Le tissus nerveux
Le tissus nerveux est composé de 2 types de cellules les neurones et les cellules gliales.
I Structure du neurone
Ce sont des cellules très différentes de par leur forme et leur prolongement ; Les neurones
ont pour rôle de transmettre l’influx nerveux. Ces cellules ne se divisent pas donc tout être
humain nait avec un stock qui s’épuise au cours de la vie. Toute blessure est permanente et
irrémédiable.
On distingue plusieurs neurones :


Les neurones afférents : Ils conduisent l’influx nerveux des cellules nerveuses
périphériques (ex : Les corpuscules ou cellules de Merckel) vers le système nerveux
cérébro-spinal.
Les neurones efférents : Ils conduisent l’influx nerveux du centre nerveux vers les
cellules périphériques.
Un neurone est constitué d’un corps cellulaire, de dendrites et d’un axone.
1) Le corps cellulaire du neurone
De taille différente selon la région cérébrale, en forme d’étoile, son cytoplasme renferme
tous les organites habituels et des neurofibrilles (éléments permettant la conduction de
l’influx nerveux).
2) Les prolongements cellulaires.
 Les dendrites : Ce sont de courtes excroissances de cytoplasme, ramifiées
situées tout autour du corps cellulaire. Ils reçoivent les signaux nerveux des
autres neurones et les transmettent au corps cellulaire
 L’axone ou cylindraxe : C’est un prolongement unique du corps cellulaire
dont la longueur varie de quelque millimètre à 1 mètre et qui se termine en
arborisation terminale. Aux extrémités se trouve des petits renflements
appelés synapse ou bouton synaptique. Ces derniers contiennent des
substances appelées neurotransmetteurs ou médiateurs chimiques qui
permettent le bon passage de l’influx nerveux d’un neurone à l’autre.
L’axone est protégé par 2 gaines :

La gaine Schwann formé de cellules de Schwann qui s’enroule autour
de l’axone. Elle permet de nourrir et de protéger l’axone.

La gaine de Myéline qui est blanche et nacrée (c’est une substance
lipidique isolante qui augmente la vitesse de propagation de l’influx
nerveux). Elle présente des nœuds ou étranglements de Ranvier qui
vont interrompre la gaine de myéline. Il existe des fibres nerveuses
myélinisées donc entourée de myéline qui sont appelés nerfs blancs et
des fibres nerveuses amyélinisées, sans myéline qui sont appelées
nerfs gris.
Les nerfs blancs conduisent l’influx nerveux rapidement donc ils innervent les muscles striés,
ceux de la vie de relation.
Les nerfs gris conduisent l’influx nerveux lentement donc ils innervent les muscles lisses,
ceux de la vie végétative.
II La cellule gliale
La cellule gliale s’enroule autour du neurone forme un petit cocon. L’ensemble des cellules
gliales forme la névroglie. Cette cellule apporte soutien, protection et alimentation pour le
neurone.
III Les propriétés du neurone
Les neurones sont capable de :
 Réceptionner des informations qui parviennent de l’extérieur ou de l’intérieur du
corps. (extérieur 5 sens, intérieur douleurs.)
 Traiter ces informations
 Produire un signal appelé influx nerveux qu’ils conduisent de neurones en neurone
jusqu’à un organe précis.
Les neurones s’articulent entre eux par des synapses et ils conduisent l’influx nerveux
toujours en sens unique : Dendrites -> corps cellulaire-> axone à une vitesse de 100m par
seconde