Petites remarques sur le site:
Les autres membres qui nous aide tout le long de l’année : tu peux mettre un ent...
Sinon, la liste des bénévoles est à modifier:
Ajouter Yacine et Alexis dans le bureau, resp. Responsable Evenementiel, et responsable
Partenariats Entreprises
Concernant les bénévoles:
enlever Benoit Louis
ajouter: Lucile Magnier, Anne Loron, Charlotte Guillaumin, Emilie Redaud, Laurie Luxeuil
du coup modifier en haut le nombre total de membres.
Pour le projet,
Dans les pays à très bas revenus, la malnutrition est surtout due à la faible disponibilité
d’aliment de qualité. Ainsi, même sans famine, c’est la basse qualité nutritionnelle des
aliments disponibles qui provoque une « malnutrition chronique », entrainant de nombreuses
maladies pouvant fragiliser à vie voire détruire l’organisme humain.
En ce début du 21ème siècle, le problème de la malnutrition protéino-énergétique demeure un
authentique drame et sans doute un des problèmes majeurs de santé publique dans les
pays pauvres comme le Togo.
Les formes graves que sont le marasme et le kwashiorkor constituent une préoccupation
majeure en milieu hospitalier.
Les carences en micronutriments (les vitamines et les minéraux) sont très importantes et
touchent près de deux milliards de personnes dans le monde. Selon l’Organisation Mondiale
de la Santé (OMS), les carences en fer, en vitamine A et en zinc sont parmi les dix
premières causes de décès par maladie dans les pays en développement.




La carence en fer est la forme la plus fréquente de malnutrition, touchant environ 2
milliards de personnes dans le monde. La carence en fer nuit à la productivité d’un
pays et empêche le développement cérébral.
La carence en vitamine A est une cause majeure de cécité chez les enfants dans les
pays en développement : xérophtalmie. Cette maladie touche plus de 60 millions
d’enfants dans le monde et rend irrémédiablement aveugle plus de 500000 d’entre
eux. La carence en vitamine A peut augmenter les risques de mort suite à des
diarrhées, de rougeole ou de paludisme.
La carence en iode touche 1,9 milliard de personnes dans le monde. Environ 20
millions d’enfants sont nés avec des handicaps mentaux parce que leurs mères
n’avaient pas consommé suffisamment d’iode pendant leur grossesse.
La carence en zinc contribue à un retard de croissance et à une réduction des
résistances immunitaires chez les enfants ; elle est responsable de 800.000 morts
infantiles par an.
Il est à préciser également qu’environ 146 millions d’enfants dans les pays pauvres
présentent une insuffisance pondérale.
L’UNICEF de son coté, estime que 250 millions d’enfants sont victimes de malnutrition, et la
situation de l'Afrique subsaharienne, qui a vu sa population malnutrie augmenter de 64
millions, est toutefois «préoccupante», a déclaré Jomo Sundaram, le directeur général
adjoint de la FAO.
ASOF-TOGO, très marquée et sensible à cette situation des enfants vulnérables au Togo,
mène des réflexions vers la mise au point de régimes de réhabilitation nutritionnelle les plus
appropriés et au moindre coût : la culture du Moringa Oleifera associée à la culture du
manioc.
Le choix de l’agriculture durable en l’occurrence la production de Moringa associée à la
culture de manioc comme activité génératrice de revenus a fait l’objet d’une réflexion
approfondie au sein de l’association ASOF-TOGO. L’agriculture durable est alors choisie
pour des raisons ci-après :
- Elle ne vise pas seulement que la rentabilité économique mais contribue aussi à la
promotion de l’équilibre de l’écosystème et à la protection de l’environnement
- La culture du Moringa Oleifera associée au manioc n’entraîne pas la destruction
systématique de l’environnement au contraire. La culture du Moringa Oleifera et du manioc
se réalise dans un milieu de forêt qu’elle contribue à préserver en vertu de la qualité d’arbre
fertilitaire qu’est le Moringa Oleifera.
Ce dernier possède de nombreuses qualités : elle pousse rapidement, apporte de l’azote aux
sols, est riche en vitamines et antioxydants, produit une huile alimentaire et cosmétique,
nourrit les familles en période de soudure, et est utilisé pour purifier l'eau.
De plus, avec l’essor de l’élevage dans nos pays en voie de développement, la culture du
moringa oleifera et du manioc participe efficacement non seulement à l’alimentation et à la
santé des humains,, mais aussi à celles des animaux. Tandis que le manioc est pour les
animaux un aliment de fourrage, le Moringa oleifera représente pour eux, une véritable
hormone de croissance .C’est pour toutes ses nombreuses qualités que le Moringa est
encore appelé « arbre miracle » ou « arbre de vie. »
* Le Moringa oleifera
Moringa oleifera ou arbre de vie a pour nom « Yovoviti » en langue éwé au Togo. C’est un
petit arbre aux grandes vertus, à usages multiples et résistant à la sécheresse. Cet arbre fait
4 à 6 m de haut et est originaire d’Arabie et des Indes. On le trouve dans les champs et les
jardins des régions tropicales en Afrique de l’Ouest et en Asie. Ce petit arbre à croissance
rapide garde ses feuilles toute l’année. Il aime le soleil mais craint les sols trop humides.
Ses feuilles, ses fleurs et ses jeunes fruits qui renferment 5 à 10 % de protéines se mangent
comme légumes. Les feuilles contiennent des sels minéraux, du calcium, du fer, du
potassium, du magnésium et des vitamines (A, B, C, E). Les graines pilées sont utilisées
depuis très longtemps le long du Nil pour purifier l’eau.
Plusieurs parties de l’arbre sont utilisées dans la pharmacopée traditionnelle pour soigner le
scorbut, les maladies de peau, les rhumatismes, les ulcères, la syphilis, etc. Le Moringa
oleifera est un cocktail d’oligoéléments.
Parmi les 13 espèces de Moringa connues, le Moringa oleifera est particulièrement facile à
multiplier et sa croissance est très rapide. Les nombreuses utilisations économiques du
Moringa oleifera et la facilité de sa propagation ont suscité un intérêt international
grandissant pour cet arbre que l’on trouve dans la plupart des pays tropicaux (Afrique,
Asie,Amériques).
Tableau de composition nutritive des feuilles du Moringa cf pièce jointe
Valeur Moyenne (pour 100g)
*Comparaisons avec quelques aliments connus
25 fois plus de fer que dans les épinards.
4 fois plus de protéines que dans les œufs.
17 fois plus de calcium que dans le lait.
10 fois plus de vitamine A que dans les carottes.
15 fois plus de potassium que dans les bananes.
0,75 fois la quantité de vitamine C de plus que celle contenue dans l’orange.
* Quelques utilisations et vertus thérapeutiques du Moringa oleifera et de ses feuilles
En médecine traditionnelle, presque toutes les parties de l’arbre sont utilisées. Les feuilles
légèrement chauffées sont utilisées pour un traitement des fièvres grippales. Plus
longuement cuites, elles sont nutritives et légèrement antalgiques. L’extrait aqueux est
considéré comme anti fertilisant.
Les feuilles fraiches ou sèches sont un excellent complément alimentaire particulièrement
recommandés chez l’enfant pour sa teneur en protéines assimilables. Des formules de
bouillies infantiles ont été mises au point en Afrique contenant 10 à 20% de poudre de
feuilles de Moringa.
La consommation régulière de feuilles de Moringa oleifera est à recommander en cas de
diabète léger de type 2, d’hypercholestérolémie et d’athérome.
Le jus des feuilles fraîches, les feuilles froissées ou la racine écrasée sont révulsifs et
servent:
-Comme sinapisme dans les affections broncho-pulmonaires.
- A jouer le rôle d’antinévralgiques, écorce et feuilles broyées appliquées sur la tête
(migraine névralgique faciale) ou sur la région douloureuse.
-A supprimer ou réduire la sécrétion lactée en friction sur les seins.
Grâce à sa composition, le Moringa oleifera est l'aliment idéal pour pallier aux carences
alimentaires.
Ses richesses en protéines, vitamines et minéraux permettent un rétablissement rapide et
efficace dans le cadre d'un régime alimentaire poursuivi sur le long terme.
Il est remarquable de noter que la production du Moringa oleifera ne recourt à aucun
herbicide, fongicide ou insecticide, et qu'elle ne donne lieu à aucune émission de déchets
industriels.
La richesse de ses feuilles en azote et en sel minéraux essentiels font de lui un véritable
fertilisant pour le sol.
*Le manioc
Le manioc : une plante aux mille vertus qui restent mal connues.
Le manioc est un arbrisseau de la famille des Euphorbiacées, ses feuilles sont palmées. Il
peut aller jusqu’à 3 m de hauteur et ses feuilles et ses tubercules sont consommables. Ces
derniers sont enracinés profondément dans le sol. Dans le monde, il existe 42 variétés de
manioc, mais leur contenance en acide cyanhydrique fait qu’en principe une seule variété, le
manioc doux, peut être consommé et c’est à ce dernier que notre projet s’intéresse.
Le poids de chaque tubercule dépend de la qualité du sol où le manioc a été planté, mais en
moyenne il pèse 500 g. C’est au bout de 6 à 16 mois que l’on récolte le manioc.
Dans plusieurs pays d’Afrique, le manioc est consommé au quotidien. Durant la période de
soudure (entre les mois de février et avril), certaines familles ne mangent que du manioc au
déjeuner et c’est le seul repas consistant de la journée. Les feuilles pilées servent aussi
d’accompagnement au riz. Le manioc est très consistant et sert surtout d’aliment direct aux
hommes et aux animaux. Sa production est négligée dans nos milieux alors qu’il est assez
facile d’obtenir un bon rendement car il peut s’adapter à tout type de sol et à tout type de
climat.
Une étude effectuée par FOFIFA/EARRNET a permis de savoir que le manioc pourrait être
exploité en industrie agro-alimentaire. L’hydrolyse de l’amidon permet par exemple d’obtenir
du glucose. La farine du manioc associée à d’autres céréales peut servir de farines infantiles
et être utilisée en pâtisserie, charcuterie et biscuiterie. Du vinaigre peut être obtenu par
fermentation du manioc, on l’utilise aussi dans la fabrication de la colle.
Quelques utilisations et vertus thérapeutiques du manioc et de ses feuilles
- Le manioc peut être préparé ou grillé pour être directement consommé avec de la sauce
- Il peut être pilé en pâte appelé communément « futu »en langue locale. Le « futu » est l’un
des aliments de base des peuples de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale.
- Du manioc, on peut extraire de l’amidon sec ou humide, utilisé en industrie pour fabriquer
de la colle ou par les fabricants locaux de pagne Bazin.
- Le « gari » qui est une farine fabriquée à base des fibres de manioc broyé, pressé, tamisé
et cuit à sec. Le gari fait partie des aliments de base des populations de l’Afrique de l’ouest
et Centrale.
- Le « tapioca », qui est une sorte de farine à base d’amidon du manioc et constitué de
granulés issus du rap et de la cuisson à sec du manioc est un aliment très apprécié au
même titre que le « gari ».
- Coupé en petits morceaux et séché, on obtient du manioc, de la cossette qui, moulue, sert
à préparer de la pâte, très consommée par nos populations.
- Broyé, séché, vanné et cuit à la vapeur, on obtient du manioc, de l’Attiéké, un repas de
base des habitants de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique de l’Ouest. De la même procédure, on
obtient aussi du couscous, recette propre aux habitants de nos localités.
- Les racines et les épluchures manioc prennent une part très active dans l’alimentation de la
volaille, des bovins et ovins et encore plus dans l’alimentation des porcs.
- L’amidon et les fibres du manioc sont un baume pour le système digestif : idéal pour les
personnes souffrant d’une inflammation du côlon, il est également recommandé à ceux qui
ont un ulcère, des problèmes gastriques ou des brûlures d’estomac.
- Les racines peuvent être transformées en semoule ou en farine de manioc de haute qualité
qui peut remplacer une partie de la farine de blé dans le pain et les confiseries. En Thaïlande
et en Chine, l'amidon des racines est utilisé dans les produits alimentaires, le contreplaqué,
le papier, les textiles et sert de matière première pour la fabrication d'édulcorants, de
fructose, d'alcool et de carburant à l'éthanol.
- Le manioc n’agresse pas le système cardio-vasculaire, ni le foie et les reins. Il a de plus un
effet régulateur sur la glande thyroïde et maintient son fonctionnement optimal. Avec son
index glycémique de 46, les diabétiques peuvent eux aussi le consommer sans risque.
La racine n'est pas la seule partie utile de la plante: les jeunes feuilles de manioc sont des
légumes nutritifs et les fanes peuvent être données au bétail, aux buffles, aux cochons, aux
poulets et aux vers à soie. Les feuilles de manioc sont aussi beaucoup utilisées dans la
pharmacopée africaine pour guérir plusieurs types de maladies. Elles sont utilisées au
traitement thérapeutique de certaines maladies comme les brûlures, l’anémie, la
conjonctivite, etc.
- Une simple infusion de feuilles de manioc peut abaisser la température du corps de
quelques degrés lorsque prise deux fois par jour. Ce type d'infusion est efficace contre la
diarrhée et les maux d'estomac.
- Les feuilles peuvent être consommées telles quelles et soulager le béribéri.
De par leurs multiples vertus, le Moringa oleifera et le manioc profitent actuellement d'un
essor "malheureux" dans de nombreux pays pauvres où ils sont même méconnus des
ménages.
Mais, en considération des nombreux problèmes nutritionnels et de carences alimentaires
auxquels sont confrontés les pays pauvres dont le Togo, une solution urgente et durable
devrait être envisagée pour assurer non seulement une sécurité alimentaire à nos
populations mais aussi permettre à celles-ci, surtout les populations rurales d’exploiter
rationnellement le potentiel des ressources naturelles dont elles disposent.
Fort de ce constat, ASOF-TOGO s’est proposé de se lancer dans l’agriculture durable en
valorisant la culture et la propagation du Moringa oleifera et du manioc doux au sein de nos
communautés. Ces plantes méconnues de nos milieux, possèdent une valeur nutritionnelle
très élevée dont une teneur très importante en glucide, sels minéraux essentiels, protéine,
vitamines et oligo-éléments.
Avec l’essor considérable que prend l’élevage dans nos milieux ces dernières années, et
notamment avec les fermes d’élevage qu’ASOF-TOGO a mis en place dans les
communautés rurales, les sons et autres résidus issus du Moringa et du manioc constituent
une grosse réserve alimentaire pour les animaux : le bétail, les porcins et les volailles. Le
Moringa tolère la cohabitation avec d’autres plantes telles que les légumes et en plus c’est
un excellent arbre fertilitaire , utile pour la régénération des sols pauvres.
Objectif global :
Le projet a pour objectif principal de lutter efficacement et durablement contre la
malnutrition avec une technologie simple et efficace : la culture du Moringa Oleifera
associée au manioc
Objectifs spécifiques
Ce projet a pour objectifs spécifiques de :



Promouvoir et valoriser la culture et la consommation du Moringa Olifera au sein et
de nos communautés à la base et au sein de nos hôpitaux.
Améliorer la condition de vie des enfants, notamment ceux victimes de malnutrition,
de sous-nutrition et des personnes fragiles (paludisme, SIDA…)
Améliorer les conditions de vie socio-économiques à travers la production et la vente
du Moringa et du manioc







Soutenir et accompagner les actions dont le but est d’améliorer le niveau et les
conditions de vie des populations défavorisées par l’augmentation et la diversification
de leurs capacités de production, des conditions socio-économiques et
environnementales.
Former les agriculteurs locaux aux nouvelles techniques de culture intensive des
différentes espèces de manioc en mettant l’accent sur les diverses méthodes
permettant de protéger et de conserver l’environnement
Assurer une formation aux femmes dans les domaines de la nutrition et de la santé.
Jeter définitivement les bases d’une autonomie financière d’ASOF-TOGO par la
création d’une caisse d’autofinancement des projets sociaux d’ASOF-TOGO en
faveur des enfants et jeunes : création et gestion de bibliothèques, scolarisation,
parrainage et prise en charge d’enfants issus de familles très pauvres.
Réaliser d’autres projets en faveur des groupements locaux
Créer des emplois pour les membres du groupement et de la communauté locale
Permettre une gestion intégrale et intégrée des activités des femmes de la localité
Voilà, je pense que c'est complet, bon courage!
Téléchargement

Petites remarques sur le site: Les autres membres qui nous aide tout