Lancement de l’opération remise des stocks d’aliments de
bétail, et opération cash transfert du PAC/RC, à Agadez
152 tonnes d’aliments-bétail de 20 millions de FCFA de cash
transfert pour la région
Le
gouverneur de la région d’Agadez, le colonel Major Garba Maikido, a procédé au
lancement officiel de l’opération remise des stocks d’aliments de bétail, associée à l’opération
cash transfert du projet d’action communautaires pour la résilience (PAC/RC) des populations
des commune de Tabelot et de Gougaram, victime de la crise pastorale.
La crise pastorale résultant de l’installation tardive de la saison de pluies dans la région a
durement éprouvé les éleveurs de commune de Tabelot et de Gougaram, zone par excellence
d’agriculture et pastoralisme. Ainsi, pour faire face à la situation, le gouvernement Nigérien a
demandé au projet d’action communautaires pour la résilience, un des instruments de mise en
œuvre de ‘’ l’initiative 3N ‘’, d’initier l’opération de la mise à la disposition de stocks
d’aliments de bétail et aussi du cash transfert.
Le président de la République, SE Issoufou Mahamadou, entant, à travers cette salutaire,
impliqué directement et promptement le PACRC dans le cadre de l’aide aux populations
victime de la variabilité et du changement climatique ayant occasionné la diminution
drastique du cheptel de la région.
Au cours de la cérémonie officielle, qui s’est tenue dans les locaux de l’union des
coopératives Maraîchères de Tabelot (UCMT), en présence de maire et des membres de la
mission du PACRC, le gouvernement de la région d’Agadez a salué la justesse de cette
opération dont la tenue a permis assurément de renforcer substantiellement des population
des communes de Tabelot et Gougaram qui ont perdu leur cheptel, principale source de fierté
et principale moyen d’existence dont elles disposent.
L’appui du PACRC est constitué 76 tonnes d’aliments bétail, associé d’une enveloppe
d’environ 10 million de FCFA destiner à l’opération cash transfert, soit un montant totale de
35 millions de FCFA pour chacune des deux (2) communes précitées.
C’est dire toute l’importance que requiert l’opération qui a consacré la remise officielle de
150 tonnes de son blé et de 20 million de cash transfert aux maires de Tabelot et Gougaram,
qui à leur tour se feront le plaisir de mettre cet appui précieux de PACRC à la disposition des
populations de leurs communes respectives, victime de la crise pastorale.
Il s’agit indéniablement d’une stratégie à double impact au profit des éleveurs, a indiqué le
Colonel Major Garba Maikido, en ce sens qu’elle renforcera les efforts de reconstitution du
cheptel que déploient les populations des deux (2) communes, victime des effets pervers de
changement climatique, car chacun des ménages par commune percevra gratuitement et en un
seul tour, une somme de 80 000 FCFA . Elle constituera aussi a ajouté le Colonel Major
Garba Maikido, un immense soulagement pour les éleveurs, quand on sait que le sac de son,
dont le prix varie de 12 000 à 14000 FCFA sur le marché, sera disponible à un prix modéré
unitaire de seulement 2.000 FCFA.
Le projet d’action communautaires pour la résilience (PAC/RC) multiple ses efforts dans le
cadre de renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables des communes
bénéficiaires des actions de ce Projet.
En plus, dans sa démarche, le projet appuie tout dossier initié par les communes pour réduire,
par des solutions locales simple et efficaces, la vulnérabilité des systèmes naturels et humains
contre les effets réels ou attendus des changements climatiques.
A titre illustratif, en l’espace de deux (2) ans, les communes de Gougaram et de Tabelot ont
bénéficié, de la part de PAC/RC, du financement de plusieurs activités de résilience dans les
domaines de l’irrigation, de l’élevage et de la gestion durable des terres, pour une enveloppe
d’environ 256 millions de FCFA. Véritable réponse multidimensionnelles de l’initiative 3 N
aux défis que pose le changement climatique, le projet PACRC injectera en outre, d’ici 2014,
la coquette somme de 200 millions de FCFA dans les communes de Tabelot et Gougaram.
Cet appui sera destiné aussi à la réalisation d’activités permettant d’amélioré la capacité des
résiliences des populations de ces communes face au changement et à la variabilité
climatiques d’une part, et d’encourager autonomisation d’une frange de la population à
laquelle le projet le projet accord une attention particulière , d’autre part .Au nom du Président
de la République, Chef de L’Etat , SE Issoufou Mahamadou, et du Premier Ministre, SEM
Birgi Rafini, le gouvernement de la région d’Agadez a salué vivement la banque mondiale et
le Fond d’Investissement Climatique qui accompagne le Niger dans sa mise en œuvre du
PACRC.
Pour le coordinateur régional de l’initiative 3 N, M. Kosso Matta Kello, l’intervention du
PACRC vient renforcer d’avantage les importantes d’actions qui sont en train d’être réalisées
dans la région d’Agadez car, déjà, des efforts considérables ont été déployés pour améliorer
les compétences et les capacités de gestion des autorités et des cadres techniques, enfin
d’aider les populations dans la mise en œuvre de cette action salutaire pour le Niger.
Les maires de Tabelot et Gougaram ont pour leur part assuré les autorités régionales et les
membres de la mission PACRC de leur entière disponibilité dans l’exécution des actions qui
seront menée en faveurs des populations.
Abdoulaye
Harouna, ANP-ONEP Agadez