PREMIÈRE PARTIE Questions (/5 points)
l. MmeM.
1. a) La narratrice ne précise qu'un élément du portrait
physique de Mme M. ; lequel? (0,5 point)
b) À quoi ou à qui Mme M. se trouve-t-elle ainsi assimilée?
(0,5 point)
b) Quels temps verbaux dominants utilisait-elle jusque-là?
(0,5 point)
c) Comment peut-on expliquer ce changement? (1 point)
4. Relisez, lignes 22 à 24, les trois dernières phrases du
paragraphe.
a) Quelle est la particularité syntaxique des deux dernières
phrases ? (0,5 point)
2. Observez les lignes 9 à 15.
b) Quel est le rapport entre ces deux phrases et la
précédente? (0,5 point)
a) Quelle particularité présente leur disposition dans la
page? (0,5 point)
c) Quel est l'effet produit? (1 point)
b) Que marquent les chiffres qui se trouvent en début de
lignes? (0,5 point)
5. « mon cœur était devenu comme du vieux cuir" (lignes 29-30).
Expliquez cette comparaison. (1 point
c) En quoi cette disposition et cet emploi de chiffres sontils révélateurs du ton employé par Mme M. ? (1 point)
6. Françoise Giroud a appelé son livre de souvenirs LEÇONS
PARTICULIÈRES. En vous appuyant sur les l34-38, dites quel est
ici le sens du mot leçon.
3. « il fallait donc trouver une fausse coupable» (ligne 14).
REECRITURE
a) Quel lien logique le mot « donc" marque-t-il ? (1 point)
l8 à 15
b) pourquoi Mme M. doit-elle trouver une coupable? (1 point)
« Elle me décrivit … l’institution »
c) pourquoi choisit-elle de trouver « une fausse coupable» ?
(1 point)
en utilisant le présent pour le verbe décrire et en faisant
les tranfos nécessaires
II. La narratrice
DICTÉE
1. a) Appuyez-voUs sur le texte pour dire quelle est la
situation sociale de la
«J'avais treize ans peut-être lorsqu'une directrice de pension
m'administra une leçon inoubliable. Mme M., œil vert, ongles
laqués, de la prestance, dirigeait une institution
essentiellement fréquentée par des étrangères qui venaient
achever leurs études par une année de français et quelques
leçons de musique ou d'histoire de l'art. Au milieu de ces
péronnelles, quelques adolescentes françaises recevaient
l'enseignement régulier qui était censé les conduire au bachot.
»
narratrice? (1 point)
b) pourquoi est-elle alors la « fausse coupable" désignée? (1
poi/lt)
2. La narratrice parle de « chantage, à la ligne 31. Expliquez
ce mol, en fonction du contexte. (1 point)
3. À la ligne 16, la narratrice opère une modification du
système verbal précédemment utilisé.
a) Quel temps utilise-t-elle à la ligne 16 ? (0,5 point)