20.10.11
UE.2.9 et 2.11.S5
Fatigue et anémie
Définition de la fatigue en cancérologie et caractéristiques
Fatigue : sensation accablante et prolongé d’épuisement réduisant les capacités habituelles de travail
physique, mental, comportementale, affective et relationnelle.
Sensation subjective !
La plupart des patients recevant une chimiothérapie ressentent une sensation de fatigue à des
degrés divers, on pense que la sensation de fatigue provient de l’immense effort réclamé par
l’organisme pour lutter contre la maladie et les effets secondaires de ses traitements employé.
Il existe deux types de fatigue :
- Fatigue aigue : intense, de courte durée, soulagée par une bonne nuit de sommeil
- Fatigue chronique : le repos n’est plus suffisant. A un impact sur la vie quotidienne.
Anémie : correspond à la diminution de l’hémoglobine. Ceci permettant le transport de l’oxygène
aux différents organes. L’anémie entraine une asthénie ou une « fatigue » qui se traduit par :
- La pâleur
- Hypotension
- Tachycardie : le cœur travail plus vite car moins oxygène
- Essoufflement
- Sueurs à l’effort et étourdissement
Elle peut aussi passer inaperçue.
Anémie sévère inférieur à 5 (risque vital). En dessus de 9, anémie de grade 1.
Physiopathologie
La diminution de l’hémoglobine dans l’anémie entraine une baisse des apports en dioxygène aux
organes, insuffisamment oxygéné, ce qui entraine une fatigue générale de l’organisme. De plus, dans
une pathologie cancéreuse, il y a une atteinte de plus en plus importante des cellules saines qui ne
peuvent plus assurer leur fonction (transport de gaz et de nutriments).
Méthodologie d’évaluation de la fatigue (a ne pas retenir)
Evaluation de la fatigue :
- Echelle de KARNOFSKY : évaluation de l’état générale du patient. Les médecins notent les
patients de 100 (normal, pas de signe de maladie) à 10 (gravement malade, hospitalisation)
- Echelle de performance de l’OMS : note de 0 à 4 avec les mêmes principes que l’échelle
précédente.
Evaluation de l’anémie : échelle de l’OMS
1
20.10.11
UE.2.9 et 2.11.S5
Causes de la fatigue
-
-
Les traitements :
o Chirurgie
o Chimiothérapie
o Radiothérapie
L’hospitalisation
Les examens complémentaires
Une réduction de l’hémoglobine
L’état émotionnel du moment
La dénutrition
L’anémie
Diminution de la capacité respiratoire ou la fonction cardiaque
Conséquences de la fatigue
-
Epuisement
Manque d’énergie
Lassitude
Ennui
Manque de motivation
Répulsion à l’effort
Impact sur l’entourage social
Prise en charge : rôle propre
-
Installer le patient confortablement dans une chambre seule
Rassurer le patient quant à son besoin de dormir pour lui permettre d’accepter se besoin
sans culpabiliser
Rechercher une angoisse, une dépression, et donner au patient la possibilité de s’exprimer
sur ses sentiments face à cette fatigue
Regrouper les soins pour aménager des périodes de repos
Conseils au patient :
- Exécuter les gestes quotidien de soins assis (se raser, se coiffer…)
- Demander de l’aide pour exécuter les tâches si besoin
- Programmer des activités tout au long de la journée afin de laisser un temps de repos et pour
éviter que la journée soit surchargée
- Prévoir des temps de repos dans la journée (attention de ne pas dormir toute la journée !!)
- Consommer des aliments riches en protéines
2