LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE
LES GRANDES BATAILLES
La bataille d’Angleterre (1941)
Description :
Le 10 juillet 1940, Hitler a lancé une attaque aérienne contre la Grande-Bretagne qui durera
jusqu’au mois de septembre. Au début, la Royal Air Force (RAF) ne pouvait pas faire grande
chose contre l’aviation allemande. Hitler décide de s’attaquer aux civils britanniques. Churchill a
répondu en ordonnant des raids aériens contre Berlin. Le 15 septembre, 1000 bombardiers et
700 chasseurs attaquaient Londres, mais les Spitfires et les Hurricanes de la RAF ont volé à leur
rencontre.
Importance :
Plusieurs pertes pour l’aviation allemande. Les Allemands ont admis l’inefficacité de leur
tactique. Le pire était passé pour la Grande-Bretagne. 250 000 Canadiens ont servi dans la RAF
et dans l’Aviation royale canadienne (ARC). Au cours de la guerre, 17 101 membres de l’ARC
sont morts au combat.
L’Allemagne attaque l’Union soviétique (1941)
Description :
Le 22 juin 1941, Hitler a pris son plus grand risque – l’attaque contre l’Union soviétique. Au
début, les Soviétiques (perdu plus de un million de soldats) ont été incapables d’arrêter les
Allemands. Une fois rendus à Moscou à la fin de l’automne 1941, les Allemands n’étaient pas
préparés à affronter des températures de -50ºC (pas de vêtements, liquide ou l’huile adaptée au
froid).
Importance :
Hitler avait perdu et l’armée soviétique l’avait résisté. L’armée allemande était confrontée à une
longue et épuisante bataille.
Le Japon attaque Pearl Harbor (1941)
Description :
Pendant que les nazis attaquaient l’Union soviétique, une partie de la marine américaine était
ancrée à Pearl Harbor, à Hawaii en prévision d’une guerre dans le Pacifique. Le 7 décenbre
1941, à 8 h, la première vague d’avions japonais est apparue et a commencé à lâcher ses bombes.
Deux heures après, quand le bombardement s’est terminé, il ne restait presque rien (18 navires de
guerre et 349 avions étaient détruits, 3581 militaires et 103 civils américains étaient morts ou
blessés).
Importance :
Le Japon n’avait pas déclaré la guerre aux États-Unis. De plus, pendant ce temps, les États-Unis
tentaient de négocier un traité de paix avec le Japon, une tactique pour détourner l’attention des
Alliés pendant qu’il se préparait à une attaque. Les États-Unis ont immédiatement déclaré la
guerre au Japon et ont joint leurs forces à celles des Alliés dans la lutte contre l’Allemagne.
Le Japon attaque Hong-Kong (1941)
Description :
Quelques heures après l’attaque de Pearl Harbor (7 décembre 1941) les Japonais ont commencé à
envahir Hong-Kong. Les Japonais étaient bien préparés (ils ont préparé pour cette attaque pour
un an) par contre les Canadiens n’étaient pas prêts pour la bataille (presque 30 % d’entre eux
n’avaient jamais été entraînés au tir). Trois semaines les soldats canadiens se battaient à 10
contre 1 et, le jour de Noël 1941, Hong-Kong a capitulé officiellement.
Importance :
La mission des Canadiens étaient de défendre l’île de Hong-Kong, mais ils n’avaient pas
l’équipement, les nombres ou l’habileté de réussir. Les Japonais avaient tué ou capturé tous les
soldats canadiens qui se trouvaient dans l’île de Hong-Kong. Au cours des trois ans et demi qui
ont suivi, les prisonniers de guerre canadiens ont été entassés dans des baraques et réduits aux
travaux forcés. Ils recevaient que trois portions de riz par jour.
La bataille de Dieppe (1942)
Description :
En août 1942, 5000 soldats canadiens ont reçu l’ordre d’attaquer le port de Dieppe, en France.
Ils étaient accompagnés par des commandos britanniques et de Rangers américains.
Malheureusement, les forces défensives allemandes bien postées au sommet des falaises qui
surmontaient les plages ont fait feu sur les Alliés. 1000 soldats canadiens sont morts, 500 ont été
blessés et 2000 ont été capturés et faits prisonniers de guerre.
Importance :
Les Alliés avaient organisé cette attaque afin de déterminer les moyens qui permettraient de
réussir une invasion sur le continent européen et aussi ils cherchaient à éloigner les forces
allemandes du front russe.
La bataille d’Ortona (1943)
Description :
Le plan d’attaque des Alliés étaient d’attaquer l’Italie, la plus faible des puissances de l’Axe. En
novembre 1943, la progression des Alliés en Italie a été arrêtée à Ortona. Les Allemands avaient
l’avantage : ils avaient fait exploser tous les ponts et étaient fortifiés au sommet des pentes de la
région. Le 27 décembre les Canadiens ont vaincu les troupes d’élite allemandes.
Importance :
La bataille d’Ortona est considérée comme la plus grande victoire pour les Canadiens pendant la
Deuxième Guerre mondiale.
Téléchargement

LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE LES GRANDES BATAILLES