Afin d’analyser l’apport de nouveaux facteurs du passage du Gaz de .
Hassi R’mel ( Laghouat ) en Europe (GME) à travers les wilayas
steppiques du Sud algérois en l’occurrence les wilayas de Djelfa et de
Laghouat , nous proposons cette étude pour identifier les éléments qui
aident à la lutte contre la désertification, à la protection et à la conservation
. des milieux steppiques
L ‘objectif de cette recherche est l’étude du phénomène désertification
dans les wilayas de Djelfa et de Laghouat à travers l’analyse des facteurs
écologiques et des indicateurs socio-économiques pour la lutte contre la
.désertification
Sur le plan écologique, à partir d’une recherche et analyse des différents
travaux consultés, il nous semble insuffisant de démontrer une l’évolution
régressive de la végétation de la zone étudiée. Cependant tous les auteurs
MAIRE,(1926), POUGET,(1980), DJEBAILI, (1984) etc.) indiquent une (
.évolution régressive des formations végétales en zone steppique
Le Sud algérois fragilisé par la rupture d’un mode de gestion rationnelle
ancestral, est soumis à une dégradation de plus en plus forte, causée par
une population croissante qui impliquent des changements qui portent à la
.fois sur l’organisation sociale, sur l’économie et sur l’environnement
Les conditions climatiques de la zone d’étude (variabilité inter - annuelles
des précipitations,de longues périodes sèches,etc… ) ainsi que de fortes
pressions (action humaine ) sur les ressources biologiques (augmentation
du cheptel, céréaliculture inappoppriées, défrichement, éradication des
espèces ligneuses, etc.) ont déclenché le processus de désertification qui
.peut être irréversible
L’analyse des indicateurs socio- économique de la désertification fait
ressortir une situation des populations pastorales relativement peu
satisfaisante et semble inégale dans la répartition des ressources à
.travers les différentes communes des wilayas de Djelfa et de Laghouat
Dans la mise en oeuvre d’un programme de développement durable, opter
pour une démarche qui intègre les attentes et les besoins de la population
et qui tient compte de la fragilité des milieux steppiques semblent
.importante
.