurs de l'Université de Deakin (Australie ) se sont posés cette
question un peu farfelue : pourquoi aimons-nous tant les chips ? Pour le savoir, ils ont mené
une expérience auprès de 48 volontaires (des hommes et des femmes aux profils divers),
auxquels ils ont présenté plusieurs sortes de chips, dotées de saveurs variées et réalisées
suivant des recettes différentes.
Résultat : les scientifiques se sont rendus compte que plus un aliment était salé, plus il était
addictif les chercheurs ont d'ailleurs observé une hausse de la consommation de 11 % en
moyenne lorsque les chips étaient très salées.
Troubles cardiovasculaires et osseux
Problème : l'excès de sel est mauvais pour la santé. Si l'Organisation Mondiale de la Santé
recommande environ 5 grammes de NaCl (la formule chimique du sel) par jour, en France,
nous avons l'habitude d'en avaler 8 grammes quotidiennement, et certaines personnes
montent même régulièrement jusqu'à 12 g/jour !
Au niveau de l'organisme, une surconsommation de sel peut provoquer ou aggraver certains
troubles cardiovasculaires et certaines maladies chroniques : hypertension artérielle,
insuffisance cardiaque, diabète...
En outre, le sel serait également impliqué dans le développement de l'ostéoporose et de
certains troubles osseux. Sans oublier que les chips sont généralement très grasses. Ainsi en
mai 2013, une étude de la Harvard Medical School avait calculé qu'un paquet de chips
équivalait à 5 litres d'huile. Incroyable !
Par quoi peut-on remplacer les chips salées ? Pourquoi ne pas opter pour des chips de
fruits ou de légumes ? La recette est simplissime : il s'agit de couper des tranches très fines
de nos aliments favoris (pommes, carottes, tomates) et de les laisser à déshydrater dans le
four, à 60 °C pendant plusieurs heures.
On peut également miser sur des dips (des mini-légumes croquants) avec une sauce à base de
fromage blanc à 0 % M.G. : light et diététique !
Article publié le 13 mars 2016, à retrouver sur Top Santé
Téléchargement

Chips - Collège Jean Jaures Albi