2nde 2
Mardi 18 novembre 2014
Évaluation de Sciences Économiques et Sociales
(Barème sur 16 points – Durée : 30 min. – Calculatrice interdite)
Document – Élasticités-prix dans l’économie burkinabé
En 2003, l’économiste P. Zahonogo et son équipe ont mené une étude sur la consommation au
Burkina Faso (pays d’Afrique situé à proximité de la Côte d’Ivoire). Ils ont menés une enquête
auprès de ménages dans huit villages de quatre provinces du pays pour recueillir des données
leur permettant de calculer les élasticités-prix de 7 groupes de biens, présentés dans le tableau
ci-dessous.
Biens
Céréales traditionnelles (mil, sorgho)
Aliments gras
Légumineuses et oléagineux
Céréales intermédiaires (maïs, riz)
Aliments industriels
Boissons et excitants
Bien d’équipement
Élasticités-prix
-1,19
-0,81
-0,26
-0,27
-1,12
-1,03
-1,00
Source : P. Zahonogo et al., « Pauvreté et arbitrage entre consommation alimentaire et
non alimentaire en milieu rural du Burkina », Université de Ouagadougou, 2003
Questions sur document [8 pts]
Q1. Que cherche à mesurer une élasticité-prix ? Expliquez. [2 pts]
Q2. Faites une phrase d’interprétation avec le chiffre « -1,19 » présent dans le tableau. [2 pts]
Q3. La consommation d’aliments gras, de légumineuses et oléagineux ainsi que de céréales
intermédiaires est-elle peu sensible ou très sensible au prix ? Expliquez précisément ce que
cela veut dire. [2 pts]
Q4. Supposons que le gouvernement du Burkina Faso veuille encourager la consommation de
céréales en baissant le prix de ce produit. Pour que cela soit le plus efficace, va-t-il baisser le
prix des céréales traditionnelles ou des céréales intermédiaires ? Expliquez. [2 pts]
Questions de connaissance et de compréhension du cours [6 pts]
Q5. En France, quelles seraient les catégories de produits qui auraient le même type d’élasticitéprix que les produits cités à la question 3 ? (Citez deux catégories de produits.) [2 pts]
Q6. Une étude (fictive) montre que lorsque le revenu d’un ménage augmente de 13 %, ses
dépenses en sorties culturelles augmentent de 18 %. Calculez l’élasticité-revenu de la
dépenses en sorties culturelles des ménages. (Le résultat est : 1,38.) [2 pts]
Q7. De manière générale, quelle est l’élasticité-revenu des produits dit « inférieurs » (ex. :
produits 1er prix) ? (Expliquez.) [2 pts]
Question sur le corrigé du précédent contrôle [2 pts]
Q8. Qu’est-ce qu’une cotisation sociale ? Expliquez. [2 pts]
A la fin du contrôle, mettre ce polycopié dans votre copie.
2nde 2
Mardi 18 novembre 2014
Évaluation de Sciences Économiques et Sociales
(Barème sur 16 points – Durée : 30 min. – Calculatrice interdite)
Document – Élasticités-prix dans l’économie burkinabé
En 2003, l’économiste P. Zahonogo et son équipe ont mené une étude sur la consommation au
Burkina Faso (pays d’Afrique situé à proximité de la Côte d’Ivoire). Ils ont menés une enquête
auprès de ménages dans huit villages de quatre provinces du pays pour recueillir des données
leur permettant de calculer les élasticités-prix de 7 groupes de biens, présentés dans le tableau
ci-dessous.
Biens
Céréales traditionnelles (mil, sorgho)
Aliments gras
Légumineuses et oléagineux
Céréales intermédiaires (maïs, riz)
Aliments industriels
Boissons et excitants
Bien d’équipement
Élasticités-prix
-1,19
-0,81
-0,26
-0,27
-1,12
-1,03
-1,00
Source : P. Zahonogo et al., « Pauvreté et arbitrage entre consommation alimentaire et
non alimentaire en milieu rural du Burkina », Université de Ouagadougou, 2003
Questions sur document [8 pts]
Q1. Que cherche à mesurer une élasticité-prix ? Expliquez. [2 pts]
Q2. Faites une phrase d’interprétation avec le chiffre « -1,19 » présent dans le tableau. [2 pts]
Q3. La consommation d’aliments gras, de légumineuses et oléagineux ainsi que de céréales
intermédiaires est-elle peu sensible ou très sensible au prix ? Expliquez précisément ce que
cela veut dire. [2 pts]
Q4. Supposons que le gouvernement du Burkina Faso veuille encourager la consommation de
céréales en baissant le prix de ce produit. Pour que cela soit le plus efficace, va-t-il baisser le
prix des céréales traditionnelles ou des céréales intermédiaires ? Expliquez. [2 pts]
Questions de connaissances et de compréhension du cours [6 pts]
Q5. En France, quelles seraient les catégories de produits qui auraient le même type d’élasticitéprix que les produits cités à la question 3 ? (Citez deux catégories de produits.) [2 pts]
Q6. Une étude (fictive) montre que lorsque le revenu d’un ménage augmente de 13 %, ses
dépenses en sorties culturelles augmentent de 18 %. Calculez l’élasticité-revenu de la
dépenses en sorties culturelles des ménages. (Le résultat est : 1,38.) [2 pts]
Q7. De manière générale, quelle est l’élasticité-revenu des produits dit « inférieurs » (ex. :
produits 1er prix) ? (Expliquez.) [2 pts]
Question sur le corrigé du précédent contrôle [2 pts]
Q8. Qu’est-ce qu’une cotisation sociale ? Expliquez. [2 pts]
A la fin du contrôle, mettre ce polycopié dans votre copie.
Corrigé de l’évaluation de SES du 18/11/2014 (élasticités)
Q1. Que cherche à mesurer une élasticité-prix ? Expliquez. [2 pts]
Une élasticité-prix cherche à mesurer l’effet d’une variation de prix sur la consommation.
Q2. Faites une phrase d’interprétation avec le chiffre « -1,19 » présent dans le tableau. [2 pts]
Au Burkina Faso, lorsque le prix des céréales traditionnelles augmente de 1 %, la consommation de ces
céréales baisse de 1,19 %.
Q3. La consommation d’aliments gras, de légumineuses et oléagineux ainsi que de céréales
intermédiaires est-elle peu sensible ou très sensible au prix ? Expliquez précisément ce que cela
veut dire. [2 pts]
On peut dire que la consommation d’aliments gras, de légumineuses et oléagineux est peu sensible au
prix car leurs élasticité-prix sont comprises entre -1 et 0 : une augmentation du prix de ces aliments a
peu d’influence sur leur consommation.
Q4. Supposons que le gouvernement du Burkina Faso veuille encourager la consommation de
céréales en baissant le prix de ce produit. Pour que cela soit le plus efficace, va-t-il baisser le prix
des céréales traditionnelles ou des céréales intermédiaires ? Expliquez. [2 pts]
Pour encourager la consommation de céréales, le gouvernement du Burkina Faso devrait baisser le prix
des céréales traditionnelles car ce sont elles qui sont les plus sensibles aux variations de prix. Une baisse
du prix de 1 % devrait se traduire par une hausse de la consommation de 1,19 % contre seulement 0,27
% pour les céréales intermédiaires.
Q5. En France, quelles seraient les catégories de produits qui auraient le même type d’élasticité-prix
que les produits cités à la question 3 ? (Citez deux catégories de produits.)
En France, les catégories de produits qui auraient le même type d’élasticités-prix que les produits cités à
la question 3 (élasticité-prix faible) seraient les biens ou services de première nécessité, les biens ou
services de grand luxe ou les biens ou services peu substituables (que l’on peut difficilement remplacer).
Q6. Une étude (fictive) montre que lorsque le revenu d’un ménage augmente de 13 %, ses dépenses
en sorties culturelles augmentent de 18 %. Calculez l’élasticité-revenu de la dépenses en sorties
culturelles des ménages. (Le résultat est : 1,38.) [2 pts]
Élasticité-revenu de la dépense en sorties culturelles des ménages :
e = taux de variation de la consommation / taux de variation du revenu
= (18/100) / (13/100) = 1,38
 Lorsque le revenu de ce ménage augmente de 1 %, sa consommation en sorties culturelles augmente
de 1,38 %.
Q7. De manière générale, quelle est l’élasticité-revenu des produits dit « inférieurs » (ex. : produits
1er prix) ? (Expliquez.) [2 pts]
De manière générale, les produits dit « inférieurs » ont une élasticité-revenu négative : quand le revenu
augmente, la consommation de ces biens diminue [1], puisqu’ils sont généralement remplacés par des
biens de meilleure qualité [1].
Q8. Qu’est-ce qu’une cotisation sociale ? Expliquez. [2 pts]
Les cotisations sociale sont des versements obligatoires [0,5] au profit des institutions de protection
sociale [0,5] (notamment la sécurité sociale) et destinés à financer les risques couverts par celles-ci [0,5].
Les principaux risques couverts sont les risques maladie, vieillesse, accidents du travail, chômage [0,5].
Remarques, suggestions : theophile.andriot@gmail.com
Téléchargement

Que cherche à mesurer une élasticité-prix ? Expliquez. [2 pts]