La technique Ho oponopono met la
psychologie a rude epreuve…
Avec la technique ho’ponopono, un
thérapeute guérit ses patients sans les rencontrer!
Quand j’ai rencontré le docteur Hew Len et sa technique ho’oponopono, mes
certitudes en matière de thérapie (c’est mon métier) ont été ébranlées.
J’avais appris que la cause du problème était ancrée à l’intérieur du patient/client et
que j’étais responsable de l’accompagner, par ma présence et mes compétences
,jusqu’à la résolution de ses soucis.
Ce thérapeute hawaïen m’explique que nous sommes tous reliés à la Source mais
que nous partageons aussi nos mémoires avec les gens que nous croisons, nos amis,
notre famille, nos ancêtres et donc aussi avec nos patients/clients.
C’est pour cela qu’à la question:
Comment avez-vous fait avec la technique ho’oponopono pour guérir de
dangereux criminels sans les rencontrer?
Il m’a répondu :
Je n’avais pas besoin de les rencontrer, je me promenais dans les allées de la prison
pour vérifier où ils en étaient, et je retournais chez moi nettoyer en moi la mémoire
que j’avais en commun avec eux qui fait qu’ils étaient entrés dans ma vie. Cela,
jusqu’à ce que la mémoire que nous partagions ait été nettoyée.
Les mémoires en question
Nos pensées sont parfois inspirées( c’est l’état zéro où nous laissons la vie et le
divin s’exprimer à travers nous) mais souvent erronées, c’est à dire conditionnées
par nos mémoires.
Ces dernières sont stockées dans notre subconscient. Utiliser la technique
Ho’oponoponopo signifie faire ce qui est juste, c’est à dire nettoyer ces mémoires.
Il n’est pas nécessaire de savoir d’où elles viennent, on sait qu’elles sont là lorsque
nous sommes agités par des émotions toxiques de peur, colère, culpabilité,
violence, dégoût, tristesse, etc.
Si nous entrons en contact avec une situation problématique ou avec des personnes
prisonnières d’une émotion, nous pouvons donc clarifier ces mémoires et faire ainsi
place nette autour de nous, même si nous ne sommes pas la cause apparente du
dysfonctionnement.
Tout ce qui se produit dans nos vies n’est qu’une projection de nos mémoires ou
programmes.
L’univers physique est la matérialisation de nos pensées. Selon la méthode
Ho’oponopono, si elles sont teintées de mémoires, elles se traduisent en problème
de santé, argent, travail et en soucis relationnels.
Sommes-nous aussi maîtres de nos pensées que nous le croyons?
Les récents travaux des neurophysiciens tendant à prouver le contraire!
Selon les expériences de benjamin Libet, aucune intention n’éclot dans la
conscience. L’intention d’agir apparaît 1/5 de seconde avant que le geste se
manifeste, mais un flux d’activité apparaît au niveau du cerveau 1/30 eme de
seconde avant même l’intention.
« Les choix ne se forment pas dans notre conscient mais ils tourbillonnent dans
notre subconscient (ce dont nous ne sommes pas conscients) puis arrivent à la
surface de notre conscience où nous nous les approprions. Seule l’activité motrice
peut être contrôlée consciemment. Le cerveau envoie alors un signal au conscient
pour choisir un livre par exemple et nous ne nous souvenons que d’une chose de
tout ce processus : du désir de prendre ce livre . Nous méconnaissons totalement les
raisons profondes de nos choix. Ces raisons sont parfois inspirées… souvent
teintées de mémoires. » B.Libet
Que propose la méthode Ho’oponopono ?
Elle aide à nettoyer le subconscient, à dissoudre les conditionnements et blocages
qui nous empêchent d’atteindre le bien-être et la satisfaction de nos désirs.
Ce processus permet d’évacuer les émotions toxiques pour laisser la place aux
pensées, aux mots et aux actes du divin. Technique de purification de l’âme et du
cœur, elle efface les mémoires des souvenirs désagréables.
La méthode Ho’oponopono libère les pensées douloureuses qui créent désordre et
déséquilibre. Elle aide à couper le cordon qui nous relie au problème plutôt que
d’utiliser la méthode traditionnelle qui cherche à le solutionner.
Si nos problèmes sont des mémoires du passé, nous apprenons à les
« revisionner » (sans agacement, plainte ou sentiment d’injustice) afin de leur offrir
un autre regard, celui de l’amour. Après tout, c’est la façon dont nous réagissons
aux situations qui les transforme en problèmes…
Comment fait-on concrètement avec cette méthode
ho’oponopono ?
Juste une petite phrase à répéter comme un mantra :
Je suis désolé,
S’il te plaît, pardonne-moi
Je te remercie,
je t’aime
Ho’oponopono n’est ni une thérapie ni une religion, c’est le pouvoir de quelques
mots à insuffler à votre vie: Repentir, pardon et transmutation.

Je suis désolé pour les pensées erronées en moi, qui ont causé le problème
chez moi, mon client ou chez l’autre.

Pardonne-moi d’avoir cette mémoire qui tire les ficelles malgré moi.

Je te remercie de me montrer une mémoire à nettoyer au travers de ce
problème.

Je t’aime. J’aime cette mémoire. Elle a besoin d’être traitée avec amour pour
être transmutée.
Que votre souci du moment soit financier, affectif ou corporel, ce n’est finalement
qu’une mémoire à aimer, pardonner et remercier!
Deux autres articles qui parlent de Ho’oponopono:
La méthode Ho’oponopono, pourquoi ça marche?
La fatigue du webmaster, connais pas!
Pourquoi je reçois des mails de gens qui se plaignent
que Ho’oponopono ne fonctionne pas ?
Téléchargement

La technique ho oponopono - Doc