UNIVERSITE OUAGA II
------------CENTRE D’ETUDES, DE DOCUMENTATION ET
DE RECHERCHE ECONOMIQUES ET SOCIALES
SEDECO – 2016
10è EDITION
Burkina Faso
---------Unité-Progrès-Justice
SEMAINE DU DEBAT ECONOMIQUE
Du 20 au 24 juin 2016, Lieu Ouagadougou
Termes de référence
1. Contexte
La Semaine du Débat Economique est une activité annuelle du Centre d’Etudes, de Documentation et de
Recherche Economiques Sociales (CEDRES). Centre d’excellence et de référence en recherche économique et
sociale, le CEDRES, à travers la Semaine du débat économique 2016 (SEDECO 2016), vous offre un thème
en phase avec les préoccupations de développement nationales et internationales.
Les travaux de la SEDECO 2016 porteront sur le thème : « Enjeux économiques de l’insécurité au Burkina
Faso ».
Depuis le début des années 2000 les questions de sécurité occupent une place centrale dans la vie des nations.
La recrudescence et la dimension planétaire des attaques terroriste, de la fraude, du crime organisé et des virus
informatiques ont remis au centre des préoccupations des décideurs publics les questions sécuritaires. Les
attentats du World Trade Center aux Etats Unis en septembre 2011, ont fini par convaincre de la nécessité de
changement de priorité.
Les attaques de Charlie Hebdo (2015), du Bataclan (2016), de Bruxelles (2016) et plus près de nous, les récents
attentats terroristes de Bamako (janvier 2016) et ceux du 15 janvier 2016 à Ouagadougou et de Grand Bassam
en Côte d’Ivoire (mars 2016) montrent, si besoin en était, la dynamique spatiale et ondulante du terrorisme. Au
niveau régional, les actions des différents mouvements (MLN, Boko Harem, AL qu’Aïda, etc.) qui n’épargnent
aucun pays ont un coût humain élevé et un impact certain sur la situation économique de nos pays.
D’un point de vue strictement économique, le débat sur les questions de sécurité revêt plusieurs dimensions.
Tout d’abord, la sécurité peut être appréhendée à travers ses relations avec le développement économique, tout
particulièrement avec la dimension humaine du développement. Il en effet communément admis que « si le
développement humain vise à accroître la liberté de choix des individus, la sécurité humaine vise à leur permettre
d’opérer ces choix dans un environnement sûr » (Bernard Adam, 2008). On peut alors, analyser les effets d’un
environnement d’insécurité sur la croissance et le développement. Il devient ainsi crucial de s’interroger sur les
préséances entre développement et sécurité : le développement avant la sécurité ou la sécurité avant le
développement ?
La sécurité peut ensuite être analysée sous l’angle du marché. Le sentiment diffus d’anxiété et de peur- réel ou
supposée, ressentit par les agents individuels, les collectivités et les Etats, a suscité une demande de biens et
services sécuritaires et la naissance d’activités diverses qui connaissent une expansion sans précédent.
Au regard de ces deux dimensions de la sécurité, il semble évident que la sécurité est un déterminant important
des performances économiques. En effet, aussi bien à l’échelle locale ou internationale, elle motive ou annihilent
les décisions d’investissement et affecte la productivité globale.
L’évolution de la situation sécuritaire au Burkina Faso, qui s’est dégradée d’année en année et a connu un pic
en janvier dernier avec les attentats de Ouagadougou, invite à la réflexion. Ceci est d’autant plus important, que
les effets sur la situation économique du pays sont perceptibles et importants. De plus, la demande sécuritaire
est si importante que des initiatives communautaires (phénomène des Kolgwéogo) tentent de prendre le pas
sur le dispositif sécuritaire public.
Université Ouaga II
Centre d’Études, de Documentation et de Recherche Économiques et Sociales (CEDRES)
03 BP 7210 Ouagadougou 03 - Tel. +226 50 33 16 36 - Fax +226 50 31 26 86
Email :lecourrier@cedres.bf / Site web :www.cedres.bf
1
C’est pourquoi, le CEDRES, à travers la 10ième édition de la SEDECO a choisi de mener des réflexions sur les
enjeux et les perspectives économiques de l’insécurité et vous invite à proposer des analyses et
recommandations sur cette thématique.
Cette importante rencontre se tiendra du lundi 20 au vendredi 24 juin 2016 à Ouagadougou, dans la Salle de
conférences de la Direction Générale de la Coopération (DGCOOP).
2. Objectifs de la SEDECO
A travers la Semaine du Débat Economique, le CEDRES vise entre autres, les objectifs généraux suivants :
 créer un événement national et international grand public de référence en matière de réflexion sur les
grandes questions économiques et du développement du moment ;
 favoriser un débat économique de qualité réunissant, autour de questions actuelles, tous les acteurs du
monde économique ;
 impliquer l’ensemble des acteurs économiques dans le déroulement de la semaine : économistes
professionnels, chercheurs, décideurs, praticiens, enseignants, médias, entrepreneurs, collectivités locales et
régionales, producteurs, étudiants et lycéens, membres d’associations et grand public ;
 rendre plus accessible, plus compréhensible, l’analyse économique aux yeux du grand public, sans la
dénaturer ;
 articuler la semaine du débat économique avec la mise en place d’un Portail de l’économie afin d’assurer
une diffusion de la connaissance économique en continu ;
 créer à terme un forum de discussion sur les questions fondamentales du développement économique du
Burkina Faso.
De façon spécifique, il s’agira au cours de cette SEDECO 2016 de :
 identifier et analyser les liens tant théoriques et empiriques de l’insécurité et de la performance économique
;
 identifier et analyser les impacts sociaux et budgétaires de l’insécurité ;
 analyser les effets de l’insécurité sur les investissements publics prives et les investissements directs étrangers
(IDE) ;
 mettre en exergue les relations entre l’insécurité et le blanchiment des capitaux, entre l’insécurité et le
marché des assurances et entre l’insécurité et la réglementation du marché bancaire ;
 proposer des stratégies économiques de réactions à l’échelle régional face à la montée de l’insécurité ;
 proposer des stratégies économiques de réactions à l’échelle nationale.
Ces objectifs spécifiques seront traités par des personnes ressources clés, des praticiens du domaine en vue de
faire des propositions pratiques et concrètes de politiques économiques pour un meilleur climat sécuritaire
garant de bonnes performances économiques.
3. Sous thèmes
Sous thème 1 : Cadre conceptuel et théorique
 Analyse théorique de la relation insécurité et économie ;
 Nature et typologie des risques sécuritaires.
Université Ouaga II
Centre d’Études, de Documentation et de Recherche Économiques et Sociales (CEDRES)
03 BP 7210 Ouagadougou 03 - Tel. +226 50 33 16 36 - Fax +226 50 31 26 86
Site web :www.cedres.bf
2
Sous thème 2 : Priorités économiques et sociales dans un contexte d’insécurité
 Insécurité et arbitrage budgétaire ;
 Incidences économiques des politiques sécuritaires ;
 Quelle politique sociale dans un contexte d’insécurité.
Sous thème 3 : Insécurité et croissance économique
 Insécurité et investissement public ; Insécurité et investissement privé ;
 Insécurité et investissements directs étrangers (IDE) ;
 Le marché de la sécurité.
Sous thème 4 : Insécurité et système financier et bancaire
 Insécurité et financement du terrorisme ?
 Insécurité et blanchiment de l’argent ;
 Le marché des assurances dans un contexte de sécurité ;
 La réorganisation du fonctionnement du système bancaire.
.
Sous thème 5 : Stratégies de lutte contre l’insécurité et développement économique
 Stratégies régionales ;
 Stratégies nationales (publiques, privées et communautaires)
4. Date et lieu
La SEDECO 2016 se tiendra chaque jour, du lundi 20 au vendredi 24 juin 2016 de 18h00 à 20h30*dans la
salle de conférences de la Direction Générale de la Coopération (DGCOOP) à Ouagadougou au Burkina
Faso.
5. Délais de réception des communications
Dans l’optique de mieux organiser le déroulement de la Semaine, les communicateurs sont priés de faire
parvenir leurs communications (présentation Power Point et manuscrit) au plus tard le vendredi 28 mai 2016
à 18h30 à l’adresse suivante E-mail : souedraogo@univ-ouaga2.bf ou sayouba_oued@yahoo.fr. Pour toute
autre information, contacter M. Sayouba OUEDRAOGO, au CEDRES au tel. : (00226)70 19 15 12 ou (00226)
25 33 16 36.
6. Temps d’exposé
Pour donner un plus grand espace aux débats, le temps de l’exposé est limité à 15 minutes maximum. La
présentation doit être faite sous format Power Point.
*
Cet horaire n’est pas appliquée le premier et le dernier jour de la SEDECO.
Université Ouaga II
Centre d’Études, de Documentation et de Recherche Économiques et Sociales (CEDRES)
03 BP 7210 Ouagadougou 03 - Tel. +226 50 33 16 36 - Fax +226 50 31 26 86
Site web :www.cedres.bf
3