L’Institut humanOrg,
la Faculté Warocqué d’Economie et de Gestion de l’Université de Mons,
le Groupe de recherche Humanisme et Gestion
et la Kedge Business School
co-organisent en collaboration avec
Le Centre de recherche Humanisme et gestion de HEC Montréal
L'Observatoire des pratiques de gestion dans les pays du Maghreb/OPRAGEM
LA 12ÈME JOURNÉE HUMANISME ET GESTION
La culture : facteur d’intégration
Le vendredi 03 avril 2015
Faculté Warocqué d’Economie et de Gestion de l’Université de Mons (FWEG)
Place Warocqué n°17 B-7000 Mons (Belgique)
En partenariat avec
ADERSE
IAS
AGRH
ISEOR
ANDRH France
1
ORIANE
Académie de l’éthique
ARIMHE
AGEF Maroc
ALGRH Algérie
ARFORGHE Tunisie
IAS Tunisie
IAS Maroc
IAS Algérie
IAS Beyrouth
Appel à Communication de la 12ème Journée
Les Journées Humanisme et Gestion ont été créées à BEM en 2001 en tant qu'expression du groupe
Humanisme et Gestion qui avait tenu sa première réunion en 1999 dans la salle La Renaissance de la CCI de
Paris. Depuis 2004, ce groupe a organisé onze Journées dont les thématiques ont été les suivantes :
13 mai 2004
14 avril 2005
13 avril 2006
26 avril 2007
17 avril 2008
9 avril 2009
15/16 avril 2010
14/15 avril 2011
12/13 avril 2012
4/5 avril 2013
3/4 avril 2014
Métier et rôle du dirigeant : éthique du management des hommes et RSE.
Gouvernement d’entreprise et leadership.
Tradition humaniste et formation des managers: quelle contribution des
établissements d’enseignement supérieur et des entreprises ?
Relations Nord Sud et entreprises : idéologie, utopie et pratiques sociales
responsables.
Responsabilité, innovation et prise de risque dans les sociétés d’aujourd’hui.
La guerre des talents aura-t-elle lieu ? Travail et qualité relationnelle dans la société de
la connaissance.
Identités, diversité et management responsable.
Concertation, dialogue social, éthique de la discussion, diversité responsable.
Regards croisés sur la RSE : mutuellisme, solidarité et management interculturel.
Refondation de l'entreprise, capitalisme éthique et responsabilité.
Plaidoyer pour un lien social humanisé et humanisant.
Chaque année, cette manifestation réunit des chercheurs et des praticiens du management, dont les échanges
portaient surtout sur la théorie et les pratiques de la RSE, domaine qui a suscité le plus vif intérêt depuis que
l'économie mondiale est entrée en crise.
Bien que les Journées aient eu chaque année un thème singulier, toutes participent au même projet de
recherche-action auquel le « Humanisme et Gestion » donne vie. Ce projet s'appuie sur trois axes de réflexion.
L’entreprise moderne, dans sa course à la rentabilité à court terme, ne s’est pas construite sur un
modèle humaniste mais sur une vision mécaniste qui fait de l’homme le rouage d’une sorte de
gigantesque machine.
Aujourd’hui, face à la mondialisation et à la complexité des marchés, l’entreprise est contrainte de
changer en profondeur son mode d’organisation et de fonctionnement pour gagner en créativité.
Dans ce contexte, nous constatons l’émergence d’un nouveau paradigme : ce n’est plus l’entreprise
qui serait affaire de société, c’est la société qui serait affaire d’entreprise. Pour faire de
l’engagement sociétal des entreprises une réalité, il conviendrait alors de valoriser le système
humain, complémentaire au système de gestion, afin que l’organisation et les procédures
deviennent également servantes au lieu de se contenter d’être maîtresses.
1)
2)
3)
La 12ème Journée Humanisme et Gestion se déroulera le vendredi 03 Avril 2015, dans les locaux de la Faculté
Warocqué d’Economie et de Gestion (FWEG), sur le campus de l’Université de Mons (Belgique). Dans le cadre
de « Mons : capitale culturelle européenne 2015 » et après 11 éditions organisées à la Kedge Business School
de Talence, la FWEG aura le plaisir d’accueillir cette 12ème édition en Belgique sur le thème : La culture : facteur
d’intégration. Cette 12ème édition mettra ainsi en avant la culture en tant que porte d’accès à l’intégration
sociale et économique d’un individu, d’une organisation ou d’un territoire.
La culture est primordiale dans le monde des entreprises et des organisations. La culture d’entreprise peut être
définie comme « l’ensemble des valeurs partagées, rites, mythes, symboles et histoire de l’organisation »
(Thévenet, 1993). Elle représente l’identité de l’entreprise et ses choix stratégiques et renforce généralement
2
la motivation et l’implication du personnel. La culture et les valeurs qui en émanent influencent la manière
dont une organisation peut organiser ses interactions internes et externes (Thévenet, 1999). Pour Barmeyer et
Mayrhofer (2008), « la culture organisationnelle détermine dans une large mesure les comportements des
individus dans leurs fonctions et activités ». En outre, Godelier (2009) souligne « le rôle de l’entreprise dans la
vie sociale et le développement individuel et collectif, car les salariés vont pouvoir s’y investir pleinement au
lieu de se cantonner dans un comportement passif ». Il s’interroge ainsi sur le fait que la culture d’entreprise
pourrait permettre « l’intégration des membres d’une entreprise au sein d’une communauté qui se trouve
soulevée au moment même où les logiques et les frontières des anciennes communautés de l’entreprise
vacillent ». Dans cet ordre d’idées, la culture d’entreprise peut représenter un facteur de performance
économique et constituer un élément important permettant à l’entreprise de se différencier de ses
concurrents (Orlando, 2000).
En outre, avec l’internationalisation des organisations, les entreprises se sont sensibilisées à l’importance de la
diversité des cultures organisationnelles et nationales. Ainsi, le management interculturel peut être défini
comme la gestion et l’intégration des spécificités dans les interactions entre les différentes parties prenantes
de l’entreprise issues de cultures nationales et/ou de cultures organisationnelles différentes en relation avec
les objectifs stratégiques de l’organisation (Adler, 2002 ; Dupriez et Solange, 2002 ; Barmeyer et Mayrhofer,
2008). Dans ce contexte, Soussi et Côté (2006) mettent en avant la nécessité de mettre en œuvre « des
nouvelles pratiques d’intégration de la diversité culturelle au niveau des fonctions de l’organisation (RH ou
autre) ». La gestion des ressources humaines pourrait ainsi jouer un rôle important dans la définition, la mise
en œuvre et l’adhésion d’une identité culturelle au travers de ses différentes missions. En effet, « le besoin se
fait de plus en plus pressant d’introduire dans les orientations de la fonction RH une gestion qui tient compte
de l’intégration sociale et professionnelle des individus dans un milieu interculturel » (Soussi et Côté, 2006). En
outre, pour certaines entreprises, la culture organisationnelle repose sur l’éthique et sur une démarche de
responsabilisation sociétale (RSE). Cette démarche RSE peut ainsi également s’inscrire dans une volonté de
non-discrimination et de diversité culturelle.
Par ailleurs, la culture d’entreprise peut également être soutenue par le développement d’une culture
numérique. Celle-ci représente des systèmes d’information et de diffusion influençant directement la culture
de l’organisation et des individus qui la composent. Les techniques numériques, tout en étant universelles, sont
« modelées par des valeurs éthiques et sociales, des normes de comportement et des connaissances propres à
chaque pays et zones géographiques » (www.cigref.fr). Dans ce contexte, Mons « Capitale européenne de la
Culture 2015 » aura pour thématique « Where technology meets culture », visant la création d’un lien entre la
culture de la ville et son développement dans les sphères des arts et des nouvelles techniques numériques. La
ville de Mons cherchera ainsi à « réduire la fracture sociale et numérique grâce à la technologie, en créant du
lien, de la chaleur et de l’intergénérationnel » (www.mons2015.eu).
Développer la culture dans une région peut constituer aussi une occasion de favoriser le développement socioéconomique local. En tant qu’industrie, la culture peut favoriser la création d’emploi. « La ville de Mons en est
un bel exemple, au travers de la Digital Innovation Valley, parc d’entreprises actives dans le domaine de
l’innovation digitale, dont Google et Microsoft. L’industrie culturelle a probablement de beaux jours devant
elle » (www.mons2015.eu).
La 12ème édition de la Journée Humanisme et Gestion sera l’occasion pour les praticiens et chercheurs
d’échanger entre autres sur les thèmes suivants :



Culture d’entreprise, opportunités et performances
Culture d’entreprise et nouvelles pratiques (intégration du personnel, GRH, RSE, …)
Diversité et management interculturel

Marketing, communication et partage de la culture
3


Industries culturelles et créatives
Culture numérique


Culture, développement local et création d’emplois
…
Notre appel à communication encourage les communications portant sur des cas d’entreprises et des histoires
de vie.
Calendrier des communications
 Envoi des communications pour évaluation par le comité scientifique : 16 janvier 2015
 Envoi des communications pour l’atelier doctoral : 31 janvier 2015
 Réponse du comité scientifique pour acceptation : 02 mars 2015
 Renvoi des textes avec les modifications demandées : 17 mars 2015
 Tenue du congrès : 03 avril 2015
Publication
 Toutes les communications donneront lieu à publication dans des actes;
 Les meilleures d'entre elles seront proposées pour évaluation aux revues associées pour faire
l'objet d'une publication :
--Gestion 2000 (Numéro spécial) ;
- Management & Sciences Sociales;
-Management & Avenir;
- Recherche Sciences de Gestion ;
- RIMHE ;
-Question(s) de Management.
Acte de candidature
Les communications sont à envoyer uniquement par courrier électronique, sous format Word (Times
New Roman 12, interligne simple, marges 2,5 cm, 15 pages). Deux versions du texte complet doivent
être envoyées : une version avec les coordonnées des auteurs en première page et une version
anonyme.
Envoi par courrier électronique à perrine.ferauge@umons.ac.be et à Zahir.yanat@Kedgebs.com .
Comité scientifique
Omar Aktouf, Boualem Aliouat, David Alis, Yochanan Altman, Mohamed Bachiri, Alain Balasse, Elie
Basbous, Nicole Barthe, Rachel Beaujolin-Bellet, Renée Bedard, Daniel Belet, Brahim Benabdeslem,
Zeineb Ben Ammar Mamelouk, Chafik Bentaleb, Charles-Henri Besseyres des Horts, Marc Bonnet, Luc
Boyer, Martine Brasseur, Jean-Christophe Carteron, Alain Chanlat, Jean-François Chanlat, Farid
Chaouki, Françoise Chevalier, Annie Cornet, Fernando Cuevas, Abdelaziz Dali, Christian Defelix,
Françoise de Bry, Pierre-Louis Dubois, Claire Dupont, Mohamed Ennaceur, Christophe Estay, Perrine
Ferauge, Alain Finet, Yassine Foudad, Thomas Froehlicher, Alain-Max Guénette, Bernard Guillon, Hadj
Nekka, Nathalie Hector, Pierre-Guy Hourquet, Jacques Igalens, Michel Joras , Assya Khiat, Eric
4
Lamarque, Hubert Landier, Abderrahmane Lellou, Slimane Lotfi, Pierre Louart, Zineb Mahjoub,
Mohamed Matmati, Samuel Mercier, Patrick Micheletti, Carole Monaco, Ramdane Mostefaoui,
Evalde Mutabazi, Hadj Nekka, Jean-Pierre Neveu, Jacques Orsoni, Jean-Marie Peretti, Yvon Pesqueux,
Pierre Philippe, François Pichault, Michel Plane, Jean-Jacques Pluchart, Philippe Robert-Demontrond,
Henri Savall, Jan Schaaper, Aline Scouarnec, Annick Shott, François Silva, Bruno Sire, Khaled Tahari,
Jean-Paul Tchankam, Maurice Thévenet, Georges Trépo, Jean-François Trinquecoste, Eric Vatteville,
Mélanie Volral, Zahir Yanat, Véronique Zardet, Riad Zghal.
Comité d'organisation
Perrine Ferauge– Carole Monaco – Mélanie Volral – Zahir Yanat – Diane Adimi Pasnicu – Ni Gao
Site internet de la Conférence
http://www.umons.ac.be/colloqueHG
Inscription
Frais d’inscription :
Tarif doctorant : 75€
Tarif : 150€
Les tarifs incluent
- l'inscription à la conférence
- la mise à disposition des actes
- le petit déjeuner, le déjeuner et le drink de clôture
Inscription en ligne : http://www.umons.ac.be/colloqueHG
Pour toutes demandes de renseignements supplémentaires :
Perrine FERAUGE
Perrine.ferauge@umons.ac.be
Tel : 00 32 (0)65/37.32.78
Carole MONACO
Carole.monaco@umons.ac.be
Tel : 00 32 (0)65/37.32.95
Mélanie VOLRAL
Mélanie.volral@umons.ac.be
Tel : 00 32 (0)65/37.32.84
5
Téléchargement

l`appel à communication de la 12 e Journée Humanisme et Gestion