Fiche Psychologie cognitive (semestre 1)
La psychologie cognitive
l’étude des processus mentaux impliqués dans l’acquisition et
l’utilisation des connaissances humaines » (LAUNAY, 2004).
Étudie la manière dont l’être humain fonctionne dans la vie de tous les jours.
Psychologie de la subjectivité. Méthode clinique et expérimentale ou quantitatives (statistiques).
BRUNER →Fondateur de la psychologie cognitive (Cf. PARTIE III)
Homme : Capacité à penser, construire, manipuler des entités mentales, partager les produits
de cette pensée.
Le psychologue cognitiviste : S’intéresse à la façon dont l’être humain perçoit le monde, dont
il communique, conserve des souvenirs et connaissances, raisonne, résout les problèmes.
S’intéresse aux liaisons mentales entre S-R et leur organisation mentale.
Impacts fondamentaux : pensée humaine : ensemble de différents processus mentaux qui
interagissent entre eux.
XXe siècle : Progrès → schéma d’analyse : traitement de l’information (STI => Système de
Traitement de l’Information) GEORGE 1985
I.
l’humain (WATSON & SKINNER).
Behaviorisme : De l’animal (THORNDIKE, PAVLOV) à
Behaviorisme :
- Fondée par WATSON (1913).
- Prédiction et contrôle du comportement. Pas d’introspection.
- S’intéresse qu’au S-R pas aux états mentaux.
Travaux de THORNDIKE :
- Cherche à comprendre l’apprentissage.
Apprentissage par « essais-erreurs »
Deux lois : Loi de l’exercice : auto-renforcement. « plus une réponse apparaît plus grande est sa
tendance à sa répétition». Loi de l’effet : « plus une réponse à des conséquences positives plus
grand est son renforcement »
Travaux de PAVLOV :
Réflexe conditionné (Cf. Expérience chien qui salive devant la nourriture)
- Stimulus Inconditionné = Nourriture
- Réponse Inconditionnée = salivation
- Stimulus Neutre = sonnerie pour donner la nourriture
Séquence
Association mécanique
SN = déclencheur artificiel = stimulus conditionnée (SC)
La salivation = Réponse Conditionnée (RC) ou Réflexe Conditionnée
L’éducation de WATSON :
Rôle important dans l’éducation (Cf. le petit Albert)
Le conditionnement (Cf. citation « donnez-moi une douzaine d’enfant, […] ») appliqué à l’humain peut fournir
ainsi de déplorables résultats. Mais sous un autre regard, il a pu fournir des pistes plus positives pour
l’éducation ou la formation.
Le conditionnement opérant de SKINNER :
Conditionnement « opérant » ou « instrumental » = Renforçateur (réussite = récompenses) et inhibiteur
(échec = aucune récompenses)
Thérapies comportementales = Déconditionner un comportement par renforcement.
II. Influence du structuralisme cognitif européen : « Gestalt », « Schéma » et « Schème »
Traite de la nature de l’intelligence →Continuum innée/acquis
Théorie de la forme (Gestalt) de WERTHEIMER & KOEHLER :
Gestalt → « Champ » = Contre-hypothèse du behaviorisme : Données d’un problème
« Forme » = Résolution du problème
« Reconstruction » = Passage d’une totalité à une autre.
Activité intellectuelle : Existe des ensembles organisés qui ont leur existence propre irréductible aux éléments
qui composent ces ensembles.
Notion de « Schéma » : Travaux de BARTLETT :
Travaux sur la mémoire : Contenu signifiant des informations (Cf. le test de la rumeur en psycho social)
Mémoire :Trie des informations en fonction de nos connaissances antérieurement constituées.
Aborde les connaissances et le raisonnement humain sous l’angle de « schémas » acquis par la culture,
l’éducation, dans la vie de tous les jours, il s’intéresse d’avantages aux variations de leur contenu et à leur
usage (aspect fonctionnel) qu’à la question de l’architecture et de la construction de tels outils cognitifs chez
l’humain (aspect structural).
Le constructivisme cognitif de J. PIAGET :
Construction des outils de connaissance chez l’espèce humaine. Étudie l’intelligence.
Points essentiels :
Filiation biologique et psychologique :
Régulation + adaptations = dispositif biologique
-moteur.
Équilibration et double mécanismes d’assimilation et
d’accommodation :
Assimiler les données de la situation, accommoder au réel. Équilibre entre assimilation et
accommodation = capacités adaptatives.
Schèmes (de l’action à la pensée) :
Diversification par accommodation, sensori-moteur pensée – raisonnement
Structure ou organisation des actions, telles qu’elles se transfèrent ou se généralisent (répétition de
cette action dans des circonstances semblables ou analogues)
Constructivisme
Affectivité/motivation : rôle de carburant
III. Émergence et essor du cognitivisme aux USA : les « états mentaux » comme objet d’étude.
Faits psychologiques sous-jacents
Étude de la cognition animale (TOLMAN) :
Apprentissage → (ré) organisation des informations : représentation de la situation.
Cf. expérience rat, Orienté vers un but - attribue une signification à la situation - création d’une « carte
cognitive » - « conduites de détour » (preuve d’intelligence)
Les « stratégies » dans la cognition humaine : les travaux de BRUNER :
Travaux sur la perception
Les déterminants sociaux culturels sont des facteurs essentiels de construction de la réalité.
Année 50 →Modèle de la catégorisation ou théorie de l’hypothèse :
Le sujet choisit, utilise, modifie « ses stratégies » de réponse en fonction des informations qui lui fournit la
ses stratégies, dans le contexte dans lequel il agit.
Mémoire, attention et stratégies mnésiques : travaux de MILLER & BROADBENT :
MILLER (1956) : Mémoire à Court Terme, limitée en taille (7 informations maximum) et en durée (quelques
minutes) → Travaille dans le provisoire de l’action en cours ( exemple : Numéro de téléphone)
BROADBENT (1958)
filtre séléctif »
Chunk »
Mémoire de travail → décrire le fonctionnement de la mémoire mettant en relation instantanée entre
Mémoire à court terme et mémoire à long terme.
IV. L’apport des sciences connexes à la psychologie cognitive : vers les sciences cognitives
C. SHANON et la théorie mathématique de la communication :
Système binaire : Influx se transmette ou pas
Système de communication : L’information la plus grande est celle qui réduit le plus l’incertitude.
La cybernétique : N. WIENER :
Cybernétique : Concepts fondamentaux de but, de boucle d
réduction de l’écart constaté entre la position/direction de la cible et la position/direction du missile.
Idée de régulation : acquise : caractère actif qu’elle donne à l’Homme.
:
Les débuts de l’ordinateur et de l’I.A : de TURING à VON NEUMANN :
TURING
Test de TURING »
VON NEUMANN
Fonctionnement des neurones - arguments de poids. Anticipe la réflexion des chercheurs en neurologie et
neuropsychologie dans le codage QUALICATIF.
La capacité de stockage de la mémoire : MLT, capacité énorme de stockage.
Le modèle de « traitement de l’information de Herber SIMON :
STI (Système de Traitement de l’Information)
Comportement de l’humain face à des tâches.
Peu importe la structure, ce qui compte c’est le processus.
La linguistique : de la structure syntaxique de CHOMSKY à la sémantique :
L’Homme →grande facilité à comprendre et émettre des messages ambigus.
Le traitement du sens comme acte premier, le rôle d’informations, contextuelles pour traiter de ce sens.
Deux outils
e
Schémas de pensée constitués progressivement dans la vie sociale au quotidien.
Exemple : Je mange une salade d’avocats
Systèmes artificiels
Deux définitions importantes sur l’intelligence (Cf. TD) selon CATELL (1963)
L’intelligence Cristallisé (Ic) : capacité à utiliser les expériences antérieures, cela serait le fruit de
l’expérience éducative et culturelle.
L’intelligence Fluide (If) : capacité intellectuel de raisonner, de penser logiquement et de résoudre des
problèmes dans des situations nouvelles qui sont indépendantes de l’acquisition des connaissances
particulières.
Téléchargement

Fiche Psychologie cognitive (semestre 1)