EXTRACTION PAR SOLVANT : BROYAGE ; DISSOLUTION ;
FILTRATION.
Synthèse :
On appelle essences ou huiles essentielles des composées odorantes, huileuses, volatiles et
inflammables, que l’on peut notamment extraire de fleurs (roses, violettes, lavande…) ou de
fruits (orange, citron…). Ces composées sont essentiellement utilisées en parfumerie. De
nombreuses techniques peuvent être employées pour les extraire.
1. L’extraction par enfleurage :
L’enfleurage est une technique qui permet d’extraire les parfums des fleurs par
dissolution dans des graisses (doc.11).
Cette méthode est longue et couteuse, car elle nécessite beaucoup de main-d’œuvre.
Elle n’est plus guère employée de nos jours. On lui préfère d’autre technique.
2. L’extraction par solvant :
Des solvants, tels que l’eau ou l’éthanol, permettent d’extraire’ les arômes de plantes,
comme la menthe.
Les feuilles de menthe contiennent de nombreuses espèces chimiques, notamment des
colorants (comme la chlorophylle) et des arômes ‘comme le menthol).
En présence de solvants tels que l’eau ou l’alcool, certaines espèces passent en solution.
On réalise ainsi une extraction par solvant.
La solubilité de chaque espèce chimique dépend du solvant utilisé. Pour les colorants et
les arômes de menthe, elle est plus grande dans l’alcool que dans l’eau.
Plus généralement, pour extraire une substance d’une plante, on la broie et on la mélange
avec un solvant dans lequel la substance à extraire est très soluble.
Puis on sépare la phase solide de la phase liquide par filtration (doc.12).
Souvent, l’extraction par solvant se fait à chaud, car la solubilité de la plupart des espèces
chimiques augmente avec la température.
L’extraction par solvant est utilisée :
- Dans l’industrie, pour extraire des parfums de fleurs, pour extraire la caféine du café
(fabrication du café décaféiné), etc.
- A la maison, pour préparer les infusions, le thé, le café (dans ces cas, le solvant est
l’eau) (doc.13).
3. L’hydrodistillation et l’entraînement à la vapeur :
Dans une hydrodistillation, la substance contenant les huiles essentielles est mélangée à
l’eau (doc.6 p, 160 et 9, p. 161). Le mélange est porté à ébullition et un réfrigérant permet
de condenser les vapeurs. Le distillat obtenu est formé de deux liquides, que l’on peut
séparer par décantation. Le plus souvent, la phase supérieure est constituée par les huiles
essentielles, plus légère que l’eau.
Lorsque des substances sont insalubres dans l’eau, on peut les entrainer par la vapeur
d’eau : cette technique est appelée hydrodistillation.
Dans un entraînement à la vapeur, celle-ci peut être produite par un générateur de vapeur
indépendant (doc.14).
Téléchargement

EXTRACTION PAR SOLVANT : BROYAGE