LE GÉRONDIF
FORMATION: en + radical du verbe à la 1er personne du présent + terminaison -ant.
partir: en partant
aller: en allant
Trois exceptions : être : étant
découvrir: en découvrant
avoir : ayant savoir : sachant
Le gérondif est toujours invariable.
L’utilisation du gérondif est un peu comparable à celle d’un adverbe.
Dans la proposition le sujet des deux verbes doit être le même. Il peut avoir un complément.
Ex : En lisant ce livre, j’ai eu envie d’aller en Chine.
UTILISATION pour exprimer:
a) La simultanéité:
Ex : Je mange et je regarde la télévision.
Je mange en regardant la télévision.
Tout + gérondif insiste sur l’idée de durée :
Ex : Le matin il chante tout en se rasant (pendant tout le rasage).
Le temps: Répond à la question -quand?
Ex : En sortant de la Faculté j'ai rencontré Juliette (au moment où).
b) La condition: S'il arrive tôt, il pourra assister au concert.
Ex : En arrivant tôt il pourra assister au concert.
c) La cause: Répond à la question -pourquoi?
Ex : En étant malade elle n'a pu aller au travail.
d) La manière: Répond à la question -comment?
Ex : En feuilletant mes livres j'ai trouvé d'anciennes photographies.
e) La concession ou l'opposition: Parfois quand 'tout' précède le gérondif.
Ex : Elle reste maigre tout en mangeant beaucoup.
LE PARTICIPE PRÉSENT
Formation: Radical du verbe à la 1er personne du présent + terminaison -ant.
partir: partant
aller: allant
Trois exceptions : être : étant
découvrir: découvrant
avoir : ayant savoir : sachant
Le participe présent est toujours invariable.
Le participe présent est une forme verbale qui a toutes les caractéristiques d’un verbe : il peut
avoir un sujet (un nom ou un pronom), un complément (objet direct ou indirect ou circonstanciel),
être mis à la forme négative, etc.
Cependant l’adjectif verbal a la forme d’un adjectif.
Ex : C’était un hôtel très accueillant (adjectif verbal).
C’était un hôtel accueillant les hôtes à la semaine ou au mois (participe présent).
Dans la proposition, le sujet des deux verbes peut être le même ou différent.
Ce participe peut être remplacé par une relative avec 'qui'.
Ex: La personne arrivant est ma fille. La personne qui arrive est ma fille.
UTILISATION:
Le participe présent envisage l’action en train de se dérouler.
On distingue :
1. les participes conjoints : ils sont rattachés directement au nom et ressemblent donc à un
adjectif.
Ex : Il rencontra un pauvre homme mourant de faim.
2. les participes disjoints : ils sont séparés du nom par une virgule et peuvent se situer avant ou
après le nom. Ils peuvent exprimer :
a. la cause :
Ex : Mourant de froid, je mis une veste plus chaude sur mes épaules (parce que je).
b. la simultanéité :
Ex : Le chien, se précipitant sur l’enfant, commença à aboyer (au moment où).
c. la condition :
Ex : Travaillant plus régulièrement, Paul réussirait mieux (si elle travaillait…).
Cette forme est utilisée en langage formel pour exprimer une cause.
Ex: Ayant payé à l'avance.....
Étant malade, elle n'a pu aller au travail.
PARTICIPE PASSÉ
Formation: Participe présent du verbe avoir ou être + le participe passé du verbe.
partir: étant parti(e)
aller: étant allé(e)
découvert: ayant découvert
Emploi: On utilise la forme composée en cas d'antériorité:
Ex: Étant déjà partie, je n'ai pas pu entendre le téléphone sonner.
Petit rappel des règles générales de l’accord du participe passé:
CAS GENERAL:
Auxiliaire AVOIR: les verbes transitifs et la plupart des verbes intransitifs :
Ex. J’ai parlé avec mon père. J’ai bien dormi.
Auxiliaire ÊTRE : les verbes pronominaux et les verbes : Aller, arriver, décéder, devenir, échoir,
éclore, entrer, intervenir, mourir, naître, partir, parvenir, repartir, rester, revenir, survenir,
tomber, retomber, venir :
Ex. Ils se sont connus.
Elles sont allées au cinéma.
Les verbes : sortir, rentrer, retourner, monter, descendre se construisent avec AVOIR s’ils ont
un complément d’objet direct :
Ex. Elle a monté la valise au grenier.
Et avec ÊTRE s’ils sont construits sans complément d’objet :
Ex. Elle est montée au grenier.
Les verbes construits avec l’auxiliaire AVOIR s’accordent avec le complément d’objet direct quand
il est placée avant le verbe :
Ex. J’ai ciré mes chaussures.
Mes chaussures, je les ai cirées.
Les verbes conjugués avec l’auxiliaire ÊTRE s’accordent en général avec le sujet :
Ex. Elle est partie.
Nous sommes rentrés.
Dans le cas des verbes pronominaux réciproques, le participe passé s’accorde avec le pronom
réfléchi complément, s’il s’agit d’un complément direct :
Ex. Ils se sont reconnus (reconnaître quelqu’un).
Ils ne se sont pas parlé (parler à quelqu’un).
Elle s’est coupé le doigt.
Elle s’est coupée au doigt.
Si le verbe pronominal est accompagné d’un complément direct placé avant, il y a accord avec le
complément :
Ex. Ses mains, qu’elle s’était lavées soigneusement, étaient très nettes.
ACCORDS PARTICULIERS :
Le participe passé d’un verbe impersonnel reste toujours invariable :
Ex. Que de patience il nous a fallu !
Il a plu toute la journée.
Quand le participe passé est suivi d’un infinitif, on fait l’accord si le complément direct du verbe
principal est en même temps le sujet de l’infinitif. Dans les autres cas, il reste invariable :
Ex. Cette femme, je l’ai entendue chanter.
Cette chanson, je l’ai entendu chanter.
Les verbes FAIRE et LAISSER suivis d’un infinitif restent invariables :
Ex. Tes parents, je les ai fait venir.
Les ennuis, nous les avons laissé passer.
Lorsque le participe passé est précédé de EN, comme complément d’objet direct, il reste
invariable :
Ex. De bons amis, bien sûr, j’en ai connu.
EXCEPTE et NON COMPRIS sont invariables avant le nom et variables après :
Ex. Excepté les enfants, toute la famille est venue.
Toute la famille est venue, les enfants exceptés.
Le participe passé des verbes : affirmer, assurer, croire, dire, espérer, estimer, nier, penser,
prétendre, reconnaître, soutenir… + infinitif est invariable, il ne s’accorde pas.
Ex: La course à laquelle ils avaient estimé participer en septembre prochain, vient d’être annulée.
Le participe passé des verbes : dire, devoir, croire, savoir, pouvoir, vouloir, permettre, penser,
prévoir + infinitif sous-entendu est invariable, il ne s’accorde pas.
Ex: À cause de son accident, le pilote espagnol n’a pas participé aux compétitions auxquelles
il aurait dû (sous-entendu : participer).
Le participe passé des verbes : entendre, écouter, voir, regarder, sentir, laisser et envoyer +
infinitif s’accorde avec le COD si celui-ci est le sujet de l’infinitif.
Ex: La voiture que nous avons vue passer c’est celle de Sébastien Loeb !
Je l’ai entendue chanter une vieille chanson (la soprano)
Je l’ai entendu chanter (cette chanson) par Adamo.
Le participe passé du verbe avoir
s’accorde avec le COD placé devant.
Ex: Grâce aux titres qu’il a eus, il est considéré comme le plus grand pilote de rallye de tous les
temps.
Mais il est invariable suivi de : à/de+ infinitif
Tous les efforts qu’il a eu à faire pour réussir…
Le participe passé d'un verbe intransitif (verbe suivi d'une préposition qui introduit son
complément: à / de) ne s'accorde pas.
Ex: Les constructeurs automobiles auxquels nous avons demandé de venir…
NE CONFONDEZ PAS :
Il a vu Sophie arrivant à l’université (=qui arrivait à l’université)
Il a vu Sophie en arrivant à l’université (=au moment où il arrivait à l’université)
Tu es fatigué ? Alors repose-toi cinq minutes (tu es épuisé)
Arrête de parler sans arrêt, tu es fatigant, à la fin ! (tu me fatigues)
Elle a si bien argumenté que j’ai été tout à fait convaincue (qu’elle a réussi à me persuader)
Il a été très convaincant (= il nous a convaincus, il a su présenter ses arguments avec beaucoup
d’habileté)