LE GCPA : QUI SOMMES NOUS ?
Le Groupe de Chercheurs pour l’action et la Promotion des Affaires « GCPA » est une organisation de droit
Congolais (RDC) qui existe depuis 2010. Cette association sans but lucratif a son siège social à Goma, province
du Nord Kivu en R.D du Congo. Elle vise la promotion du bien-être de la population congolaise en général et
celle de la Province du Nord Kivu en particulier. Elle est constituée par des personnes physiques, bien choisies
de par leurs activités, tous diplômés d’universités dans des domaines variés.
Sa mission est essentiellement celle de faire du congolais l’acteur de son développement mental, social et
: La promotion de l’esprit entrepreneurial par la sensibilisation des ménages
pour l’abandon des pratiques de thésaurisation de la monnaie ; L’encadrement économique des
producteurs agricoles ; La réalisation des travaux des recherches et d’analyses qui
guident les aspirants à une économie émergente et du développement durable.
économique à travers
En vue de bâtir des bases solides pour un avenir rassurant, entre 2010 et 2011, le GCPA s’est consacré à une
recherche sur
l’état du business dans la province du Nord Kivu et
stratégies de sa
promotion. Ses résultats ont dicté le GCPA à œuvrer plus pour un bon climat des affaires avec comme axe
transversale «la bonne gouvernance économique ».
CE QUI INTERESSE ACTUELLEMENT
La volatilité du taux de change en RDC :
Causes, Conséquences et Comportement à adopter
Sa parution c’est pour bientôt sur www.dsdardcongo.org
Il y a quelques jours que des situations inhabituelles s’observent en RD Congo.
Tout a commencé avec une institution financière rattrapée par des difficultés de trésorerie qui n’avait pas
réussi à satisfaire à la demande de ses clients. Nous parlons ici de la BIAC.
Plusieurs sources nous renseignent que cette situation était la conséquence de l’insolvabilité du gouvernement
congolais vis-à-vis de ladite banque.
Pour sauver la situation, des réunions ont été convoquées, des séances de travail également, et des stratégies
de sa revitalisation ont été adoptées. Des grandes personnalités de la BIAC, de la BCC et du gouvernement ont
intervenue dans ce sens en vue de sauver cette banque finalement tangente.
Heureusement pour les clients de cette banque, après ces travaux, la dite banque a rouvert ses portes à leur
satisfaction.
Groupe de Chercheurs pour l’Action et la Promotion des Affaires « GCPA »
Surprise, au lendemain de la reprise normale des activités s’en est suivi la volatilité du taux de change.
Seulement dans une semaine, le niveau de taux de change que nous croyions atteindre dans 7 ans est déjà
dépassé. La semaine du 11 au 17 avril 2016 aura été donc difficile.
Sur le marché des biens et services, la situation semble être de moins en moins rassurante. A titre d’exemple,
une carte de communication de 50 unités qui se vendait à 500 FC est vendue dans plusieurs endroits à 600 FC.
Soit une hausse de 20%. Les autres marchés biens et services ne sont pas resté isolés.
L’observation de cette situation a poussé à plusieurs partenaires du GCPA de poser à ce dernier des questions
dont voici les plus essentielles :
-
Peut-on affirmer que la RD Congo est au bord de la crise monétaire ?
L’intervention de la BCC envers la BIAC s’est-elle appuyée sur une planche à billet ?
Le montant de réserve obligatoire placé à la BCC, Existe-t-il réellement ? a-t-il joué son rôle ?
Dans la réalité, combien d’argent la BIAC a-t-elle prêté au gouvernement et quel était le mode de
remboursement convenu ?
Comment les autres crises ont-elles commencé ?
Dans pareilles situations, comment les agents économiques se comportent-ils ? spéculer ? se
résigner ? réduire leurs consommations ?...
Les entreprises peuvent encore vendre à crédit ?
Les porteurs des effets de commerce non échus, est-ce le moment de les négocier ?
D’autres banques peuvent-elles s’attendre à un coup dur à l’instar de la BIAC ?
Peut-on prédire un lien entre la situation monétaire actuelle et la situation politique qui prévaut au
pays ?
Peut-on dire que la fameuse troïka est débordée par le brouillard économique congolais?
Le marché de crédit et les chantiers du gouvernement en exécution seront-ils affectés ?
Normalement, pour un gouvernement, la stratégie de financer les dépenses publique par l’emprunt
est-elle rationnelle ? Optimale ?
Actuellement à travers la RDC, quels sont leurs commentaires des clients de la BIAC?
Que pourrait être l’attitude d’un investisseur étranger vis-à-vis d’un pays au profil économique comme
celui de la RDC ?
En cas de crise monétaire, quel comportement les ménages doivent-ils adopter ?
Le conseil économique national congolais fonctionne-t-il ? Si oui, que dit-il de la situation actuelle?
Sous l’hypothèse que la crise financière rattrapait la RD Congo, la quelle de toutes les banques
congolaises fermerait ses porte la dernière ?
Que pourraient être les réels obstacles auxquels s’est heurtée la mesure de dédollarisation de
l’économie congolaise ?
La réduction de la corruption et le détournement au sein des services publics congolais peut-elle
contribuer à la stabilisation de la volatilité du taux de change ?
La perte due à la variation du taux de change en RDC correspond-elle à un gain pour les acteurs
économiques d’autres pays ?
Les achats massifs de terres à des prix démesurer constatés depuis un certain temps auraient – il s
des liens avec la situation ici concernée ?
Politiquement le Congo est un pays indépendant et souverain, est- ce cela le cas économiquement ?
Sous l’hypothèse que le Congo soit isolé économiquement, combien de temps les congolais peuvent –
ils survivre?
Peut-on s’attendre à un retour à la normal ? c’est-à-dire à l’équilibre ?
Groupe de Chercheurs pour l’Action et la Promotion des Affaires « GCPA »
Les réponses à toutes ces préoccupations serrons disponible à travers une publication gratuite qui paraîtra très
bientôt sur www.dsdardcongo.org.
Si vous détenez une information, une documentation ou une source d’information sûre qui peut nous être utile
dans ce sens, prière nous le faire parvenir sur [email protected]
Pour les habitués du GCPA asbl, c’est également l’occasion de les informer que l’intégralité du rapport des
recherches sur l’état du business dans la province du Nord Kivu et stratégies de sa promotion (2013) peut-être
aussi téléchargé gratuitement sur www.dsdardcongo.org.
Groupe de Chercheurs pour l’Action et la Promotion des Affaires « GCPA »