10 COM - Windhoek, décembre 2015
DÉCISION 10.COM 10.b.14
Le Comité
1.
Prend note que la République populaire démocratique de Corée a proposé la
candidature de la tradition de la préparation du kimchi dans la République
populaire démocratique de Corée (no 01063) pour inscription sur la Liste
représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité :
Le kimchi est un plat à base de légumes qui est préparé en assaisonnant différents
légumes ou plantes sauvages comestibles avec des épices, des fruits, de la viande, du
poisson ou des fruits de mer fermentés avant qu’ils ne subissent une fermentation
lactique. La tradition de la préparation du kimchi a des centaines de variantes. Il est
servi non seulement comme plat d'accompagnement à chaque repas, mais aussi lors
d’occasions spéciales telles que les mariages, les jours fériés, les fêtes d’anniversaire
et les cérémonies commémoratives, ainsi que les banquets d’État. Bien que les
différences dans les conditions climatiques locales et les préférences et les coutumes
des familles entraînent des variations dans les ingrédients et les recettes, la
préparation du kimchi est une coutume commune dans tout le pays. La préparation du
kimchi est principalement transmise de mère en fille ou de belle-mère à belle-fille, ou
oralement entre femmes au foyer. Les connaissances et les savoir-faire associés au
kimchi sont également transmis entre les voisins, les proches ou autres membres de la
société qui travaillent collectivement, partageant le savoir-faire et les produits pour
préparer de grandes quantités de kimchi pour les mois d’hiver. Cette activité, appelée
kimjang, stimule la coopération entre les familles, les villages et les communautés,
contribuant à la cohésion sociale. La préparation du kimchi apporte à ses détenteurs
un sentiment de joie et de fierté ainsi que de respect pour l’environnement naturel, les
encourageant à mener une vie en harmonie avec la nature.
2.
Décide que, d’après l’information contenue dans le dossier, la candidature satisfait aux
critères suivants :
R.1 : Transmise de génération en génération de mères en filles, ainsi qu’à travers le
système d’éducation formelle, la préparation du kimchi comporte de nombreuses
variantes qui dépendent de l’environnement naturel et des produits alimentaires
disponibles ; partagée à tous les niveaux de la société, elle procure un sentiment
d’identité et de continuité et favorise le respect mutuel parmi les différents
groupes et communautés ;
R.2 : L’inscription de l’élément pourrait améliorer la visibilité des habitudes alimentaires
traditionnelles comme patrimoine culturel immatériel, favoriser le dialogue et les
échanges d’expertise entre les communautés aux pratiques similaires et attirer
l’attention sur la créativité humaine dans son interaction avec la nature ;
R.3 : La candidature comprend un plan de sauvegarde bien structuré, caractérisé par
un équilibre adéquat entre mesures de préservation et de promotion et élaboré
avec la participation active des communautés, d’institutions gouvernementales
régionales et nationales, d’établissements académiques et éducatifs ainsi que
d’associations professionnelles non gouvernementales ;
R.4 : De nombreuses organisations ont pris part à la préparation et à la rédaction de la
candidature tandis que des praticiens reconnus, des représentants
d’organisations régionales responsables du patrimoine national, des associations
de cuisiniers, un syndicat de femmes et d’autres entités ont fourni leur
consentement à la candidature ;
10 COM - Windhoek, décembre 2015
R.5 : L’élément figure depuis 2012 dans l’Inventaire national du patrimoine culturel
immatériel, qui est maintenu et mis à jour régulièrement par l’Autorité nationale
de la protection du patrimoine culturel.
3.
Inscrit la tradition de la préparation du kimchi dans la République populaire
démocratique de Corée sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel
de l’humanité.
Téléchargement

10 COM - Windhoek, décembre 2015 DÉCISION 10.COM 10.b.14