Module 4 : L’anatomie et les fonctions animales
Chapitre 11 : Le système respiratoire
11.1 La respiration
Concept Clé de la section :
La respiration est le processus par lequel surviennent les échanges gazeux,
c’est-à-dire l’apport d’oxygène essentiel au bon fonctionnement de l’organisme
sur le plan énergétique et le rejet du dioxyde de carbone comme déchet.
La respiration libère l’énergie contenue dans le ______________ à l’intérieur des
cellules et produit du ______________________________ comme déchet.
Le système respiratoire achemine ________________ dans l’organisme pour le
distribuer aux cellules qui en ont besoin, et extraire le _____________________
des cellules, puis de l’organisme.
La respiration et les échanges gazeux
La respiration humaine se divise en quatre étapes :
1. La __________________________________ comprend l’inspiration
(entrée d’air) et l’expiration (sortie d’air). Pendant l’inspiration, l’air entre
dans le corps et est acheminé vers les poumons. Pendant l’expiration, l’air
repart des poumons et est rejeté à l’extérieur du corps.
2. La __________________________________ consiste en l’échange
d’oxygène et de dioxyde de carbone entre l’air inspiré à l’intérieur des
poumons et le sang. C’est à cette étape qu’a lieu les échanges gazeux
(transport d’oxygène des poumons au sang et à l’élimination du dioxyde
de carbone du sang aux poumons).
3. La __________________________________est l’échange d’oxygène et
de dioxyde de carbone entre le sang et les cellules de l’organisme.
4. La __________________________________représente la suite de
réactions chimiques qui libèrent l’énergie nécessaire aux activités
cellulaires.
La surface respiratoire
La respiration dépend de deux conditions :


__________________________ : la surface sur laquelle il y a des
échanges gazeux avec l’environnement doit être assez grande pour
que l’échange entre l’oxygène et le dioxyde de carbone se fasse assez
rapidement pour répondre aux besoins de l’organisme.
__________________________ : la respiration doit avoir lieu dans un
environnement humide pour que l’oxygène et le dioxyde de carbone se
dissolvent dans l’eau.
Pour augmenter l’efficacité de la respiration, tous les organismes se servent de
la ventilation, processus de déplacement d’un fluide contenant de l’oxygène (eau
ou air) sur la surface respiratoire (peau, branchies, trachée ou poumons).
La mécanique de la ventilation pulmonaire


Le ________________ contrôle le rythme et les mouvements
d’inspiration et d’expiration.
La ________________ de l’air dans les poumons est liée au
diaphragme (muscle qui sépare la cavité thoracique de la cavité
abdominale) et les muscles intercostaux (occupent les espaces entre
les côtes et tapissent la surface interne de la cage thoracique).
La pression de l’air dans les poumons
Chez les humains, ___________________ et __________________ sont une
suite coordonnée de mouvements du diaphragme, des muscles intercostaux et
de la cage thoracique.
Le volume respiratoire
Dans des circonstances normales, ta respiration n’utilise pas la pleine capacité
de tes poumons. Toutefois, quand ton corps a besoin d’oxygène, le volume d’air
qui est aspiré dans tes poumons peut augmenter.
Le spirogramme
La __________________________, soit le volume maximal d’air qu’on peut faire
entrer dans les poumons et faire sortir des poumons en une seule respiration,
peut être représentée par un _____________________.
Les différentes mesures qu’on peut tirer du spirogramme sont décrites cidessous.





Le _____________________________ est le volume d’air qui est inspiré et
expiré durant une respiration normale quand le corps est au repos.
Le _____________________________ est le volume d’air additionnel qui
peut être aspiré dans les poumons en plus de l’inspiration régulière ou
courante.
Le _____________________________ est le volume d’air additionnel qui
peut être expulsé des poumons en plus de l’expiration régulière ou courante.
La _____________________________, ou la capacité totale de volume
pulmonaire est le volume total de gaz qui peut être aspiré dans les poumons
ou en être expulsé. Elle est égale à la somme du volume courant, du volume
de réserve inspiratoire et du volume de réserve expiratoire.
Le _____________________________ est la quantité de gaz qui reste dans
les poumons et les voies respiratoires même après une expiration complète.
Ce gaz ne quitte jamais l’appareil respiratoire. S’il le quittait, les poumons et
les voies respiratoires s’affaisseraient. Le volume résiduel a peu d’importance
durant les échanges gazeux, car il n’est pas échangé avec l’air de
l’environnement externe.
Téléchargement

Note de cours-Chapitre 11.1